L’ancêtre Labatt de la semaine: Jean Lalonde

Enfin un de mes ancêtres directs à la 9e génération est dans le top 140 des ancêtres Labatt.

Comme certains qui font juste leur généalogie pour se découvrir des ancêtres de la noblesse française ou savoir s’ils sont parents avec Céline Dion ou René Angélil, je dirais…

Wow,  j’ai enfin un noble ancêtre noble!

Pas du tout…

Et je tiens ça de source sûre en plus.

Bonsoir Monsieur Lagacé…

En lisant votre message il m’est revenu à l’idée une réponse que je donnais autrefois lorsque je fréquentais la Salle Gagnon, de la Bibliothèque Municipale de Montréal, rue Sherbrooke.

On me demandait quelquefois si je cherchais de la noblesse parmi mes ancêtres, je leur répondais ceci à la blague que je cherchais des bandits, des voleurs de grand chemin. Effectivement, il y eut un Lalonde qui s’était fait prendre après avoir dévalisé un camion de la Brinks, il a reçu un joli 8 ans.

Un autre que j’avais rencontré où j’habitais, et un beau jour je vois sa photo en première page du Montréal-Matin, la police venait de le ramasser face à l’église Notre-Dame, car il conduisait une calèche pour les touristes et il arrondissait ses fins de mois en vendant de la drogue. Un autre qui est disparu avec son camion-remorque aux États-Unis, laissant derrière lui sa femme et 2 enfants. On n’a jamais su ce qu’il était devenu.

Des Lalonde à Vaudreuil, non seulement dans cette ville mais dans tous les villages à l’ouest de Vaudreuil, dans tous les villages de l’Ontario, surtout jusqu’à Ottawa. J’ai fait tous les cimetières entre Montréal et Ottawa. Ma mère disait toujours que des Lalonde il y en a comme des poignées de porte.

Revenons à la noblesse, je disais aussi souvent que le préfixe « de » n’était pas avant mon nom, mais à la fin de mon nom, quoique l’ancêtre était connu comme étant Jean de Lalonde, ce qui ne voulait absolument pas dire qu’il était homme noble, mais il était noble homme. C’est un comme si je disais je suis René de Saint-Jean, ce qui ne veut pas dire que mon nom est Saint-Jean, mais que je viens de Saint-Jean.

J’aurais aimé prouver que l’ancêtre lorsqu’il est arrivé en Nouvelle-France ne s’appelait peut-être pas de Lalonde. Il voulait dire possiblement qu’il venait du village de La Londe près de Rouen. Par malheur tous les registres de la paroisse Notre-Dame-du-Hâvre de Grâce ont été détruits lors de la dernière guerre mondiale. Donc, je ne pourrai jamais prouver quoique ce soit.

Le nom de Lalonde me plaît bien alors pourquoi chercher un autre nom.

Excusez-moi d’avoir placoté un peu, j’en avais le goût en cette fin de soirée.

Au plaisir!

René Lalonde

Rouen…?

Tiens, tiens…

Ça me dit de quoi ce nom-là…

Statue de Rollon, à Rouen (jardins de l’Hôtel de Ville).

Statue de Rollon, à Rouen (jardins de l’Hôtel de Ville).
About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s