Onésime et Onésime

Il y  avait  deux Onésime  Cadieux dans mon arbre généalogique familiale avec la même année de naissance.

De quoi s’y méprendre non…

Ce que je fis d’ailleurs sans valider ces informations.

La tante… fille de Pierre Cadieux et Catherine Brouillet.

image

Et la nièce… fille de Pierre Cadieux et Françoise Trudeau.

image

Pourtant les registres paroissiaux étaient clairs.

Toutes deux nées  en 1822 à  St-Mathias-sur-le-Richelieu.
La première  le 26 mai au matin.

L’autre, mon arrière-arrière-grand-mère, née le 20 décembre, 160 ans jour pour jour de la naissance d’un de mes enfants.

Sans doute Onésime était elle douée d’un doux caractère.

C’est un lecteur  qui m’a discrètement  mis au courant de ma méprise.

Super  gentil…

Une autre cause de mortalité – le froid

Bonjour Pierre,

Voici une autre cause de mortalité peut-être moins courantes: le froid. Mes 2 grand-mères ainsi que mes grande-tantes m’ont raconté plusieurs histoires dans lesquelles ont avait oublié de maintenir les sources de chaleur entrainant la mort des personnes les plus vulnérables du logis; les enfants et les vieillards. Les sources ne nous donnent que très rarement des renseignements sur la cause de la mort.
Au cours de mes recherches sur les Morissette, je suis tombée sur 3 registres où 3 enfants sont morts de froid durant la même journée. Cette tragédie s’est passée à Saint-Henri de Lauzon, le 3 janvier 1813. Vois les registres concernant les décès de Marie Magdelaine Mauricette 9 ans, Jean-Baptiste Mauricette 6 ans et François Mauricette 4 ans et demi.

enfants mauricette

https://familysearch.org/pal:/MM9.3.1/TH-1971-28004-2932-3?cc=1321742&wc=9RL6-N3D:20961901,20961902,21261401

Bonne soirée et merci!

Claude

Une petite demande de Denise

Une autre lectrice qui me prend au sérieux…

Bonjour Pierre, beaucoup de choses se sont passées depuis la dernière fois qu’on avait parlé de ma grand-mère qui avait marié un Levasseur, en premières noces. Je vous avais envoyé plusieurs vieilles photos. Maintenant ce qui m’amène est que je voudrais savoir si Marie Desrosiers, sœur de l’écrivain Léo-Paul Desrosiers vient de la même branche que ma famille. Nous descendons du fils d’Antoine Desrosiers c-a-d Antoine Desrosiers dit Lafreniere.
En passant mon grand-père Alfred Desrosiers avait compris que le surplus de lait qu’on envoyait par train à Montréal, restait sur les quais au soleil, à toutes sortes de températures, pouvait rendre le monde malade. Il acheta un camion dans les années 1920-1930 et commença à ramasser le lait dans les rangs et le transforma en beurre, ou le vendit. Donc il put ainsi élever sa famille avec ce revenu et rendre service a beaucoup de monde. Cela se passait à St-Félix-de-Valois au début du 20e siècle.

À suivre…

Alexandre Benoit 1835-1908 – Un commentaire fort intéressant

Voici le commentaire reçu de Mario Domingue au sujet de ce billet…

Quelques commentaires concernant certaines informations;

Le recensement de 1880 liste Alexandre, âgé de 50 ans et Louisa, âgée de 32 ans comme épouse d’Alexandre… selon le recensement de 1860 il n’y avait qu’un an de différence entre les deux.

Le recensement de 1900 montre Alexander Bennett & Clara L – ayant été mariés pour 32 ans (donc vers 1868 vs le 16 nov 1857)… cet Alexander & Clara ont eu 13 enfants, dont 6 sont encore vivants… je ne crois pas qu’il s’agit du même Alexandre/Alexander

Aussi, le mariage de Louisa Bennett à Antoine Tatro en 1875 serait la fille, et non la mère car elle est âgée de 17 ans (ce qui coincide avec la naissance de la fille en août 1858)

William Alexander Bennett est âgé de 38 ans en 1912 selon le record de mariage… ce qui mettrait sa naissance vers 1874 (dans les mêmes circa qu’Anna)… selon le recensement de 1860 Fred/Alexander avait seulement que 5 mois et 20 ans en 1880… ce qui fait que William Alexander Bennett marié à Sarah Hamill ne peut être le fils d’Alexandre Benoit/Bennet & Louisa Janvier, il aurait 53 ans en 1912

Juste quelques petites notes en passant😉

Merci pour plusieurs informations additionnelles dont Je n’avais pas – comme les parents d’Anna, mariés à Laurent/Lawrence Domingue/Austin ou même un estimé de sa date de naissance.

