Loto-généalogie…

Diane est pas mal chanceuse.

Bon ok, pas autant que la dame de Bromptonville qui a gagné 12 millions avec son fils me direz-vous, mais elle a quand même trouvé un petit cousin descendant direct d’Urbain Tessier et de Marie Archambault pour l’aider.

En effet une de mes arrière-grands-mères est une descendante d’Urbain Tessier. C’est la mère d’Angélina Renaud, la femme d’Édouard Métayer, capitaine de pompier, celui qui est à l’origine de toutes mes recherches généalogiques.

On lui doit beaucoup.

On doit rendre à Édouard ce qui est à Édouard…

Cordélia Monette, belle-mère d’Édouard Métayer

Il y a eu deux Marie Archambault dans la famille de Jacques Archambault et de Françoise Tourault.

Non mais, ils auraient pu se forcer pour trouver un autre prénom non!

En tout cas, Marie 1, si on peut l’appeler comme ça, a marié Urbain Tessier et Marie 2 a marié Gilles Lauzon. Monsieur Labatt indique six enfants avec la petite biographie de Jacques Archambault.

Qui sont-ils?

Marie

Marie

et Laurent…

Je n’ai pas trouvé les autres dans BMS 2000.

J’ai trouvé ce site par contre si ça vous intéresse.

Vous pourriez gagner le gros lot.

Ce que je savais par contre c’est que Laurent Archambault était l’ancêtre direct de ma femme.

Nous avions donc un ancêtre commun autour de la 8e ou 9e génération.

Vous en avez probablement vous aussi si vos ancêtres sont ici depuis les années 1650.

Diane est donc chanceuse, en fait plus que William Archambeault, le mari de Myra.

J’ignore le nom de ses parents et je ne peux donc remonter dans le temps et faire le lien avec son ancêtre Jacques.

Ce que je sais par contre, c’est qu’un des enfants de Myra et de William était sans doute très fier de son ancêtre Jacques Archambault si on en juge par la notice nécrologique que j’ai mise dans cet article sur mon blogue en anglais.

Pour terminer, hier j’ai reçu un message d’une personne sur Ancestry.

Elle me demandait si son Octave Nadeau était le même que mon Octave Nadeau. Elle cherchait son acte de mariage.

Pas de chance…, mais on n’en est pas resté au salut bonjour…

On a trouvé.

Sans acte de mariage en plus.

Tout a été fait par présomption… actes paroissiaux, recensements, oui-dire dans la famille, articles de journaux. Cette personne avait quand même plein de recherches sur son Octave. 

Des fois, trouver une information qu’on cherche à valider depuis longtemps, c’est comme gagner le gros lot.

On se repogne.

Ça tombe pile…

Ce commentaire ce matin sur mon blogue Nos ancêtres…

Bonjour,

Mon nom est Diane Archambault.
Dans mon arbre généalogique, Marie Archambault née le 24 février 1636, décédée le  16 août 1719, fille de Jacques Archambault, mariée le 28 septembre 1648 à Urbain Tessier né en 1625 décédé le 21 mars 1689. Ils ont eu 16 enfants. La famille souche Tessier – Archambault – Lauzon, je ne vois pas ça nulle part. S.V.P écrivez-moi à ce sujet. Une réponse serait appréciée.
Merci à l’avance

Diane A.

S.V.P écrivez-moi à ce sujet…. écrit Diane.

L’occasion fait le larron…

Le mari de Myra est justement un Archambeault.

Quelle coïncidence!

William Archambeault.

Vous allez dire que je vous raconte encore des histoires…

Attendez pour voir… vous ne perdez rien pour attendre.

Je pourrais faire ça short and sweet, mais vous auriez moins de plaisir, et moi itou, à découvrir, un de mes nombreux ancêtres directs du début de la Nouvelle-France.

En attendant la suite, allez sur le site de la famille Archambault…

22 octobre 1902

J’espère ne pas trop m’éloigner en chemin.

Je vous reparle de Myra Alexandre, la nouvelle mariée d’hier.

La semaine dernière on ne savait rien d’elle.

On avait seulement des photos sans plus.

Le « On », ce sont une 3e cousine et un 3e cousin en Nouvelle-Angleterre, la femme d’un autre 3e cousin en Californie, et moi, ce petit gars de la rue Mentana à Montréal échoué à Ste-Anne-des-Plaines depuis 1981.

