Légende du Haut du Trait-Carré

Yvon Lauzon a donné signe de vie hier…

Je peux procéder… quoique je ne veux pas verser dans le paranormal.

Yvon m’avait écrit ceci…

Salut Pierre,

Non, ce ne sera pas une histoire de peur, mais…..

Vers les années 1920, M. Moïse Chaumont (agriculteur) veut  installer  un de ses fils,  Paul-Ubald, sur une terre du Haut Trait-carré.  La veuve Dupras (conjointe du petit Jérémie Lauzon) s’est résignée à lui  vendre sa terre pour s’installer du côté de St-Canut (l’ancienne terre de Barthélémy Labelle).  Un descendant de M. Paul-Ubald m’a appris que la maison n’a pas été habité durant un certain nombre de mois, son grand-père n’étant pas prêt à prendre la terre tout de suite.

 C’est alors qu’au début de l’automne, les voisins de cette maison inhabitée, dont M. Alexis Lauzon, ont vu de la fumée sortant de la cheminée. Ils auraient alors décidé d’aller voir qui pouvait bien chauffer la maison. 

De la galerie, s’approchant de la fenêtre,  ils auraient vu une femme âgée, souriante près du poêle à bois et puis……. plus rien!

On sait qu’Angèle Barrette, à la mort de son mari, a fini ses vieux jours dans cette maison.  Elle y est décédée, le 24 septembre 1903, à l’âge de 86 ans.

On raconte qu’une dame y habiterait encore?     

Yvon

Je réécris le message d’Yvon, mais en ajoutant les photos qu’il m’avait déjà envoyées en 2009.

Salut Pierre,

Non, ce ne sera pas une histoire de peur, mais…..

Vers les années 1920, M. Moïse Chaumont (agriculteur)

veut  installer  un de ses fils,  Paul-Ubald, 

sur une terre du Haut Trait-carré. 

La veuve Dupras

(conjointe du petit Jérémie Lauzon)

s’est résignée à lui  vendre sa terre pour s’installer du côté de St-Canut (l’ancienne terre de Barthélémy Labelle). 

Un descendant de M. Paul-Ubald m’a appris que la maison n’a pas été habité durant un certain nombre de mois, son grand-père n’étant pas prêt à prendre la terre tout de suite.

C’est alors qu’au début de l’automne, les voisins de cette maison inhabitée, dont M. Alexis Lauzon, ont vu de la fumée sortant de la cheminée. Ils auraient alors décidé d’aller voir qui pouvait bien chauffer la maison. 

De la galerie, s’approchant de la fenêtre,  ils auraient vu une femme âgée, souriante près du poêle à bois et puis……. plus rien!

On sait qu’Angèle Barrette,

à la mort de son mari, a fini ses vieux jours dans cette maison.  Elle y est décédée, le 24 septembre 1903, à l’âge de 86 ans.

On raconte qu’une dame y habiterait encore?     

Yvon

À suivre???
About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s