Sincèrement/amicalement,

Mario Domingue
Descendant de Dominique Ostéi (Ostiguy-dit-Domingue) 

Voici l’original que j’avais écrit sur cette famille canadienne-française émigrée aux États-Unis.

Alexandre Benoit, le père d’Anna Bennett, est celui qui s’est enrôlé dans le 2nd Vermont Infantry le 7 mai 1861.

Alexander Bennett report

Voici l’acte de mariage qui lie le nom d’Alexander Benoit à Louise Janvier.

marriage 1857

Lewisa Janviere alias Louisa Janvier alias Louisa Jonvier alias Louise January maria Alexandre Benoit alias Alexander Bennett le 16 novembre 1857 à Vergennes au Vermont.

Alexander Benoit habite à Hinesburg.

Le même couple se retrouve le 18 juillet 1860 à Hinseburg, l’endroit même de l’enrôlement d’Alexander Bennett le 7 mai 1861.

1860 U.S. Census

Alex et Louisa ont deux enfants. Louisa 2 ans et Fred 5 mois.

1860 U.S. Census zoom

Louisa est née à Monkton au Vermont en 1858. On indique que sa mère est de Vergennes. Son père serait né au Canada. Alexis (sic) est un cultivateur.

Louisa Bennett

Fred est l’autre enfant, mais je crois fermement que c’est cet Alexander dans le recensement américain de 1880.

1880UnitedStatesFederalCensus_282020496

La famille est plus nombreuse depuis 1860.

1880 Bennett family

Louisa Bennett ne vit plus dans la maisonnée parce qu’elle s’est mariée avec Antoine Tatro le 28 september 1875. 

marriage Antoine Tatro and Louise Bennett

Antoine Tatro est en fait Antoine Tétreault et il serait né à St-Pie-de-Bagot selon ce document. Il est un forgeron d’Enosburg Falls.

Antoine Tatro

Fred ou Alexander (1860) vit avec ses parents en 1880 tout comme Amos (1862), Rosa (1866), Mary (1870), Anna (1874), la mère de William, et Bébé Bennett. 

Alexander va marier Sarah Hamill en 1912.

Alexander Bennett and Sarah Hamil

Ce doit être le petit Fred du recensement de 1860. On dit que ses parents viennent de Fraserville, Nova Scotia, mais je suis en profond désaccord puis que la Nouvelle-Écosse ne faisait pas partie du Canada lors de la naissance de Louisa en 1858.

Louisa Bennett

Je me demande qui a donné cette information au préposé.

Rosa ou Rosana Benoit mariera George Auger le 24 octobre1887.

Rosanna Bennett and George Auger

Mary est Mary King qui se maria trois fois.

Encore une fois le lieu de naissance du père est erroné.

Mary Bennett death 10 January 1946

Anna est Anna Benoit qui maria Lawrence Austin (Laurent Ostiguy dit Domingue).

Lawrence Austin and Annie Bennett marriage

Je n’ai pas trouvé d’autre information sur Bébé Bennett sauf sa date de naissance : 4 février 1880 à Hinesburg.

Ce fait est important parce qu’Alexander Bennett est retourné vivre à  Hinseburg après la Guerre civile.

On voit de nouveau que le père est né au Canada.

Baby Bennett birth female 1880 4 February 1880

Je perds la trace de la famille en 1890, mais Alexander Bennett et Louisa Janvier réapparaissent dans le recensement américain de 1900.

Ils vivent à Vergennes. Alexander est maçon. Rappelez-vous le certificat de décès où on indiquait la profession d’Alexander Bennett.

1900 Alexander Benoit Clara Louise

Alexander Bennett était un maçon en 1900.

Il va mourir le 10 octobre 1908 d’une pneumonie.

