Robert, fils de Frank, fils de Frank, fils de William, fils de John Ritchie, fils de…?

Je vais vous parler de la famille Ritchie de St-Donat en lien avec le sous-marinier américain Robert Ritchie.

Robert Ritchie était le fils de Frank Ritchie Junior et d’Edna Lagasse.

Il est donc mon 3e cousin. 

Sa mère Edna Lagasse était la nièce de mon grand-père Léo Lagacé Senior.

Si vous ne me suivez pas, cépagrave…

Revoici la photo de Robert Ritchie mise sur un site qui rend hommage à tous les sous-mariniers américains morts durant la Deuxième Guerre mondiale.


Robert Ritchie 1921? – 1945

Cette photo a été envoyée à ce site par le neveu de Robert.

Robert Ritchie était à bord du sous-marin SS-332 Bullhead, le dernier navire perdu en mer lors de la Deuxième Guerre mondiale.

Je vous en avais parlé avant Noël.

Son père Frank Ritchie Junior était le fils de Frank Ritchie Senior qui était le fils William Ritchie et de Delphine Mireault.

Voici la photo de Frank Ritchie Senior.

Frank Ritchie Senior 1869 – ?

Son père William Ritchie était fils de John Ritchie, un Irlandais né vers 1798 et de Margaret Nulty ou McNulty née vers 1800.

Voici un portrait de William Ritchie né en 1830 en Irlande.

William Ritchie 1830-1894

Toute la famille serait arrivée ici dans les années 1840 et aurait atterri à Grosse-île.

On n’est pas encore tout à fait certain des parents de John Ritchie, mais on en sait plus sur Margaret Nulty.

Vous pouvez aller sur ce site…

En 2010, je n’avais dans mes fichiers généalogiques que le nom Ritchie comme information sur le mari d’Edna Lagasse, la fille de Stanislas Lagacé III, le frère de mon grand-père.

Souvent, en généalogie, ce n’est que bien plus tard qu’on trouve plein d’information sur des gens dont on savait peu de choses au départ.

Parlez-en à ma 3e cousine Sandy qui cherchait depuis 25 ans qui pouvait bien être ce Dennis Lagasse, le frère de son ancêtre Pierre Lagacé.

On parle encore de nous mon petit Pierre…

On s’y habitue à la fin Stanislas…

Edna Lagasse portait le prénom d’Odna dans l’avis de décès que j’ai fait paraître pendant le temps des fêtes.

Cliquez ici pour vous remettre dans l’esprit ou si vous êtes curieux.

Edna m’est apparue dans mes recherches la première fois en 2010 dans l’avis de décès de son père Stanislas III, mort électrocuté en 1922.

Photo de la tombe de Stanislas Lagacé III prise en septembre 2011 à Bristol, Connecticut 

Dans l’avis de décès, on avait le nom de Mrs. Edna Ritchie de New Britain tout comme le nom de mon grand-père Léo Senior qui se faisait aussi appeler Joseph Philippe Léo Lagacé.

C’était assez pour piquer ma curiosité à l’époque.

C’est avec les nouvelles photos numérisées récemment par Robin, la femme d’un autre petit cousin éloigné en Californie, que j’ai essayé d’en connaître plus sur le mari d’Edna.

Je sais vraiment pas quelle mouche m’a piqué pour faire ça.

J’ai bien fait…

Voici le résultat de mes recherches préliminaires en utilisant les recensements et le site Family Search des mormons.

Puis là, il est arrivé quelque chose de merveilleux, comme un cadeau de Noël descendu du ciel…

Un descendant encore bien vivant de William Ritchie qui m’a écrit quelques commentaires sur ce blogue.

En plus, il voulait absolument me téléphoner.

Serais-tu intéressé que l`on discute par téléphone suite à l`article sur la Famille Ritchie de Saint-Donat de Montcalm,Québec, Canada……

Je ne me suis pas fait tirer l’oreille…

On se repogne…

La belle Rosalie

Je me demande si Diane a lu mes articles sur ses ancêtres.

Je lui demanderai la prochaine fois…

Non.

Je le saurai.

Si elle me parle de température quand j’irai remplir mon 18 litres, alors je comprendrai qu’elle n’a pas encore eu le temps…

J’espère seulement qu’elle ne sera pas gênée.

En fait, si je fais des recherches sur ses ancêtres, c’est plus pour assouvir ma passion.

Je suis comme un alpiniste en quête de nouveaux sommets.

Le problème c’est que j’ai encore plus de montagnes qu’un alpiniste a à gravir.

Ce qui m’amènerait à vous parler de la belle Rosalie.

C’est une des arrière-arrière-grands-mères de Diane.

Elle est ici dans l’arbre encore incomplet de Diane.

Je ne vais pas tout trouver, car maintenant je sais mieux me contrôler.

C’est mon grand-père Léo Senior qui me l’a appris.

Il ne me l’a jamais dit directement…

Disons que je l’ai découvert tout seul en gravissant une montagne.

Rosalie est Rosalie Amireau.

On voit aussi le patronyme Amiraut, Amireault, etc…

Son ancêtre est Louis Mirau ou Miro. En tout cas c’est comme ça qu’on le voit dans BMS 2000.

Louis Miro a marié Louise Richard dans l’église de la paroisse L’Assomption à L’Assomption, dans le comté de l’Assomption.

À son mariage en 1767, deux cents ans avant l’Exposition universelle de Montréal, on voit qu’il est sans parents dans l’acte de mariage.

Étrange…

Assez étrange pour que je poursuive cette piste puisque j’ai déjà trouvé tous les ancêtres Deveau-Jolicoeur de Diane.

C’est ce que je pensais du moins… Sauf que j’ai des lectrices qui ont mis la main à la pâte.

Demain, Claude Deveau dit Jolicoeur soldat de la compagnie de Mr. de Bienville!