Je sais maintenant…

pourquoi je suis arrivé à Sainte-Anne-des-Plaines le 2 septembre 1981.

Du moins je pense avoir mis le doigt dessus…

Tout ce trajet depuis la rue Mentana en 1954…

Quand un ancien ou une ancienne de Sainte-Anne me demande maintenant…

Vous êtes un petit qui vous…?

Je réponds gentiment…

« Un petit gars de Montréal sur un petit tricycle… »

Cliquez sur l’image…

Tout ce trajet d’une vie pour arriver à la Maison Chaumont en 2011… par la porte d’en avant.

C’est Doris Chaumont qui va être fière de moi…

You bet… and proud of my Chaumont heritage.

Cliquez sur l’image…

tout comme Ron Depatie… président de mon fan-club en Ontario.

One day… I will be the mayor.

Cliquez sur l’image…

Vendredi soir à la Maison Chaumont, j’ai fait une belle rencontre inattendue.

C’était à mon tour de me faire surprendre.

Sylvain Houde !… celui qui m’a invité à l’épluchette de blé d’Inde annuelle du rang Ste-Claire en août prochain, a assisté à ma rencontre.

Je lui avais déjà donné la piqûre pour la généalogie et il l’avait propagé sur sa page Facebook.

Sylvain semble aussi passionné que moi d’histoire et de généalogie…

J’aurais dû amener mon appareil-photo…

Sylvain a reçu une autre piqûre.

Lisez son commentaire.

Merci pour ce cadeau à quatre feuilles… et pour cette conférence, où j’ai entendu dire qu’on doit écouter ce que la famille nous dit mais de se protéger de celles et ceux qui disent détenir la vérité…

Ma grand-mère Doyle (Mammy) a toujours dit que son ancêtre était passé par Grosse-Île en arrivant ici. Si cette date de mariage est bonne, ma pauvre Mammy a quitté ce monde complètement dans le champ. La station de Grosse-Île a ouvert ses portes en 1832. Ah, les fabulations historiques ! Maintenant, c’est la piqûre qui m’empêche de dormir, trop de travail généalogique…

Sylvain

Samedi, j’ai déjeuné avec Denis Renaud que je pensais être mon 7e petit cousin. Je m’étais trompé d’ancêtres.

Ce n’est pas grave.

J’ai trouvé quelqu’un d’encore plus passionné de généalogie et de vieilles photos d’ancêtres que moi.

En passant, il aime ma photo du petit gars en tricycle sur la rue Mentana.

Avant que j’oublie, bonne fête des Mères à toutes les mamans…

Allez piquer une petite jasette à votre mère avant qu’il ne soit trop tard.


Demain, je vous parlerai de Suzanne Migaud, la mère de la mère, de la mère, de la mère… de la mère de ma mère…

En passant, je n’ai pas encore eu de message de Facebook pour devenir l’ami de Sylvain.

Il faut dire que ça me manque…, mais quand je veux trouver, rien ne peut m’arrêter.


Tu aurais dû amener ton appareil-photo…

Qui veut la fin, prendre les moyens…