Grand-papa

Bernard Trépanier n’est pas mon grand-papa.

bernard-trepanier

Il n’est pas un être parfait non plus, mais comme ouvreur de portes  il ne semble pas avoir d’égal.

La perfection n’est pas de ce monde. On essaie bien de nous convaincre d’être parfait dans la vie.

Match parfait, partie parfaite… le plus-que-parfait de l’indicatif.

C’est peut-être pour ça qu’on est si malheureux quand on n’est pas aussi parfait qu’on le souhaiterait ou qu’on souhaiterait que les autres le soient.

Il y a même un saint… pour en beurrer épais avec le concept de la perfection.

11stparfait01

Cliquez

Le Bon Dieu est même parfait…

Grand-papa Bernard n’est pas un homme parfait tout comme mon grand-père Léo Senior, le gars de party.

Juliette et Léo

J’espère que vous ne me trouvez pas impudent d’avoir étalé sur mon blogue ses petites imperfections… gros buveur, joueur compulsif, womanizer, etc…

1958 mariage Jacques Lagacé Pierre

Léo Senior a eu je crois une profonde influence sur mon père et sur ma compréhension de la perfection dans la vie.

leo lagace 1933

C’est pourquoi j’ai été fort surpris de voir ma réaction quand j’ai vu grand-papa Bernard au petit écran.

Je le voyais avec les yeux d’un petit-fils.

Pierre 1949

Un vrai charmeur juste à voir les sourires des deux commissaires et de maître Gallant qui l’interrogeait.

Tout un enjôleur que ce Bernard.

On lui donnerait le bon Dieu sans confession même avec toutes ses imperfections.

Comment en vouloir à ce grand-papa… Je n’en veux même pas à mon grand-père Léo Senior qui aurait mis une de ses employées enceinte vers la fin du mois de novembre 1926.

juliette metayer1