Honoré Sauvé 1822-1899

On termine le mois d’avril 2012 en beauté et on continue d’espérer que le printemps saura se montrer le bout du nez.

Une fière descendante d’Honoré Sauvé et de Julie Leroux m’a écrit la semaine dernière. Elle est anglophone et demeure en Ontario.

C’est la première fois qu’une personne m’écrit au sujet de mes arrière-arrière-grands-parents maternels.

Elle s’est trouvée un nouveau 3e cousin…

Pierre à six mois

Bibi!

Honoré Sauvé est un des fiers descendants de Pierre Sauvé et Marie-Renée Michel Michaud qui sont les ancêtres de tous les Sauvé d’Amérique.

Cliquez ici pour en savoir plus sur mon ancêtre…

Étrangement, on ne parle pas beaucoup d’Honoré Sauvé dans nos livres d’histoire. C’est pour cette raison que j’en parle beaucoup.

Honoré Sauvé a honoré mes tout premiers articles sur mon ancien blogue Branchez-vous. com alors que sa femme Julie Leroux a fait les frais de mes tout derniers sur WordPress avec la bonne femme Cardinal alias Anne-Marie Von Seck.



En janvier 2008 j’en étais à mes premiers balbutiements côté blogues alors que je m’étais branché sur la plate-forme Branchez-vous maintenant disparue.

Je vous ai repris mon article sur WordPress.

Je vous avais parlé de la collection de ma tante Evelyne soigneusement entassée dans des sacs d’épicerie en plastique…

La collection de photos…

Pas ma tante…! 

J’avais continué sur cette lancée d’articles et j’avais parlé de cette famille dont j’avais aussi la photo.

La célèbre famille Binette de Sainte-Justine-de-Newton.


 C’était une des rares photos de famille dans la collection de ma tante.

En fait, c’était la seule… avec celle-ci de la famille Vézina aux États en 1927.

La photo des Binette est intéressante, car c’était ma première tentative pour identifier des gens inconnus.

Je m’étais dit en 2008 que ça pourrait servir un de ses quatre.

Mélina Sauvé était la plus facile à identifier…

Hilaire, même avec sa barbe, a été un jeu d’enfant… Les enfants par contre furent un peu plus difficile.

J’ai dû me rabattre sur les fameux recensements. Les recensements, ça c’est un peu mon petit péché véniel vous savez.

Quatre ans plus tard, toutes ces recherches ont porté fruit.

On se repogne.

Philomène Lagacé avec ses six filles…?

Je ne suis plus certain que ce montage serait Philomène Lagacé avec ses six filles…

Marie Elmire ne s’y trouve pas. C’est pourtant sa 6e fille.

Marie Elmire Alexandre

Marie est restée vieille fille.

Voici sa soeur Flavie.

Flavie Alexandre

Flavie est ici avec sa soeur Myra.

Flavie et Myra Alexandre

Philomène a eu six filles. Philomène, Hélène, Flavie, Agnès, Myra et Marie. En fait, elle en a eu 7, mais la petite Joséphine est morte à 5 ans.

J’en reconnais quatre dans ce montage : Hélène, Flavie, Agnès, Myra.

Marie n’est pas là.

Elle devrait y être.

Donc ce montage ne serait pas finalement Philomène avec ses six filles.

Alors qui sont donc les deux autres femmes?

Je l’ignore.

Pas des soeurs de Philomène Lagacé c’est certain. Des nièces? C’est une hypothèse.

Pour vous aider à comprendre, je vous ai fait un petit montage…

On se revoit lundi.

Une des nombreuses raisons pourquoi j’écris mon blogue…

Bonjour Pierre, je me suis amusé à réparer cette photo.

Bonne journée

Tony

Une des nombreuses raisons pourquoi j’écris mon blogue…

Je pense que vous connaissez toutes les autres…

Non?

Sûrement pas de vous faire languir.

Ce n’est pas mon genre.

Mon sens de l’humour?

Connaissez-vous l’histoire de l’étudiant qui voulait rentrer dans la police…?
(je cherche encore la caricature…)

On se repogne.

Note…

Tony a récidivé…


La famille Alexandre et la présomption

Mon obsession se tourne maintenant vers cette famille.

Je n’abandonne pas pour autant Claudine, car j’ai mis plein d’informations sur Siméon Gravel sur mon site Ancestry. Elle pourra le consulter n’importe quand.

Qui était donc ce jeune homme à la fin de l’article d’hier?

Non, ce n’était pas Siméon Gravel. Dommage, car la généalogie est tellement plus obsessionnelle avec des photos.

Ce jeune homme, en fait, j’ignore qui il est.

Je présume qu’il serait le frère de ces personnes…

Marie Elmire Alexandre, fille de Philomène Lagacé

Flavie (Phoebe) Alexandre, fille de Philomène Lagacé

Flavie (Phoebe) et Myra Alexandre, filles de Philomène Lagacé

Jean-Baptiste Alexandre, fils de Philomène Lagacé

J’en sais des choses depuis quelques semaines grâce à une nouvelle descendante de Jean-Baptiste qui a découvert mon blogue Our Ancestors. Elle a formellement identifié Jean-Baptiste et m’a fourni le nom de ses 18 enfants.

