La petite-fille d’Aglaé

Des fois j’hésite à écrire certaines choses sur mon blogue ou à vous mettre certains liens comme celui-ci.

Je réfléchis beaucoup des fois avant d’écrire et de publier mes réflexions.

gaston lagaffe 2Je sais que je devais vous reparler de Pauline Kaminski, mais avant je voudrais juste vous dire qu’Aglaé Béland doit être pas mal fière au paradis de sa petite-fille Denise de l’avoir fait revivre ainsi en 2013 avec l’aide de la plume du petit Pierrot.

Pierre juin 1949


Une de mes lectrices a aussi fait revivre le premier enfant d’Aglaé avec l’acte du baptême d’Hormidas Levasseur. Monsieur le curé avait l’air un ti-peu perdu quand il a enregistré la naissance d’Hormidas.

B. Hormidas Levasseur naissance 4 octobre 1890

Il faut en rire 122 ans, trois mois et 24 jours plus tard.

Les erreurs ont été corrigées dans la marge.

Le cinq octobre mil huit cent quatre-vingt dix, nous prêtre soussigné, vicaire de cette paroisse, avons baptisé Sylvain (sic), né hier, fils légitime de Sylvain * journalier de la paroisse de Rimouski et de Agglaée Bélet (sic) de la paroisse de Rimouski. Le parrain a été Louis Doucet journalier de cette paroisse et la marraine Victoria Langevin son épouse qui ont déclaré ne savoir signer. Le père a signé avec nous.

On a maintenant en main l’information qu’on cherchait, mais on cherche encore le mariage de Sylvain et d’Aglaé. Rien ne prouve qu’Hormidas ne soit né "prématuré" comme mon arrière-grand-père Édouard Métayer. On ne trouvera probablement jamais l’acte de mariage d’Aglaé et de Sylvain.

Cépasgrave, car Aglaé vit dans le coeur de Denise pour toujours, tout comme Hormidas dont Denise connaît le triste parcours. Des fois, faire revivre nos ancêtres fait revivre beaucoup de douleur. C’est pourquoi je réfléchis beaucoup avant d’écrire et de publier mes billets.

Pour clore définitivement le dossier, voici deux belles photos que la petite-fille d’Aglaé m’a envoyées.

Aglaé veuve

Sa grand-mère Aglaé, veuve

Aglaé et sa soeur

Aglaé et sa soeur

Qui est-elle? Je l’ai découvert grâce au recensement. C’est Carmélite Béland née vers 1872 selon le recensement de 1881.

C’est Mélie!

1881 Aglaée Béland

Mélie… Carmélite. Il faut le savoir.

Vous êtes curieuse ou curieux d’en savoir plus?

Moi oui et j’ai trouvé sa date de naissance précise. Elle est née à St-Cuthbert le 3 janvier 1873.

Photo3688

J’ai  même les noms de son parrain et sa marraine. J’ai aussi trouvé les actes de naissance de Wilfrid et d’Alfred, mais je m’arrête ici. Je suis rendu plus sage, bien que je me demande si Carmélite aurait laissé une descendance. En tout cas, je n’ai pas trouvé de mariage dans BMS 2000.

Demain, je vous parle de la petite Pauline Kaminski, c’est promis quoique je trouve bizarre que personne n’ait pas encore soulevé ceci

Montréal, quartier St-Henri, 9 avril 1891

J’aurais bien voulu mettre un point final à cette histoire sauf que…

J’avais réglé ma machine à explorer le temps pour revenir le 24 janvier 2013, mais j’ai pesé sur le mauvais bouton. Je me suis retrouvé finalement dans le quartier St-Henri le 9 avril 1891 quand l’énumérateur passait pour le recensement canadien.  

1891 Sylvain Levasseur

2e page, ligne 4

Sylvain Levasseur 24 ans, Aglaé 19 ans et Hormidas 6 mois.

Sylvain est un fabricant de pipes. Pipe maker.

Si on se fie sur le recensement, Aglaé serait née en 1891-19 = 1872. On sait par contre qu’elle est née en 1871.

1871 Aglaé Béland baptême zoom

Ce qu’il faut savoir c’est que l’énumérateur indiquait l’âge que la personne avait eu lors de son dernier anniversaire. Elle aurait eu 20 ans le 27 août 1891.

Pour Sylvain, il serait donc né en 1891-24 = 1867 – 1 = 1866. Du moins je pense…

Pour Hormidas, aucun calcul difficile à faire. 6/12 nous donne 6 mois, donc naissance en octobre 1890. Moins 9 mois =  le mariage des parents vers janvier 1890 à Ste-Cécile-du-Bic à moins que le petit Hormidas ait été prématuré ou bien que… J’espère que Denise sait compter.

La recherche des dates, c’est juste des petits détails finalement, comme les fleurs du tapis. Il faut pas s’enfarger dedans des fois.

La petite famille Levasseur va s’exiler en 1893 aux États-Unis. Je le sais grâce à ces huit documents du recensement de 1905 à Woonsocket au Rhode Island. Aglaé est maintenant veuve avec 7 enfants…

La misère noire!

1905 Roland Levasseur

Roland

1905 Ora Levasseur

Aurore

1905 Napoleon Levasseur

Napoléon

1905 Lorenzo Levasseur

Lorenzo

1905 Janet Levasseur

Janet

1905 Hormidas Levasseur

Hormidas

1905 George Levasseur

George

1905 Aglaé Levasseur

Aglaé

Quel temps faisait-il à Montréal le 9 avril 1891 ? Je vous le donne en mille…

9 avril 1891

Bon là j’arrête.

J’ai trop le goût du printemps depuis hier!