Convergence

Voici un article sur mon blogue Lest We Forget.

Cliquez… 

Je poursuis le même but sur ce blogue, comme sur celui que j’ai depuis mon retour à Hamilton. J’y parle de l’escadrille 403 de la RCAF.

Mon but… Partager le fruit de mes recherches avec les gens.

Rien de plus.

Dimanche soir, le fils d’un militaire, qui a probablement connu Eugène Gagnon, le pilote de Mosquito de la RAF, m’a écrit un commentaire sur ce blogue.

Il avait trouvé mes articles sur la base de Paulson au Manitoba et il m’a parlé un peu de son père qui avait peu parlé de son service militaire. Il était très heureux et fort étonné.

C’est à Paulson au Manitoba qu’Eugène avait été affecté en 1942 avant d’être affecté en Europe avec l’escadrille 23.

Disons que ça m’a fait chaud au coeur de lire son commentaire.

Je voulais juste partager avec vous.

C’est en anglais, mais vous allez comprendre le message.

Ce que je veux partager aussi, c’est que le musée de Bagotville soulignera le rôle de l’escadrille 23  de la RAF lors d’une exposition consacrée au 70e anniversaire de la création du 425 Alouette.

J’en sais beaucoup sur l’escadrille 425 tout comme sur l’escadrille 23.

Vous le savez probablement déjà.

Lundi, je vous parlerai d’un autre militaire… qui a eu lui aussi la piqûre pour la généalogie.