Le Père Noël de Rivière-Ouelle

J’ai beaucoup de trafic sur mon blogue durant le temps des Fêtes…

Une sorte de nostalgie s’installe chez les gens et ils ont une petite pensée pour leurs ancêtres.

Souvent ils m’écrivent. Je reçois des tonnes de commentaires intéressants.

Assez intéressants pour les aider à retrouver leurs ancêtres et me prendre pour le Père Noël.

santa51

Père Noël, ça pèse une tonne…

J’aurais comme le goût d’inventer la vraie histoire du vrai Père Noël. Le Père Noël de Rivière-Ouelle.

Je ne sais pas si je devrais me lancer dans une telle aventure.

Qu’en pensez-vous?

Je pourrais utiliser comme toile de fond l’histoire de nos quatre soldats Allemands qui avaient déserté leur régiment…

Les Frève

François Froebe, fils de l’archiduc Germain Froebe et de Louise Rupelle, est né en 1759 à Mulhausen en Alsace. Enrôlé de force dans le régiment d’Anhalt, il réussit avec quatre compagnons dont Dickner, Phristern et Hurst à fuir la frégate Delight ancrée près de Rivière-Ouelle en 1780.

Recueilli par Antoine Lizotte, il s’engage chez Joseph Francoeur, cultivateur de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et par la suite s’engage sur le bateau de Jean-Baptiste Pelletier qui fait du cabotage sur le fleuve Saint-Laurent.

Abjurant le 2 janvier 1786, il épouse Marie Dépau le 20 février suivant et reconnaît son fils, Joseph-François, né le 10 janvier 1784.

Je ne sais pas si je devrais le faire.

Quand je commence une histoire inventée je ne sais pas où tout ça va mener.

La tentation est grande et l’effet de la dopamine aussi. Je me dis que je pourrais la raconter à mes petits-enfants quand ils seront un peu plus grands…

Un peu comme mon arrière-grand-père Stanislas Lagacé qui a dû en inventer une et la raconter à ses petits-enfants Marie-Rose et Harvey.

from Lionel Lagasse's collection

Allez grand-papa…
Raconte-nous la vraie histoire du Père Noël de Rivière-Ouelle

Ce sera un bel héritage à laisser à mes descendants.

Je vais y repenser en faisant la vaisselle.

C’est comme ça que me viennent mes meilleures idées.

Ça commencerait comme ceci…

La fille de Noël-Antoine Lizotte faisait la vaisselle quand tout à coup ça cogne à la porte…

On se repogne.

Venez vous réchauffer pour une bonne cause…

Faut surtout pas vous empêcher de sortir même si vous êtes accroc de mon blogue…

J’ai reçu une invitation Facebook de ma belle belle-fillle la semaine dernière.

Elle fait partie de l’organisme Le Phare des Lucioles.

L’organisme Le Phare des Lucioles vous servira café et chocolat chaud au coût de 2 $ sur la terrasse chauffée de la Brûlerie Sainte-Anne.

La brûlerie est située au coin du boulevard Sainte-Anne et de la 3e Avenue.

La date à retenir:

samedi 15 décembre, de 9 h à 14 h.

Sur place, vous pourrez venir saluer le père Noël et danser au rythme du temps des Fêtes!

L’argent amassé sera versé directement au Phare des Lucioles, organisme à but non lucratif de Sainte-Anne-des-Plaines.

Venez en grand nombre!

Invitez vos amis et surtout

PARTAGEZ SVP!

J’aime partager. 

La Brûlerie Sainte-Anne est l’ancienne maison de Delphis Groulx dont j’ai abondamment parlé sur mon blogue.

maison de Delphis Groulx