Florent Sauvé 1924-2012

Mon oncle est parti à l’ouest dans la nuit du 22 au 23 août.

Il aurait eu 88 ans le premier septembre prochain.

Florent est allé rejoindre son père Euclide.

Mon oncle Florent est à droite de son père Euclide.

Moi, je tiens la main de mon père.

Florent avait graduellement perdu la mémoire depuis deux ans. Je lui dois beaucoup, car il m’a fait connaître mes ancêtres.

C’est sa femme qui avait gardé précieusement les photos de famille dans des sacs d’épicerie.

Ma tante a perdu ce qu’elle avait de plus précieux au monde… un homme simple, juste et bon, avec un grand coeur.

17 août

Promis!

Je vous reviens mercredi le 5 septembre avec la famille Maher de Seal Cove…

Je me sens en vacances.

Je ne reviendrai pas sur ma parole.

En passant, mon livre de l’autre fois…

Je l’ai acheté à Ste-Famille… pour 10 dollars.

688 pages

Une vraie aubaine!

Un petit bijou de famille Métayer…

Marché aux puces à l’île d’Orléans

Pour une 2e année, un marché aux puces se tiendra à la Maison de nos Aïeux (ancien presbytère de Sainte-Famille, île d’Orléans) les 11 et 12 août prochain.

Meubles anciens, antiquités, livres, jouets, vaisselles, et plusieurs autres types d’objets seront en vente. L’argent amassé servira à la poursuite de l’entretien du Parc des Ancêtres-de-l’île-d’Orléans.

Vous êtes les bienvenus!
Dates: 11 et 12 août dès 8h.

Adresse: 3907, chemin Royal, Sainte-Famille, île d’Orléans (stationnement gratuit)

En passant, j’en ai profité pour piquer une petite jasette à deux personnes qui ont leurs racines bien ancrées à Sainte-Famille et fort engagées dans la préservation du patrimoine.

Un monsieur Paquet et un monsieur Blouin.

Ils m’ont dit qu’il ne restait plus de Métayer à Sainte-Famille.

Sauf que l’ancêtre Métayer dont on parle sur la plaque est celui-ci…

METAYER dit Cupidon, André, né en 1607 (sépult. et RMHDQ) ou 1625 (rec. 1666) dans le bourg de Cherrueix, canton de Dol (llle-et-vilaine). Il est en Nouvelle-France en 1665 puisque le 23 janvier 1666, il reçoit une concession à l’Ile d’Orléans de Jacques Des Cailhaut de la Tesserie (contr.Duquet). Agriculteur, André Métayer obtient par la suite d’autres concessions au même endroit.  Célibataire, il est hospitalisé à l’Hotel-Dieu de Québec le 20 août 1690 pendant 12 jours. Il entre de nouveau à cette institution le 1er septembre suivant. André Métayer est décédé à l’Hôtel-Dieu de Québec le 19 novembre 1690. (BRH, vol. 15, P. 145) (L’Ancêtre, vol. 1, p. 145)

Mon ancêtre Édouard Métayer, fils d’Édouard-Elzéar Métayer, né le 5 octobre 1869, et baptisé à Sainte-Famille, dont les parents s’étaient mariés le 13 avril de la même année…

… a un autre ancêtre, Jacques Lemetailler…

 Je n’ai donc que de petites racines à Sainte-Famille…

Sauf que le grand-père Métayer d’Édouard est un petit gars de St-Jean à l’Île d’Orléans.

 

16 août

Mon petit coin du paradis…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

15 août

Je ne suis finalement perdu à l’île d’Orléans, un petit coin de paradis, pour ensuite me retrouver en 1803 dans la maison du maître-forgeron de Ste-Anne-de-Beaupré le samedi soir.

Je me suis même fait un petit ami français… Elliot.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour retourner dans le temps quand vous aurez le temps, cliquez ici…

N’oubliez pas de flatter mon petit ami.

Au cas août…

Je me méfiais.

Et vous?

Je ne sais pas pourquoi, mais je me méfiais et je suis allé vérifier l’acte de mariage de Louis Huot et Josephte Leclerc dans les registres paroissiaux…

C’est Josephte Auclair!

Noir sur blanc… foi de curé Poirier en plus…

Pour y voir clair dans l’affaire Leclerc, Leclair, Auclair…

On a donc bel et bien la belle Josephte Auclair, fille de Jacques Auclair et Josephte Vermette, même que Jean-Baptiste Allaire est témoin et ami de Louis Huot. Aucun ne sait signer sauf monsieur le curé Poirier.

