J.A. Léveillé, photographe

L’abbé Joseph Alexis Léveillé n’a été vicaire à Sainte-Anne-des-Plaines que quelques années, mais il a laissé des souvenirs impérissables dans la mémoire vivante d’une petite fille. Cette petite fille photographiée ici vers 1938 partage ses souvenirs et ses photographies.

1938, ferme familiale de Zotique Léveillé

Un sous-comité du comité Histoire, Patrimoine et Toponymie travaille depuis deux mois à numériser les photos qui racontent l’histoire de Sainte-Anne-des-Plaines. Toutes les photos des archives de la Ville ont été numérisées. Nous en sommes maintenant à la phase d’indexation de quelque mille photos.

Un avis de recherche fut lancé officiellement la semaine dernière dans les journaux locaux.

La glace est donc officiellement brisée et je peux maintenant laisser libre cours à ma douce folie et tout vous raconter.

Attendez que je vous raconte ce que Marie-Paule m’a racontée sur le vicaire J.A. Léveillé, photographe.

Je la rencontre aujourd’hui même.