Alexander Bennett death certificate 10 October 1908

Dans ce document nous voyons qu’on a dit au préposé qu’Alexander Bennett était né au Canada et que ses parents étaient aussi du Canada.

Qui étaient-ils? Il existe un seul indice. Il est ici.

Le nom de sa mère… Sov!

SOV

Sov… Sovie… Sovey… Sauve… Sauvé?

Est-ce que ses parents seraient Pierre Benoit et Catherine Sauvé?

Je sais que vous allez revenir pour la suite de cette histoire, puis pour accompagner ensuite Alexander Bennett lors des 9 batailles auxquelles il a participé dans la Guerre civile avant de déserter.

Charles et ses fils… Charles et Anatole

Suite à ce commentaire d’une lectrice…

Bonjour
Dans les années 1956 et plus, j’ai  connu les docteurs Charles et Anatole Bohémier lorsque je travaillais à l’hôpital Sainte-Jeanne d’Arc à Montréal. Ces deux médecins étaient aimés et respectés de tous, car ils étaient des plus compétents et aimables.   

Voici  l’avis de décès du docteur Charles Bohémier tel que paru dans un journal médical canadien.

http://pubmedcentralcanada.ca/picrender.cgi?artid=519476&blobtype=pdf

Merci de partager.

Charles et Anatole Bohémier

DR. CHARLES ADOLPHE BOHEMIER, retired surgeon-in-chief of the Ste. Jeanne d’Arc Hospital, Montreal, died on July 31, 1968. He was 76. Born at St. Norbert, Manitoba, in April 1892, he studied at St. Boniface College (subsequently part of the University of Manitoba) and at the University of Montreal, and graduated in medicine from Laval University in 1918. He set up practice in Montreal and became one of the country’s outstanding surgeons.

A Senior Member of The Canadian Medical Association, Dr. Bohemier was also a member of the College of Physicians and Surgeons of the Province of Quebec, the Medical Council of Canada, and the College of Physicians and Surgeons of Ontario. He  was also a Fellow of the American College of Surgeons and of the International College of Surgeons, and a former correspondent of the Surgical Society of Lyons, France, as well as a former president of the Surgical Society of Montreal and a life governor of the Ste. Jeanne d’Arc Hospital. In addition he had been honoured with the George V Jubilee Medal and the William Hales Hingston Medal. He was also a member of the Order of Merit.

Dr. Bohemier is survived by his widow, the former Laurette Patenaude, and a brother, Dr. Anatole Bohemier.

Le gros lot!

bingoNon je n’ai pas gagné à la loterie ni au Bingo, et je ne quitte pas le Québec pour le Manitoba finalement.

C’est plutôt Gabriel Aubin qui a frappé le jackpot en m’écrivant un commentaire qui est peut-être passé inaperçu. On oublie trop souvent de lire les commentaires. Je les trouve toujours intéressant peu importe le sujet abordé.

Une vraie belle histoire vraie qui commence sur mon blogue Nos ancêtres. Ça va faire différent de mes histoires inventées par le passé quoique la tentation est grande de lâcher mon fou.

mascottedesjeux

Les olympiades de 1876

logosLa rivalité Canadiens-Nordiques

montagne arrow

L’histoire de l’aviation

Sans s’en douter, Gabriel Aubin a gagné à mon bingo-généalogie auquel je vous convie depuis 2008 avec ce petit commentaire.

Travail extraordinaire! Comme si nous y étions! Mes ancêtres sont les Bohémier et j’aimerais savoir si vous pouvez situer approximativement leur concession. J’irai faire un tour avec une cousine du Manitoba qui aimerait bien voir ce lieu de ses propres yeux. Elle est une descendante de Benjamin, un des fils de Jean-Marie.

Merci

Son commentaire avait été laissé sur un article publié sur les briseurs de coffres-forts, écrit en 2011. Le texte n’était même pas le mien en plus. J’ignore si Gabriel voulait me lancer des fleurs avec son commentaire, mais moi je me lance avec lui dans une folle aventure avec une descendante de Benjamin Bohémier.

Eh oui !

On partira virtuellement pour le Manitoba!

petit nowhere– Pierre, on vient de passer le rang La Plaine…

– Du calme, j’ai mon vieux GPS…