Toute belle histoire a une fin…

Vous vous rappelez la fin de cet article…

Il resterait encore bien des gens à identifier, mais je me dis que la quête a assez duré.
Toute belle histoire a une fin…
À moins bien sûr qu’on écrive encore sur mon Facebook.

On ne m’a pas écrit sur mon Facebook, mais j’ai eu le commentaire dont je vous parlais samedi… sur mon ancien blogue.

Je suis le fils d’Eugène Bélisle et Gabrielle Desjardins.
Mon grand-père Joseph Bélisle époux de Blanche Arbic.
Mon grand-oncle Conrad Bélisle, forgeron, maréchal-ferrant, rue des Carrières à Montréal.

Eh bien… Tenez-vous bien.

Joseph serait celui qui a sa main sur l’épaule de son père Wilfrid dans la photo du mariage à Marlborough, Massachusetts.

Mon lecteur m’a dit que son grand-père Joseph Bélisle avait travaillé pour la Montreal Tramway…

Je lui ai envoyé cette photo que ma tante Evelyne avait dans son sac d’épicerie en plastique.

Cliquez…

Mon grand-oncle Aldama Sauvé est sur cette photo.


Je me suis dit que si Joseph Bélisle travaillait pour la Montreal Tramway, il serait sûrement allé au pique-nique de la compagnie.

Je pense l’avoir  reconnu sur la photo.

En tout cas, la ressemblance est frappante…

J’ai écrit à mon lecteur pour avoir son avis.

Ce serait quand même assez fort.

 

Mon lecteur m’a aussi raconté une anecdote sur son père Eugène, son grand-père Joseph et son arrière-grand-père Wilfrid.

Attendez que je vous la raconte…

Soyez à l’heure.