Notes et textes pour une histoire de Pointe-Claire – Les hôtels

Luc Lépine, historien militaire, partage ses recherches…

***

Notes et textes pour une histoire de Pointe-Claire

Juin 2014

Colligés par Luc Lépine, auteur de Le Québec et la guerre de 1812

couverture

Table des matières

1. L’émeute de Lachine (publié le 14 août)

2. Conflagration à la Pointe-Claire (La Presse 22 mai 1900) (publié le 21 août)

3. Le téléphone (publié le 28 août)

4. La carrière de Pointe-Claire (publié le 4 septembre)

5. Évolution de la population de la population de Pointe Claire (publié le 11 septembre)

6. Le régime seigneurial (publié le 18 septembre)

7. Potasse et le sel d’ammoniaque (publié le 25 septembre)

8. La milice à Pointe-Claire (publié le 2 octobre)

9. Inventaires des biens : Que retrouvait-on à Pointe-Claire au XIXe siècle? (publié le 9 octobre)

10. Loyalistes à Pointe-Claire (publié le 16 octobre)

11. Les « voyageurs » et la traite des fourrures (publié le 23 octobre)

12. La Voirie et le Voyer (publié le 30 octobre)

13. Les hôtels (publié le 6 novembre)

14. Le docteur John-Augustus-George Meyer (sera publié le 13 novembre)

15. Recensement de 1889 fait par le curé de Pointe-Claire (sera publié le 20 novembre)

***

13 Les hôtels

HÔTEL CANADA
322-324 chemin Bord-du-Lac
construction dans la seconde moitié du XIXe siècle

hotel-canada

L’Hôtel Canada au début du XXe siècle

Avant que la popularité du site de Pointe-Claire ne justifie la construction d’hôtels pour les vacanciers, d’autres hôtels les avaient précédés et servaient d’escale aux voyageurs se rendant à Montréal.

En effet, le trajet entre ces deux lieux nécessitait, au début du siècle, quatre heures de voiture.

 

hotel-canada-au-xxe-siecle

L’Hôtel Canada au fin du XXe siècle

Les premières indications au cadastre de l’usage de l’emplacement 322-324 Bord-du-Lac comme site d’un hôtel nous situent en 1880 lorsque Théodule Denis vend le lot à Léon Plessis Bélair, « hôtelier du village ».

Son fils le vend à son tour à Herménégilde Legault en 1891, et s’engage « … à ne pas tenir d’hôtel dans les limites du dit village pendant les dix prochaines années».

En 1907, la propriété est acquise par Delphis Rouleau qui la vend la même année à Joseph Brisebois, « avec le fonds de commerce d’hôtel » acquis de Léon Charlebois qui y avait exploité l’hôtel à bail.

Dès 1908, Dalbé Cousineau achète la propriété et son contenu. C’est son nom qu’on peut lire sur l’enseigne d’une photographie du début du siècle avec la mention Canada Hotel.

Vendu à son frère Raoul dès 1917, le bâtiment restera dans la famille jusqu’en 1980, alors qu’il est acquis par Eve Drouin Thomson.

Vers la fin des années 20, la portion ouest sera louée au médecin et pharmacien Jean-Baptiste Martin. Le bâtiment est rénové en 1981.

Hôtel Pointe claire

Le lot 64 où se situe l’emplacement du 286 Bord-du-Lac est, selon les indications au cadastre, le site d’activités hôtelières depuis au moins les années 1880.

Alors exploité par Louis Labelle, « hôtelier de la paroisse », sur le site de la propriété de son épouse Émilie Charlebois, il est vendu en 1886 à Thomas et Herménégilde Duchesneau.

Léon Charlebois s’en porte acquéreur en 1894. C’est son nom que l’on peut lire sur les enseignes accrochées au bâtiment au tournant du siècle.

Les titres du lot indiquent ensuite Ferdinand Lanthier en 1896, Mélanie David, épouse de William Rickner en 1900, Wilfrid et Napoléon Schetagne en 1901.

En 1904, Napoléon vend à Wilfrid, et convient qu’il « n’aura pas le droit d’exploiter un hôtel… dans les limites du village de la Pointe-Claire… ».

Wilfrid vend en 1907 à Edmond Malette, avec « tout l’ameublement de l’hôtel ».

En 1925, Sylva Malette vend à Willie Bougie, hôtelier de Lachine, qui vend à Léo Chénier dès 1926.

L’hôtel, désormais appelé Chénier, semble conserver son nom jusqu’à la vente du bâtiment, en 1947, à de nouveaux propriétaires, Albert Brisebois et Gustave Paquin.

Lorsque Brisebois achète la part de son associé dix ans plus tard, l’hôtel s’appelle Pointe-Claire.

Depuis les années 70, sa principale fonction est celle de bar et de restaurant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s