Sondage pas scientifique pour deux cennes… et sans prétention

Alors votre resto de poutine préféré…?

J’ai besoin d’aide, surtout si Pascale Ouvrard décide de venir faire un petit nowhere au Québec pour se régaler d’une bonne poutine.

Hier, Michel a fait l’éloge de Valentine dans ce commentaire.

Valentine: ce haut lieu de la gastronomie québécoise qui, soit dit en passant, offre en ce moment le hot dog steamé all dressed @ 0,99. Inutile d’ajouter que j’ai profité de cette occasion inespérée pour renouer avec ce plat savoureux — que j’ai parfois/souvent tendance à délaisser — à consistance gélatineuse et brunâtre truffé de bonnes patates frites bien molles et qui, dans des conditions sonores idéales, laisse émaner des squouiches squouiches discrets annonciateurs d’un orgasme buccal prochain. Si jamais je me tape un jour le gros lot à la LotoMax, je m’abaisserai peut-être à caresser du bout des lèvres cette ignoble contrefaçon, version foie gras, au Pied de Cochon.

Entre-temps…

Deux steamés @ 0,99 arrosés de la Classique @ 2,49 chez Valentine, le repaire des connaisseurs. En fait, j’inviterai peut-être Pascale à son prochain séjour — en supposant que le spécial @ 0,99 soit toujours en vigueur, bien sûr.

Je suis certain que Michel est un fin connaisseur, mais j’aimerais mieux avoir une plus grande brochette de choix.

Je suis donc à la recherche des meilleurs restos de poutines. Je sais qu’on a celui-ci…, mais Drummondville c’est pas près de Ste-Anne-des-Plaines.

Par contre, c’est le resto préféré de Véro!

Squouich, squouich

Je sais que je pourrais amener Pascale chez Monsieur Burger à Ste-Anne-des-Plaines, mais là il faudrait aussi l’amener à la Belle Province pour éviter de partir une autre Guerre mondiale…

Aussi, deux poutines durant la même journée, ça risque d’être fatal.

Allez-y donc de vos petits commentaires et de vos petites  suggestions, et n’hésitez surtout pas à faire preuve de chauvinisme et voter pour votre patelin.

Voici le premier resto suggéré par une inconditionnelle de mon blogue…

Chez Alpha, une chance que c’est loin de chez moi, il faudrait que je prenne l’autobus et il n’y a pas de livraison. Que de bons souvenirs, avec les amis, après un bon film, on s’entassait sur la banquette du restaurant et on dégustait une grosse poutine.

On es-tu trop vieux pour ça ? En tout cas, c’éta l’fun

Chez Alpha…?

C’est là!

À votre tour maintenant, où il y a de la gêne il n’y a pas de plaisir…

Cet article restera ouvert 24 heures sur 24 et les commentaires s’ajouteront au fur et à mesure.

En attendant, vous pouvez aller lire cet autre blogue. On y parle aussi de poutine.

17 mai 2012 

La meilleure poutine de la région ici c’est "Monsieur Patate" à Varennes. 

Mais, mais, mais …  La meilleure poutine de la région ici c’est "Monsieur Patate" à Varennes. 
D’ailleurs je pense que c’est là que Véro se retrouve tous les samedis avec sa petite famille. 

Elle habite la municipalité voisine.

http://sixheures.canalblog.com/archives/2008/08/10/10195918.html

http://aladistasio.telequebec.tv/a_la_tele/emission.aspx?id=139

Je ne me souviens plus comment tu en es venu à parler poutine …

About these ads

15 réflexions sur “Sondage pas scientifique pour deux cennes… et sans prétention

  1. Est-ce que quelqu’un pourrait m’envoyer la recette de la poutine ??? Je n’en ai jamais mangé !!!!
    Est-ce que l’on pourrait en faire en France ? quels sont les ingrédients ????
    Vu la belle assiette de Pierre, je salive!!! j’ai faim ….la recette ou je meurs……
    Jocelyne

  2. Je sens que "le guide du routard de la meilleure poutine du coin" est en préparation. Il me tarde de traverser l’Atlantique.
    Mais est-ce qu’il y aura assez de fibres et de vitamines ?
    Car celui qui a écrit, il y a quelques jours, l’article de "la retraitée qui n’a pas assez de temps pour tout faire comme il faut" a dû m’observer depuis que j’ai cessé de travailler !

  3. Ben voilà!!! J’ai eu la présence d’esprit, une fois ma réponse tapée, les brumes de mon esprit dissipé et mon jus de légumes avalé, de revenir sur les lieux du crime et de cliquer sur le petit ‘poutine’ pâlot qui, oh merveille, en deux tours de cuiller à pot, m’a amené à cet AUTRE blogue, beaucoup plus visqueux où j’ai trouvé beaucoup plus de chair autour de l’os, si vous me passez la métaphore bancale dans les circonstances.

    Inutile de dire que je badinais quand j’ai parlé de Valentine récemment. Loin de moi l’idée de penser que cet établissement est LE haut lieu de la gastronomie poutinienne. Un point de bonus à toi qui as su introduire la pétillante et séduisante Véro (photo à l’appui) dans un topo sur la poutine. (Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh, Véro. Mmmmmmmmmmmmmmmmm. Mais je m’égare. Petit aparté cloutierois: Je me rappelle avoir fréquenté à l’époque cette institution montréalaise qu’était le Montreal Pool Room, ouvert en 1912 où l’on pouvait manger/où l’on mange toujours parmi les meilleurs hot dogs à Montréal. Eh ben! Sur un des murs trônait une photo de ladite Véro se délectant d’un hot dog avec son amoureux d’alors — Patrick Huard. Elle a de la classe, cette Véro… côté hot dogs, du moins.

    Quant à Jocelyne qui ‘salive’ à la vue de cette conconction… je m’inquiète un brin.

  4. (Ouvrir parenthèse)

    ‘les brumes de mon esprit DISSIPÉES’!

    Ce sont les brumes qui se sont dissipées: mon esprit, lui, est toujours ordonné — pas nécessairement toujours dans le bon sens.

    (Fermer parenthèse)

    • Je vois mon cher Michel que je t’ai donné la piqûre pour l’écriture. La généalogie t’attend dans le détour.
      Merci pour tes délectables commentaires.
      En passant Véro est Capricorne…
      31 décembre 1974.
      Parlant de Patrick Huard, il avait déjà ch… sur les profs.
      Je l’ai donc relégué comme bad star!
      Moi Véro, je n’ai pas de problème.
      Je lui lève mon chapeau, car je comprends ce qu’elle a dû souffrir à cause de son père que je soupçonne d’être également un narcissique.

      On se repogne autour d’une bonne poutine un bon jour.

  5. Toute cette publicité autour de l’humble poutine. M’est avis qu’il va bientôt falloir quelque chose comme une loi spéciale pour en restreindre la surconsommation. Tu sais ce que c’est… les étudiants… peu fortunés, etc. etc.

    En passant, la piqûre, je suis tombé dedans quand j’étais jeune. Suffit de se gratter de temps en temps pour que ça reparte. Ça a toujours été et ça restera à fleur de peau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s