Notes et textes pour une histoire de Pointe-Claire – Évolution de la population de la population de Pointe-Claire

Luc Lépine, historien militaire, partage ses recherches…

***

Notes et textes pour une histoire de Pointe-Claire

Juin 2014

Colligés par Luc Lépine, auteur de Le Québec et la guerre de 1812

couverture

Table des matières
1. L’émeute de Lachine (publié  le 14 août)
2. Conflagration à la Pointe-Claire (La Presse 22 mai 1900) (publié  le 21 août)
3. Le téléphone (publié  le 28 août)
4. La carrière de Pointe-Claire (publié  le 4 septembre)
5. Évolution de la population de la population de Pointe Claire (publié  le 11 septembre)
6. Le régime seigneurial (sera  publié  le 18 septembre)
7. Potasse et le sel d’ammoniaque (sera  publié  le 25 septembre)
8. La milice à Pointe-Claire (sera  publié  le 2 octobre)
9. Inventaires des biens : Que retrouvait-on à Pointe Claire au XIXe siècle?  (sera  publié  le 9 octobre)
10. Loyalistes à Pointe-Claire  (sera  publié  le 16 octobre)
11. Les « voyageurs » et la traite des fourrures  (sera  publié  le 23 octobre)
12. La Voirie et le Voyer  (sera  publié  le 30 octobre)
13. Les hôtels  (sera  publié  le 6 novembre)
14. Le docteur John-Augustus-George Meyer (sera  publié  le 13 novembre)
15. Recensement de 1889 fait par le curé de Pointe Claire (sera  publié  le 20 novembre)

***

 

5. Évolution de la population de la population de Pointe-Claire.

Le passage de l’empire français à l’empire britannique a modifié certaines caractéristiques de la société à Pointe-Claire. Il faut voir l’évolution du village à travers les idées de continuité et de changement. Certains points de la vie des habitants n’ont pas été changés tel que le commerce, l’agriculture, la langue et la religion. Pour un censitaire de la montée Saint-Rémi, l’arrivée des Britanniques n’a pas beaucoup d’impact. Il continue à cultiver sa terre. Il continue à payer ses rentes seigneuriales aux Sulpiciens. Ses voisins sont les mêmes qu’avant la Conquête, sauf que peut-être que maintenant ce sont les enfants qui ont repris la terre. Du point de vue religieux, les habitants de Pointe-Claire vont continuer à fréquenter l’église Saint-Joachim.

Parmi les changements, nous retrouvons : le changement de « Canada » pour « Province of Québec », l’apparition du droit criminel anglais, un changement des monnaies et le changement de mère-patrie. Les marchands de Pointe-Claire ne peuvent plus s’approvisionner en France. De plus, la population qui jusqu’en 1760 était complètement francophone et catholique va devoir cohabiter avec des étrangers ne partageant pas toujours les mêmes croyances.

Un recensement demandé par les autorités britanniques nous donnent une excellente idée de la population de Pointe-Claire en 1765. Nous comparons cette population avec d’autres villes et villages voisins.

5-1 5-2

Grâce à ce recensement, on remarque que la paroisse de Pointe-Claire possède un population similaire à celle de Sainte-Geneviève mais elle est beaucoup plus populeuse que l’Isle Perrot, Lachine, Les Cèdres et Vaudreuil.

Pointe-Claire est véritablement une paroisse agricole. Elle recouvre 11 575 arpents de terre donc 4339 de ceux-ci sont en semence. La paroisse possède un très bon cheptel : 322 bœufs, 372 vaches, 356 taurillons, 428 moutons, 271 chevaux et 579 cochons.

Des esclaves à Pointe-Claire

Le chercheur Marcel Trudel a recensé 4 185 esclaves au Québec entre la deuxième moitié du XVIIe siècle et 1834. De ce nombre, les trois-quarts étaient d’origine amérindienne, communément appelés des panis, et le quart était d’origine africaine.

Contrairement aux esclaves de la Nouvelle-Angleterre, qui étaient surtout exploités dans un contexte agricole, les esclaves de la Nouvelle-France étaient exploités en milieu urbain, notamment à Montréal, comme domestiques.

Le village de Pointe-Claire a également connu quelques esclaves pour la première période du régime britannique. Marcel Trudel a identifié pour Pointe-Claire onze esclaves amérindiens (un homme et dix femmes) et deux esclaves noirs, tous des hommes.

Voici un tableau récapitulatif

5-3

Voici un relevé du nombre de baptêmes, mariages et sépultures pour la période1760 à 1798.

5-4 5-5

Plus que des cultivateurs dans le village de Pointe-Claire

Dans cette section nous relevons les noms des personnes qui occupaient des métiers autres que ceux de la terre. La date suivant leur nom identique l’année où cette information a été inscrite dans les archives.

Allan, James : marchand, 1774.

Baude, Joseph César : aubergiste, 1785.

Belingue, François : maître boulanger, 1787

Berthelet, François : marchand, 1789

Céras dit Coquillard, Jean-Louis : marchand, 1788

Charlebois, Pierre : capitaine de milice, 1764.

Chénier, Jean-Baptiste : marchand, 1762.

Conte, Pierre : maître forgeron et Geneviève Boulerice, son épouse, du bourg de la Pointe Claire, 1798

Couturier, François : maître-tanneur, 1783.

Delord, Joseph : marchand, 1764.

Ducharme, Joseph : forgeron, 1763.

Fontigny, Pierre : aubergiste, 1776

Fritz, Jean-Baptiste : faiseur de potasse, 1789, il travaille pour George Meyers.

Labelle, François : maître menuisier, 1794

Lecavalier, Louis : marchand et pelletier, 1763

Lefebvre-Lacizeraie, Jean-Baptiste : marchand, 1764.

Lemieux, Louis : tailleur d’habit, 1776

Letang, Dominique : marchand, 1788

Meyers, docteur George : 1789, 1797, chirurgien à la Division de Pointe-Claire le 8 novembre 1813.

McLean, Joseph: marchand 1769.

Mellish, Nathaniel: marchand, 1777

Ménard, François : marchand, 1783

Mondoux, Mathieu : marchand 1768.

Morel, Jean-Baptiste : marchand, 1778, 1789

Pape, Pierre : Cuisinier, 1765, aubergiste, 1767, marchand, 1779, boucher, 1786.

Papineau dit Montigny, François : tonnelier, 1767

Quintin, Barthélemy : charpentier, 1798

Sicard, Simon : maître meunier, 1799, 1828

Singer, Frédéric : aubergiste, Marchand, 1789.

Spénard, Jacques : tonnelier, 1769

Soupras, Louis-Joseph : notaire, 1774, 1787

Trottier, Joseph : marchand, 1772

Valois, Jean : Marchand tanneur, de la Pointe-Claire, 1795
au lieu nommé la Grande Anse.

Vialard François : chaudronnier,1778

2 réflexions sur “Notes et textes pour une histoire de Pointe-Claire – Évolution de la population de la population de Pointe-Claire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s