Les bûcherons de la Manouane

Je ne connaissais pas Arthur Lamothe.

On ne l’a fait connaître hier et dirigé vers ceci.

Pour en savoir plus.

Né en 1928 à Saint-Mont, dans le Gers, en France, Arthur Lamothe est un cinéaste documentaire spécialisé dans les cultures amérindiennes. Après des études en économie politique à l’Université de Montréal (1954-1958), il oeuvre à la Société Radio-Canada aux émissions « Ce soir » (1959-1960), « Premier plan » et « L’événement » (1960-1961). De 1962 à 1965, il est cinéaste à l’Office national du film. Il est le président-fondateur de la Société générale cinématographique (SGC, 1965-1970), entreprise-pilote de production de films pédagogiques, sociopolitiques, d’actualité, etc. Il est également président-fondateur des Ateliers audiovisuels du Québec, qui poursuivent l’œuvre de la SGC. Sous sa direction et à son initiative, la SGC et les Ateliers ont offert gratuitement à deux entreprises, Normédia incorporée (Rouyn-Noranda) et Igor Films (Rimouski), ainsi qu’à la Coopérative de productions audiovisuelles du Saguenay–Lac-Saint-Jean, des stages de formation et des services techniques.

Trouvé

Trois personnes dont  celle-ci  ont trouvé…

Joseph Bousquet et Christine Brunet se sont mariés le 23 août 1842.  M13. paroisse Saint-Vincent-de-Paul (Île Jésus, Laval). Joseph est le fils de Pierre Bousquet et Josephte Manseau. Christine est la fille de Joseph Brunet et de Pélagie Monet. Christine est donc la soeur de Joseph Brunet (1834-1904)   http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/brunet-joseph-2317/biographie.html

Vous trouverez l’acte de mariage ici:

https://familysearch.org/pal:/MM9.3.1/TH-1942-27977-4257-36?cc=1321742&wc=9RLC-C6D:15298201,20636301,21620602

À suivre…

Lucienne Quesnel

Pierre Lagacé:

Si vous pouvez m’aider à trouver le mariage de Joseph Bousquet et Christine Brunet… suite à cette demande d’une lectrice:

Bonjour, je suis à la recherche du nom des parents de Albertine Bousquet. Je me demandais si vous auriez cette information. Merci d’avance.

Originally posted on Nos ancêtres:

Un article un dimanche…

Vous comprendrez…

Lucienne Quesnel est née en septembre 1899 selon le recensement canadien de 1911.

Lucienne Quesnel

Lucienne Quesnel
1899-1918

Elle est la fille d’Eusèbe Quesnel et d’Albertine Bousquet.

Joseph Eusèbe Quesnel et Albertine Bousquet

C’est ma tante Simonne Quesnel qui avait ces photos. Elle est décédée l’année dernière à l’âge de 95 ans.

J’avais parlé de Lucienne Quesnel dans un article sur mon ancien blogue.

Son grand-père est le frère de mon arrière grand-père Benjamin Quesnel, le père de ma grand-mère Rosina Quesnel, la mère de ma mère et la mère de Simonne Paiement.

Lucienne est morte il y a 91 ans, probablement de la grippe espagnole. Elle avait 19 ans.

Une personne m’avait déjà écrit concernant la famille d’Eusèbe. J’en parle d’ailleurs dans l’article de mon ancien blogue. Elle avait trouvé la photo d’Eusèbe Quesnel et d’Albertine Bousquet que j’avais mise sur un site de généalogie.

Elle m’avait envoyé de superbes photos…

Voir l'original 198 mots de plus

Familles Boudrot-Boudreau des Îles de la Madeleine

Pierre Lagacé:

Riche en renseignements…

Originally posted on Pauline Carbonneau, Histoire des Îles:

Lors de la réunion des familles Boudreau, tenue dans le cadre du Congrès mondial acadien à Témiscouata-sur le-Lac, le 16 août 2014, j’ai donné une conférence sur les Familles Boudrot-Boudreau des Îles de la Madeleine.

Mais pourquoi, ma mère étant une Bouffard,  cet intérêt pour l’histoire acadienne et surtout pour les familles Boudrot-Boudreau.  Premièrement, les écrits de mon père, dont je me suis inspirée dans  Découverte etpeuplement des Îles de la Madeleine, ont été plus nombreux sur l’histoire des familles acadiennes des Îles que sur ceux de sa lignée paternelle. La mère de Pierre-Cornélius Carbonneau était Suzanne Boudreau. Cet homme qui était fier de ses origines acadiennes a même cité souvent les entretiens qu’il avait eus  avec sa grand-mère, Appoline Gaudet, mariée à Samuel Boudreau et dont la mère était Geneviève Boudreau, la sœur de l’abbé Charles-Nazaire Boudreau, premier prêtre acadien né aux Îles de la Madeleine.

 

Voir l'original 1 828 mots de plus