Je ne crois pas au hasard

J’écoute de moins en moins les nouvelles par les temps qui courent.

Vraiment trop déprimant.

Sauf que ce matin j’ai écouté RDI. On faisait allusion à cet écrit de Pierre Foglia sur la fêtes des Mères.

Et vous, Thérèse, la fête des Mères?

Ma puce Rebecca m’a dit qu’elle me préparait quelque chose dans son cours d’art plastique.

Rebecca a 10 ans. Autiste. Syndrome de la Tourette. Trouble du déficit de l’attention (TDAH). Asthme. Crises d’épilepsie.

Thérèse, sa mère, c’est Thérèse Pelletier, 47 ans, de Sainte-Anne-des-Plaines (près de Saint-Jérôme). Elle a six enfants. Sortis de son ventre, je veux dire qu’elle ne tient pas un foyer d’accueil pour enfants handicapés, même si on pourrait s’y tromper. En 50 ans de journalisme, je ne me souviens pas d’avoir écrit un paragraphe aussi lourd que celui qui suit.

Cliquez ici.

Quand je lis ça, je me dis que ma mère a eu une vie vraiment facile…