En 2010, j’ignorais tout de ces personnes.

J’ignore encore qui est cette jeune femme…

La seule chose que je sais c’est que cette dernière photo faisait partie de la collection de ma petite cousine Sandy. Je cherche encore. Elle l’avait datée de la fin des années 1890 tout comme les autres dans cet article.

Cette jeune femme n’est donc pas Henriette Alexandre né le 6 avril 1845.

En 2010, Sandy ne savait pas qui étaient toutes ces personnes . Elle pensait même jeter toutes ces photos à un moment donné.

Impensable!

Je ne peux que présumer qui est ce jeune homme… pour le moment.

Selon moi, il serait le frère de Jean-Baptiste, de Marie, de Flavie et de Myra.

Il serait Siffroid, Pierre ou bien David Alexandre, des petits-fils de David Alexandre notre célèbre patriote de Napierville qui a réussi à sauver sa peau.

Philomène Lagacé avec ses six filles…

Je ne suis plus certain.

On se repogne.

Pour terminer…et nourrir vos racines.

Merci Lise

Les registres paroissiaux

Les registres paroissiaux sont finalement les seuls sources fiables bien qu’on y trouve aussi son lot d’erreurs.

Je ne vois pas comment la personne qui a fait un arbre sur les Gravel puisse affirmer savoir qui sont les parents de François Gravel et d’Angélique Maillé, Mayer, Marié, etc., sans la page du registre paroissial de Rivière-des-Prairies.

Les registres pour l’année 1821 dans la paroisse ne sont pas disponibles, seulement un index.

Voici l’image du mariage de Siméon Gravel et Vitaline Desnoyers.

On y voit clairement les parents de Siméon : François Gravel et Angélique Maillé. On est donc certain des parents. Il ne manque plus que des photos à trouver pour les ancêtres de Claudine.

Ça c’est plus difficile à trouver par contre.


Les recensements canadiens et les registres paroissiaux

J’espère seulement qu’on n’aura pas cité mon commentaire d’hier hors contexte. Ce serait dommage, car ça ajouterait de l’huile sur le feu.

Aujourd’hui, je vous mets un article pour vous rappeler que vous trouverez sur ce blogue une liste de liens fort utiles pour vous aider à retracer vos ancêtres si jamais vous avez perdu le Nord!

J’avais mis cette liste dans la colonne de droite sur mon blogue afin d’aider mes élèves du jeudi qui sont des membres du Cercle des Fermières de  Sainte-Anne-des-Plaines.

Notre dernière rencontre a eu lieu jeudi dernier. Pour terminer sur une bonne note, j’en ai profité pour faire une petite révision en retraçant les ancêtres de Claudine, leur ancienne présidente.

Fière descendante de Macé Gravel, je l’avais un peu mis de côté dans mes cours. J’avais donc décidé de me servir d’elle comme cobaye et retracer en quelques minutes les liens entre elle et son ancêtre Macé Gravel.

Tout le monde sait que tous les Gravel ou les Gravelle sont des descendants de Macé Gravel.

On en parle sur ce site.

Je me suis plutôt attardé dans mes recherches à Siméon Gravel, l’arrière-arrière-grand-père de Claudine.

Le plus intéressant c’est qu’elle ignorait totalement tout sur lui, même son nom.

Voici son acte de naissance… pris sur le site Family Search des mormons.

Une vue rapprochée…

Siméon Gravel est né le 10 octobre 1837 et il a été baptisé le 12 en paroisse de St-Charles-de-Lachenaie, à Lachenaie. Son père est François Gravel, cultivateur, et sa mère est Angélique Marié…

Sauf que selon le recensement canadien de 1852, on retrouve le nom d’Angelique Mayé. Quant à François Gravelle (sic), il aurait 38 ans (sic) et il aurait enfanté un enfant à 1 an!

François aurait plutôt 58 ans.

Angélique est sa 2e femme. Sa première était Angélique Lagarde avec qui il a eu une bonne demi-douzaine d’enfants dont plusieurs sont morts à bas âge. Leur fils François a vécu très longtemps puisqu’on le retrouve dans le recensement canadien de 1891.

En 1852…

Siméon a 14 ans et il est déjà identifié comme étant un cultivateur tout comme son demi-frère François.

On retrouve les noms Mayé et Maillé dans les actes de baptême des autres enfants… Angélique, Aurée (Aurélie), Delphine, Paul Adolphe, et l’acte de sépulture d’un autre Siméon mort en 1824.

Siméon portait donc le prénom d’un enfant décédé en 1824.

Si je peux trouver facilement les descendants de Siméon sans problème, je ne peux être certain de l’identité de ses ancêtres.

