Catherine Lorion et Nicolas Millet

D’autres informations sur Catherine Lorion, l’ancêtre de mes petits-enfants.

Cliquez ici pour la source. Visitez le site pour en apprendre sur la Grande Recrue.

Catherine LORION

( 1636 – 1720 )

BiographieÂgée de 17 ans, originaire de Sainte-Soulle, près de La Rochelle, en Charente. Moins d’un an après son arrivée à Ville-Marie, elle épouse, le 13 octobre 1654, Pierre Villain. Mais celui-ci meurt écrasé sous un arbre, trois mois plus tard, le 19 janvier 1655. Le 29 juin de la même année, elle épouse Jean Simon qui se noie dix-sept mois plus tard, le 24 novembre 1656, en lui laissant un enfant. Elle est déjà deux fois veuve alors qu’elle a à peine 20 ans. Elle épouse alors Nicolas Millet, en avril 1657. Ils auront huit enfants. Le 4 décembre 1658, elle est présente à la signature du contrat de mariage de sa sœur Marie et de son futur époux Étienne Lair. Son père, Mathurin, est venu la rejoindre à Ville-Marie au cours de cette année 1658 et il assiste également à ce mariage avec sa troisième épouse, Jeanne Bizette. Nicolas Millet meurt accidentellement à son tour, le 6 mars 1674, dans l’incendie de sa maison. Pour une quatrième fois, le 21 novembre 1676, Catherine prendra époux, cette fois avec un autre membre de la Recrue, Pierre Desautels qui lui donnera deux autres enfants. À la mort de ce dernier, le 19 novembre 1708, c’est leur fils Gilbert qui s’engage à lui fournir nourriture et entretien. Deux autres de ses demi-sœurs (Renée et Jeanne) et un demi-frère (Jean) seront également présents en Nouvelle-France. Elle décède le 20 avril 1720, à l’âge de 84 ans, à la côte Saint-Martin.La rue Desautels rappelle le souvenir de Nicolas, son petit-fils alors que l’avenue Jean-Rainaud a été nommée en l’honneur de l’époux de Catherine Millet, sa fille.
Medias

  1. La Flèche : plaque commémorative
    Plaque érigée au port du Pré Luneau où se sont embarqués les engagés de la Grande Recrue, en 1653, pour se rendre à Nantes et à Saint-Nazaire. La plaque fut inaugurée en mai 1954, à l’occasion du 300e anniversaire du départ de la Recrue.
  2. Engagement à La Flèche (1)
    Contrat signé devant le notaire royal Pierre de La Fousse, à La Flèche, le dimanche 4 mai 1653, par lequel Pierre Desautels s’engage envers la Compagnie de Montréal.
  3. La Rochelle
    Cathédrale
  4. La Rochelle : Tours du vieux port
    Place de commerce depuis le XIe siècle. Le vieux port est érigé sur la rade qui s’ouvre dans une échancrure du plateau d’Aunis.
About these ads

6 réflexions sur “Catherine Lorion et Nicolas Millet

  1. Bonjour cher Pierre,

    J’ai comme document l’acte du Contrat de mariage entre Nicolas Milet et Catherine Lorion du premier janvier 1657, par devant jean de St Père commis au greffe au tabellionnage de Ville-Marie.

    J’ai l’acte CM et la transcription et aussi l’acte de mariage et sa transcription.
    cela devrait t’intéresser pour tes petits-enfants !!! et pour les descendants que tu as d’eux. Je partage…

    au plaisir de te lire,
    bonne journée
    Jocelyne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s