Pourtant l’énumérateur avait bel et bien écrit Leclaire en 1852.

Suite à toutes mes recherches, j’ai donc averti l’intéressée.

En passant, vous connaissez l’histoire du curé Poirier…

11 août

Je voulais faire durer le plaisir jusqu’au 11.

Vous savez bien que je vais finalement parler des deux familles à moins que je me perde en chemin.

Peu probable…

On y va donc avec le fruit de mes recherches suite à ce courriel que je vous remets ici just in case

Bonsoir M. Lagacé,

Je fais la généalogie d’une amie, et je suis en panne. Jeudi dernier, j’ai vu votre frère, et c’est lui qui m’a conseillé de vous écrire et de vous soumettre mon problème.

Le voici:

Augustin Huot a marié Aglaé Morand à St-Jérôme le 23 mai 1870. Les parents d’Augustin Huot sont Louis Huot et Josephte Leclerc. Ce couple viendrait de Kingston. D’après Mes Aïeux, ils se sont mariés avant le 23 mai 1855.

Et à ce stade, je ne sais plus où chercher. Où pourrais-je continuer la filière? J’apprécierais un petit coup de pouce S.V.P.

Merci beaucoup et bonne soirée!

Quand j’ai vu St-Jérome, 1870, la famille Huot et la famille Leclerc (Leclair) dans le courriel, je me suis demandé si je n’avais ces familles dans mon arbre des ancêtres de Ste-Anne-des-Plaines de plus de 25 000 noms.

Mais non!

Mais j’avais par contre les ancêtres d’Augustin sans le savoir… Louis Huot et Marie-Anne (Suzanne à l’occasion) Godard.

J’avais donc trouvé ceci au départ de mes recherches.

Un fils, un dénommé Magloire Huot, né en 1839, à St-Jérome et aussi d’autres enfants.

Flavie 1846
Venant 1848
Eusèbe 1844

Bouleau noir!

Le mariage devait donc avoir eu lieu avant 1839.

Puis dans le recensement de 1852… mon péché mignon.

http://automatedgenealogy.com/census52/View.jsp?id=49674&highlight=31&desc=1852+Census+of+Canada+page+containing+Louis+Huot

On retrouvait un Louis Huot dans la maison de René Huot. Était-il son père? Louis avait 90 ans et vivait dans la maison de René Huot et Louise Pineau.

On avait un très bon filon…

Les parents de René étaient Louis Huot et Marie-Anne Godard qui s’étaient mariés en 1794, à Ste-Anne-des-Plaines. 

Puis…

J’ai trouvé la réponse en ce qui avait trait à Augustin Huot et à ses parents dans la banque BMS 2000.

Le 10 janvier 1831, à Ste-Anne-des-Plaines, on retrouve le mariage de Louis Huot et de Josephte Leclerc, mais on indique Josephte Auclair.

Méchant problème quand les femmes changent de prénoms dans les registres. Encore plus quand Josephte Leclerc devient Josephte Auclair.

On doit donc présumer… avant d’être certain de ce qu’on avance.  

Comme je l’écrivais au début, j’avais les ancêtres Louis Huot et Marie-Anne Godard dans mon site Ancestry.

Auparavant, j’aurais trouvé tous les liens possibles et fait toutes les vérifications dans les registres accessibles sur Family Search pour aider les gens. Maintenant, je suis plus sage et je laisse le plaisir de découvrir aux autres en apportant juste un petit coup de pouce quand on me le demande.

Que voulez-vous…

http://automatedgenealogy.com/census52/View.jsp?id=49648&highlight=29&desc=1852+Census+of+Canada+page+containing+Louis+Huot

Life is a choice…!

Sauf que…

Presse-Minute

Un petit test…

Sans arrière-pensée.
C’est une fonction de WordPress.

Juste pour voir comment ça marche…

Je suis curieux.

Tiens, ça marche!

Je me sens le coeur léger ce matin…

10 août

Mon article sur la famille Huot est prêt, mais je veux faire durer le plaisir jusqu’au 11 et encore plus.

Vous savez bien que je vais finalement parler des deux familles à moins que je me perde en chemin.

Peu probable…

J‘étais par contre prêt à me revirer sur un 10 sous pour vous parler de la famille Maher de Seal Cove. Je n’aurais pas voulu décevoir ni Josée Maher ni Pascale Ouvrard.

Puis, je ne sais jamais qui je rencontre sur mon chemin…

Parlez-en à Jean-Guy Bélisle. 

Jean-Guy Bélisle?

Le moulin du Petit Pré

On se revoit demain 11 août.