Aucun acte de mariage de François Gravel et d’Angélique Maillé, Mayé ou Marier dans les registres sauf dans un index sur Family Search.

Faute d’acte de mariage, je suis allé voir sur Internet… et j’ai trouvé ça.

218. SIMEON7 GRAVEL (FRANCOIS6, GUILLAUME5, ATHANASE ARCHANGE4, CHARLES3, MASSE-JOSEPH2, ELOI JOSEPH1) was born Abt. 1824, and died Deceased. He married VITALINE DESNOYERS 25 July 1861 in St-Francois-de-Sales, Ile de Jesus. She was born Abt. 1841, and died Deceased.
     
Child of S
IMEON GRAVEL and VITALINE DESNOYERS is:

i. JOSEPH8 GRAVEL, b. Abt. 1862; d. Deceased; m. ROSE-ANNA MARTEL, 11 February 1890, Sacre-Coeur; b. Abt. 1870; d. Deceased.

On se revoit demain ou après-demain… On ne sait jamais notre premier min* pourrait remettre de l’huile sur le feu.

Jean-Baptiste Alexandre, petit-fils de David Alexandre

Jean-Baptiste Alexandre était totalement inconnu en 2010 tout comme son grand-père David, notre patriote de Napieville qui l’a échappé belle…

Alléluia!

Vous allez en apprendre sur ses descendants puisqu’il a eu 18 enfants.

Je ne vais pas vous traduire le texte d’hier comme tel, car je pense que le message est passé quand même.

Ma version anglaise de mon blogue m’a permis de rejoindre plein de petits cousins et de petites cousines aux États-Unis dont un descendant direct d’un patrioté déporté en Australie.

Je prends beaucoup de plaisir à leur faire découvrir leurs ancêtres canadiens-français. Ils tombent des nues et sont totalement aphones devant l’ampleur de mes recherches ou de mon obsession.

J’évite maintenant de leur faire peur.

J’ai eu ma leçon. 

Voici donc young man 1 en 2010 quand ma 3e cousine Sandy m’avait envoyé un tas de photos de gens inconnus.

young man 1

Fran avait la clé et d’autres photos en bonus.

Celle-ci serait des membres de la famille Alexandre, mais je ne reconnais pas Jean-Baptiste même en utilisant beaucoup d’imagination.


Jean-Baptiste Alexandre (1862-1936) était connu sous le nom de John Alexander, fils de John Alexander et Philomene Lagasse. On voit ses parents ici avec ses trois soeurs Myra, Agnes et Helen, fort probablement avec ses deux enfants.

Voici une autre photo de Jean-Baptiste Alexander.

On le voit également ici dans cette photo numérisée par Robin dont le mari est un autre petit cousin. Elle en a numérisé plus d’une centaine dont celle-ci…

Jean-Baptiste Alexandre alias young man 1

Elle avait aucune idée qui il était, moi non plus d’ailleurs. Il a fallu que Fran éclaire nos lanternes.

Moi et mes idées de me partir une version anglaise de mon blogue

L’idée est de moi.

C’est suite à la visite de Doris Chaumont à Ste-Anne-des-Plaines en 2009. Elle voulait que sa parenté en Louisiane puisse lire ce que j’avais écrit sur leurs ancêtres.

Je ne m’étais pas fait prier trop trop.

http://steanne.wordpress.com/2009/09/25/a-most-welcome-visit-to-sainte-anne-des-plaines/

Voici mon article d’aujourd’hui sur mon blogue Our Ancestors. Le dénouement est assez intéressant puisqu’on a retrouvé l’identité de cet homme.

Il était totalement inconnu en 2010.

Vous allez en apprendre plus tout comme sur ses descendants. Il a eu 18 enfants.

Voici mon article que je traduirai pour vous en français demain.

I just got the go-ahead to tell you more about this picture I posted last week…

young man 1

Yes you can pass on the pictures and info. Maybe someone will be able to identify someone in the group photo. If the photo dates to about 1880 the older couple could be David Alexandre and his wife, Marguerite Marchand.

 Thank you and enjoy.

I never post anything without asking permission first.

This is the group picture I was waiting to show you.

The picture that I had posted last week is Jean-Baptiste Alexandre.

Jean-Baptiste Alexandre 1842-1936

He was known as John Alexander, son of John Alexander and Philomene Lagasse. This is his father and mother with his three sisters, Myra, Agnes and Helen, and most probably the two children of Helen.

How do I know?

Here is one of the pictures I was holding up also.

Jean-Baptiste Alexandre

Same man.

Here is the group photo once again.

At first glance I don’t recognize anyone not even Jean-Baptiste Alexandre.

It took us two years to find the identity of young man 1.

Maybe someone down the road will help us find who these people are.

The only clue is that the person who gave us this picture said this was the Alexandre family.

Next time I will tell you more about Jean-Baptiste Alexandre who married twice and had 18 children.

Jean-Baptiste Alexandre aka young man 1