Je croyais que j’avais finalement la réponse à l’énigme

Et dire que toute cette histoire a commencé la semaine dernière par un petit message sur…

Facebook !

I saw in a blog a post about Bernadette Phaneuf. That would be my great grandmother’s sister (Ida Levasseur Briere) from Bristol CT. She lived with my great grandparents for a while until she was married. Do you have any information that would help me with my family tree?

Crois-tu Joseph que notre amour sera éternel ?

Eh bien non…!

Cet amour ne fut pas éternel.

L’homme sur cette photo n’est pas le marié dans toute cette histoire de la fameuse photo de la collection de Cécile mise sur Internet sur la version anglaise de mon blogue le 29 octobre 2009.

Cliquez ici pour aller sur l’article…



Je m’en doutais… J’aurais dû gager un p’tit 2 $…
Mon père est toujours trop vite sur la gâchette.

Une lectrice assidue de mon blogue, celle qui m’avait encouragé à continuer d’écrire ce  blogue parce que ça accompagnait bien son café matinal, m’a envoyé une autre photo de la famille Brière qui fout en l’air toutes mes hypothèses sur l’identité des jeunes mariés.

Et moi qui avait déjà écrit quatre super beaux articles sur la famille Brière et la ressemblance frappante entre Joseph Brière et Joseph Phaneuf.

Ça m’apprendra à présumer la prochaine fois.

J’aimerais bien vous montrer cette photo, mais elle n’appartient pas à ma lectrice. Elle l’a trouvée sur un site d’Ancestry lors de ses fouilles généalogiques.

C’est dommage.

J’ai donc un méchant problème sur la conscience.

Mettre ou ne pas mettre, là est la question Papa…

Devrait-on mettre la photo de la famille de Joseph Brière et d’Ida Levasseur prise vers 1909 sans la permission de la personne qui l’a mise sur son site d’Ancestry?

Je vais tout tenter pour obtenir l’autorisation.

Donc, on devra attendre avant de répondre aux questions que me posait Yvon.

Salut Pierre,

Bernadette Levasseur adoptée par M. Jean-Marie Hogue, est-ce une présomption ou une affirmation?

Y aurait-il eu démembrement de cette famille et où les autres enfants…? auraient-ils trouvé refuge?

Merci

M’enfin mon père, tu le fais exprès quoi…!