Eugène Gagnon, secrétaire

Eugène était le secrétaire personnel du guérisseur Joseph Anatole Desfossés.

collection Jacques Gagnon

On retrouve peu de choses sur J. A. Desfossés sur Internet.

Hier j’ai fait une petite erreur avec le prénom. Je pensais Alphonse, mais c’était Anatole.

Son neveu a un site.

On y trouve des informations intéressants sur ce célèbre guérisseur et sur son neveu.

À ma sortie de l’orphelinat, mon oncle J.A. Desfossés a su m’accueillir chez lui à bras ouverts, me donnant toute l’attention et l’amour dont un enfant a besoin.

Joseph-Anatole Desfossés est né au Cap-de-la-madeleine, près de Trois-Rivières, dans la province de Québec, le 8 Août 1911. Ses parents étaient des fermiers et la famille se composait de onze enfants, neuf garçons et deux filles.

Sa carrière n’a pas été sans heurt. Il a eu à faire face à toutes sortes de tribulations, intimidations, attentats à sa vie, rumeurs malicieuses, et persécutions sans compter les accusations dramatiques, civiles et criminelles de pratiques illégales et de sorcellerie.  Ces accusations se sont avérées non fondées devant les tribunaux. Il a su en tout point sortir indemne de ces poursuites, sauvegardant son nom et sa réputation.

Message personnel de J. A. Desfossés avant son décès à Clément-Oscar.  Mon petit la vie va être très dure et cruelle pour toi, à cause de tes dons, tu vas te sentir incompris et seul, mais comme ta mère te l’a dit fait le bien et non le mal et tu ne seras jamais abandonné et il m’a dit je ne remercierai jamais assez ceux qui ont su croire en moi.

Quelques années plus tard, à la suite d’un long procès qui dura plusieurs années, Clément Oscar Desfossés  et ses avocats gagnèrent leur cause rejetant par le fait même les accusations de sorcellerie. Ces coûteux procès ont tracé la voie permettant à d’autres personnes d’explorer leurs talents dans le domaine du paranormal.  Cette cause fut gagnée en 1984 à la cour. On peut dire des Desfossés qu’ils furent les grands pionniers au Québec et même dans tout le Canada.

Parlant de paranormal…

Yvon Lauzon m’a écrit un courriel intéressant.

J’attends juste qu’il me fasse un petit signe pour vous en parler.

Ce sera mon 1000e article.

Je ne veux pas mettre de pression sur ses épaules.