Assez facile à trouver finalement avec les recensements…

la Belle Blanche

Assez facile de trouver ceux qui vivaient dans cette maison… avec les informations fournies par le site Internet de Kamouraska

Assez en fait pour rendre jalouses plusieurs municipalités du Québec qui passent… assez rapidement sur leur histoire…

En 1802, Pierre Casgrain, marchand de Rivière-Ouelle, achète d’André Ouellet, maître-menuisier, cette maison que l’on dit de 35 pieds sur 25 pieds alors en construction. Il y ouvrira par la suite un magasin général. En 1812, Amable Dionne, l’associé de Pierre Casgrain et futur seigneur des Aulnaies et de La Pocatière, occupe cette demeure qu’il achètera le 9 août 1813. En 1820, il acquiert une partie du terrain de la Fabrique, ce qui lui permet d’agrandir sa maison par les deux extrémités et de lui donner les mesures que l’on connaît aujourd’hui, soit 70 pieds sur 30 pieds.

De 1848 à 1928, cette grande maison passera entre les mains de Pierre Pelletier, marchand (1848 à 1862); de Joseph-Gabriel Pelletier, notaire (1862 à 1884); de Jos. Hamel et frères, marchand de Québec (1884 à 1885); de Cyrias Ouellet, entrepreneur (1885 à 1922) qui la vendra à son gendre, Georges Drapeau (1922 à 1928) qui y tiendra la succursale de la Banque Provinciale. C’est en 1928 que David Michaud, alors commis à la banque, l’achète. Elle appartient aux descendants de la famille Michaud depuis ce temps.

la Belle Blanche

Cyrias Ouellet a donc habité là de 1885 à 1922. On le retrouve dans le recensement canadien de 1901 et de 1911. La photo daterait de la fin du XIXe siècle ou du début du XXe en regardant les vêtements des gens.

Voici Cyrias Ouellet dans le recensement de 1911 à Kamouraska…

Cyrias Ouellet

Cyrias Ouellet 1911

Il est veuf et demeure avec son gendre Thomas Pelletier et sa fille Philomène. Ils sont les voisins de monsieur le curé George Guay. 

DSC06199

En 1901…

Toujours au même endroit.

1901 Cyrias Ouellet

Il vit avec sa fille Marie-Louise.

Cyrias Ouellet est le fils de Pierre Ouellet et de Bénérice Dessaint dit Saint-Pierre. On voit aussi les prénoms Bénonisse, Bénonie, Benonise, Bernine, Bérénisse, Bénonice, dans les actes de mariage de leurs enfants.

Tout un mic-mac!

Selon le recensement canadien de 1901, Cyrias Ouellet serait né le 17 août 1842. Il a marié Lutgarde Béchard le 3 novembre 1864 selon la banque BMS 2000.

Dans le recensement canadien de 1891, il est cultivateur et architecte. Son fils Joseph P. est étudiant en architecture.

1891 Cyrias Ouellet

En 1881, Cyrias est entrepreneur.

1881 Cyrias Ouellet

En 1871, il est menuisier.

1871 Cyrias Ouellet

En 1861?

Je ne l’ai pas trouvé, mais j’ai réussi à trouver son père Pierre et sa mère Bélonise!

1861 Pierre Ouellet et Belonise St-Pierre

Maintenant qu’on a prouvé que Cyrias a habité la maison, qui pourraient bien être les gens sur la photo?

la Belle Blanche

Qui serait la belle inconnue?

la Belle Inconnue