On sait maintenant que la belle Myra s’est mariée avec William Archambeault le 22 octobre 1902.

On sait aussi que le  4 août 1903, elle a accouché d’un beau petit garçon.

Raymond était le premier de ses sept enfants.

J’en ai retracé 6 actuellement dont le petit dernier Philip Joseph Archambeault Sr.

Sur la photo suivante, on est probablement en été 1904 à Adams au Massachusetts, car Raymond W. Archambeault semble avoir environ 1 an.

Il faisait probablement ses dents aussi, car Myra semblait avoir passé une très mauvaise nuit juste en regardant son allure.

J’en ai trouvé depuis la semaine dernière des informations sur Myra, la jeune fille inconnue à droite sur cette photo qui date des années fin 1890…

Myra est à droite.  

J’ai eu de l’aide providentielle pour l’identifier.

Je présumais qu’on avait à gauche Philomène Alexandre, l’aînée de la famille, qui avait marié Thomas Molloy, mais maintenant je ne suis plus certain que c’est elle. On pourrait avoir Flavie Alexandre qui a marié Charles Lestage. Flavie aurait porter le nom de Phoebe…

Bon là je m’éloigne de mon propos… 

Ces deux  jeunes femmes sont les filles de mon arrière-grand-tante Philomène Lagacé née en 1840.

Libbie, car c’était son surnom, était la soeur de mon Stanislas 1842 et de Pierre Lagacé 1845.

Pierre et Stanislas

Toutes ces personnes  étaient sûrement à l’église St. Joseph le 22 octobre 1902 tout comme fort probablement mon arrière-grand-mère Henriette Alexandre, âgée de 47 ans,  et son fils Léo Senior âgé de 14 ans.

Bon là je m’éloigne encore de mon propos… 

Myra Alexandre est née le 21 juillet 1877.

Le lendemain, elle est baptisée Émilie Georgiana Alexandre. Elle a changé de prénom en cours de route ce qui n’a pas facilité ma recherche.

Ma troisième cousine Sandy avait donc cette photo de deux jeunes femmes dans sa collection, mais elle ignorait qui elles étaient.

Elle avait même pensé la jeter à un moment donné.

Robin, quant à elle, avait la même dans les photos de famille de son mari…

Elle avait les noms Aunt Phoebe et Aunt Myra Alexander, rien de plus.

Mon troisième cousin Joe, dont une de ses ancêtres était la soeur d’Henriette Alexandre, avait cette photo-montage…

Il ignorait tout de ces femmes. Il pensait la jeter.

Robin ignorait jusqu’à tout récemment qui nous étions. C’est Joe qui l’avait contactée sur Ancestry.

Nous ne sommes plus des inconnus maintenant.

Elle en sait beaucoup plus maintenant sur sa belle-famille élargie.

J’ignore par contre si elle a mis son mari au courant de toutes ses découvertes…

Depuis une semaine, elle a numérisé environ une centaine de photos des ancêtres de son mari. Elle doit beaucoup l’aimer ou beaucoup aimer la généalogie et les photos anciennes.

Ces photos nous permettent d’établir des liens avec ce que nous connaissions ou ce que nous ignorions, et nos collections mutuelles de photos anciennes.

Myra Alexandre est donc bel et bien cette belle jeune fille qui est à droite.

Sa soeur à gauche, si c’est bien sa soeur, serait Philomène Alexandre qui aurait marié Thomas Molloy. Sinon c’est Flavie dont j’ai parlé tantôt.

Bon là je m’éloigne encore… 

Revenons à Myra que l’on voit sur cette photo sur étain de Robin.

Elle est à gauche et son père Jean-Baptiste Alexandre est au centre.

C’est actuellement la seule photo que nous avons de lui.

Agnès Alexandre est à droite à côté de son père. Elle est l’ancêtre du mari de Robin.

La dame avec le petit enfant sur ses genoux est probablement Hélène Alexandre, une soeur de Myra et d’Agnès.

Philomène Lagacé est la grand-maman avec probablement un fils d’Hélène Alexandre. Hélène a marié Joseph Bleau, le frère de David Nathanael Bleau, le futur mari d’Agnès.

Ça arrive souvent des mariages soeurs-beaux-frères ou frères-belles-soeurs…

Bon là je m’éloigne encore…

Tout ça pour vous dire ceci…

Il ne faut jamais penser jeter vos vieilles photos à un moment donné.