I always take the time…

Ma double vie…

Our Ancestors

I always take the time to reply to a message on Ancestry or a comment left on this blog. This is how this blog has been working since 2009. Cassandra got a big surprise when I sent her a link to this post. 

She saw two of her ancestors.

Israël  and Olive

My friend Robert gave me permission to post that picture taken from a book. Someone had  shared this picture with him.

He also shared this.

The picture of Israël Latreille’s father.

Joseph Lalande dit Latreille

And Olive Quesnel’s parents.

François Quesnel et Élisabeth Chrétien

Voir l’article original

Publicités

Israël Latreille

En réponse à une demande sur Ancestry…

Hello 😀 Israel Latreille (lalande dit latreille) is my 2 X great grand father (paternal). I was wondering if i might be able to get a copy of any pics you might have of himself and/or Olive Quesnel (wife) to include in a surprise for my father. Any help is greatly appreciated 😀 Thank you so much for your time, 
Cassandra

Go to my blog about genealogy.

https://steanne.wordpress.com/2015/03/21/israel-latreille/

Our Ancestors

Just  a picture?

Israël  and Olive

Think again…

Voir l’article original

Pierre Blanchet

Cinq ans plus tard, une descendante m’écrit…

Nos ancêtres

 Pierre Blanchet est l’ancêtre de la conjointe de quelqu’un qui m’a téléphoné dernièrement de Rimouski.

Il avait fouiné sur Internet et avait trouvé mon nom comme par hasard.

Il a pris une chance de me donner un coup de fil. 

 

Ce serait long à raconter bien que ce serait fort intéressant. 

Suite à notre conversation téléphonique, j’ai remarqué qu’il avait été lui aussi piqué par le moustique de la généalogie.

Il avait trouvé ses ancêtres et il voulait maintenant trouver les ancêtres Blanchet de sa conjointe.

Il était comme bloqué avec un François-Xavier.

Je n’ai donc pu résister à lui apporter mon aide…

J’ai bien fait de l’aider, car nous sommes reliés d’une certaine façon.

Léo Paul Lagasse, le petit-fils de Pierre Lagacé, le frère de mon arrière-grand-père Stanislas Lagacé, a marié Rose-Bella Blanchette, une descendante de Pierre Blanchet. 

 

 J’te l’avais dit mon frère Pierre que mon…

Voir l’article original 806 mots de plus

Alain, je ne t’ai pas oublié

La suite de la suite…

Nos ancêtres II

Raoul Vézina

Alain Théorêt m’avait écrit le mois dernier sur Nos ancêtres. Il avait partagé ce qu’il savait sur mes ancêtres Léon et Honoré Sauvé.

CONSEILLERS STE JUSTINELISTE DES MAIRES DE STE JUSTINE

Sans jeu de mots faciles, mon arrière-arrière-grand-père en aurait été honoré. Vous pouvez cliquer ici pour vous perdre dans le temps.

La photo d’Alain était accompagné de ces explications.

Raoul Vézina

Écrit à l’arrière LES VEZINA.

En premier je l’avais situé entre 1924 et 1929 parce qu’Eva Théorêt (1), fille de Toussaint Théorêt (3) et de Marie Cholette (15) s’est mariée le 01/09/1924 à Ste Justine de Newton. Le 13/02/1929 mourrait Marie Cholette (15). Le seul rapport entre les familles Théorêt et Vézina, c’est Olivier Vézina qui était marié avec Hermine Paiement décédé 29/06/1916 à Springfield Mass, il était témoin au mariage d’Edouard Paiement et Donalda Théorêt (14) le 16/10/1888 à Ste Justine, sœur de Toussaint (3). Plus rien. Surprise un jour je tombe sur Marie Tarsile Héléna Paiement…

Voir l’article original 99 mots de plus

Pierre Gratton, 1911-2009

Hommage à Pierre Gratton

Nos ancêtres

Voici ce que j’ai mis dans les avis de décès du Cyber journal SADP quand je m’occupais de mettre en ligne les avis de décès.

À Sainte-Anne-des-Plaines, le 18 novembre, à l’âge de 98 ans, est décédé monsieur Pierre Gratton, époux de feue madame Rita Racine.

Il laisse dans le deuil ses enfants Gilles (Louise), Jacques (Régina), Jean-Guy (Nicole). Monique, Daniel (Gaétane), ses six petits-enfants et ses dix arrière-petits-enfants ainsi que des parents et amis.

La famille recevra les condoléances à la  Maison Funéraire Groulx, 173, boulevard Ste-Anne, à Sainte-Anne-des-Plaines le dimanche 22 novembre de 14 h à 17 h et de 19 h à 22 h.

Les funérailles auront lieu à 11 h, lundi le 23 novembre en l’église de Sainte-Anne-des-Plaines.
Ouverture du salon lundi 9 h a.m.

Je mettais en ligne depuis presque deux ans les avis de décès sur le Cyber journal. Jean-Frédéric avait commencé et j’avais…

Voir l’article original 86 mots de plus

Foubrac… pis après

Maisonneuve P. Lagacé

photo de finissants

C’est au Foubrac que j’ai rencontré pour la première fois en 45 ans mon ami Michel, un copain de collège.

Un copain…?

Mon copain de collège. Deux inséparables Capricornes, nés à une semaine d’intervalle. Je suis le plus jeune.

Michel a très peu changé… même gestuelle.

Il était même étonné que je le remarque. Assez pour me dire d’arrêter de lui dire.

C’est ma femme qui avait choisi le restaurant guidée par le hasard.

mademoiselle Jeanne

Le hasard n’existe pas
K.O. Smith

Le foubrac, c’est ce petit resto à Gatineau.

le foubrac
Café-Bistro
47 Boulevard Montclair,
Gatineau, Québec
J8Y 2E8

819.205.5400

Leurs poutines sont écoeurantes!

Leurs burgers itou.

J’ai demandé à Michel comment il m’avait trouvé.

Par hasard en tapant ton nom sur Google.

Bizarre le hasard.

gaston carré rouge

Écrivez-moi

Mon autre blogue qui est la suite de celui-ci…

Nos ancêtres II

Lise-Andrée me prend au sérieux, que dis-je?

Elle me prend au pied de la lettre avec mon idée de m’écrire pour alimenter mon blogue Nos ancêtres II.

Bonjour Pierre,

Dans ta chronique de ce matin, tu nous demandes de t’écrire et bien je le fais en te faisant part de mes réflexions.

Au début de la colonie, il y avait environ 1200 familles selon mes lectures. Est-ce exact? Lors de la conquête en 1760, nous étions 60,000 environ. Est-ce exact?

Lorsque je construis mon arbre généalogique avec des personnes qui n’ont au départ aucun lien de parenté, il arrive fréquemment que des liens de parenté se font en remontant dans le temps.

Je me suis amusée à chercher dans mes liens directs autant du côté des père et mère de mon père que ceux de ma mère.

Voici donc le nom des familles avec qui j’ai des liens directs:
Morin…

Voir l’article original 132 mots de plus