On retourne à la case départ…

Voici comment tout ça à commencer… par une histoire de pain.

Cliquez ici si vous êtes arrivé sur mon blogue par hasard et que vous êtes un peu perdu.

Eh oui…!

Nous revoilà encore avec la photo-mystère.

Encore perdu? Cliquez ici…

Francine a maintenant sa petite théorie…


Regardez.

Bonjour Pierre,

Oups!  T’as raison ça ne peut pas être Moïse.

La photo vers 1917-1918?  J’ai pas de problème avec ça.

Voici un petit montage des photos de mon grand-père D’Assise Alary

La première est celle de son mariage soit en 1901 je pense.

La deuxième daterait de 1913 selon la photo de l’auto achetée en 1913.  (Bien oui, je suis convaincue que c’est D’Assise, sur cette photo).

La troisième photo est celle du Manitoba, bien sûr.  (Cinq ans plus vieux?  Fort possible!).

Et la dernière daterait du début des années trente.

Ce qui nous donnerait une moyenne de dix ans d’écart entre chacune des photos.



Pour l’autre personne en avant, à droite.  Il y a aussi une possibilité de Michel Alary décédé en 1915 je pense.

Ça serait à analyser….

En effet !
Ça doit rire au Paradis.

S’ils pouvaient au moins se rendre utiles et nous donner de petits indices au lieu de se moquer de nous …  :-)))
Bien non, ils nous laissent démêler ça tous seul … :- /

Une chance qu’on aime ça!  :-)

Bonne journée,

Francine

À force de regarder la photo du conducteur, on ne peut s’empêcher de remarquer les plis dans les joues. Aussi, les nez se ressemblent tout comme la forme des mentons.

Nous aurions la même personne : en 1901, en 1914, 1918 et 1931.

Sauf que… Qui est la dame assise à côté du conducteur ? Elle ne ressemble pas à Émilia Beauchamp selon moi.

Si vous avez une idée… écrivez-moi.

Yvon, quant à lui, m’a écrit. Il a sa petite idée pour la date de la photo du Manitoba.

Moïse Beauchamp ?

Le courriel de Francine m’a fait travailler fort…, mais son histoire de Moïse ne tenait pas la route pour se rendre au Manitoba…

Pourtant tout le reste se tient et sa recherche est magistrale.

Bonsoir Francine,

Je suis en train d’écrire mon article de lundi.
Sur la photo, ce ne peut-être Moïse… le grand-père d’Émilia.

Voici le recensement de 1901 :

Beauchamp François    M   Head     M     Oct 4     184     46
Beauchamp Octavie     F     Wife     M     Oct 6     1855     45
Beauchamp Emilia       F     Daughter     S     Feb 13     1883     18
Beauchamp Ovila         M    Son     S     Jul 10     1885     16
Beauchamp Edgar        M    Son     S     Nov 5     1887     13
Beauchamp Alida         F     Daughter     S     Mar 9     1895     6
Beauchamp Emelie      F     Mother W Sep 6    1823     77
Filion Elizabeth            F     Boarder     S     Feb 18     1881     20

Source Information:
1901 Census of Canada
Subdistrict:     Saint-Louis (Town/Ville), MAISONNEUVE, QUEBEC
District Number:     167
Subdistrict Number:     g-11
Archives Microfilm:     T-6530

On est en 1901, Émilie Forget, sa femme est veuve.

Elle vit chez son fils François D’Assise Beauchamp.
Toute la famille est là dans le recensement…

Émilia Beauchamp va se marier en avril 1901 tout juste après.

Donc, on n’a pas Moïse sur la photo. Selon moi, c’est François D’Assise Beauchamp.

Si on est en 1911 un peu avant la mort de Damase,
D’Assise Alary aurait 34 ans
Eugène Alary aurait 41 ans
Arthur aurait aurait 40 ans

D’Assise Alary me semble plus vieux que 34 ans sur la photo, c’est pour ça que je mettrais la photo plus vers 1917-1918.


Le beau Roméo aurait alors 14-15 ans et ça aurait de l’allure et ça donnerait comme âge à Eugène 47 ans et Arthur 46, ce qui est fort plausible.

L’autre personne à l’extrême gauche serait Mathias, le fils d’Arthur.

Le grand-père serait le grand-père Beauchamp et l’autre assis au bout a droite, je donne ma langue au chat.

En tout cas, ça doit rire au paradis.

Pierre

Francine m’a répondu et elle a maintenant une théorie qui va vous surprendre…

Ne reste que l’homme à droite en avant …

Troisième partie du courriel… et c’est pas fini…

Ne reste que l’homme à droite en avant …

J’ai toujours pensé à Damase Alary l’oncle du Manitoba.

Je me suis dis que ça pourrait être en été 1910 ou 1911.

Alors que Damase était encore en vie bien sûr.

Sauf que je n’étais pas vraiment certaine que ce soit lui, surtout si je regardais l’unique photo que l’on a de lui, sur le site Des Ancêtres.



Pas vraiment ressemblant.  En tout cas pas pareil.

Il a une moustache et son visage semble plus long sur la photo.

Mais j’ai remarqué que ça n’était pas vraiment une photo.

Plutôt un dessin ou une peinture.

Alors possible que ce soit lui finalement.

Sinon qui ?

À nouveau nous pensons à Michel, le frère de Damase ???

Il est né en novembre 1837 et il est décédé le 14 juillet 1915.

Par contre encore moins de ressemblance avec la photo du Manitoba.

Michel (à gauche) et ses deux fils, Michel et Damase  +   Inconnu No 7 sur la photo.

La coiffure nous dit que Damase est le plus ressemblant.

Ce qui nous ferait dire que la photo a été prise avant 1911 ou à l’été 1911.

Raison du voyage : visiter Damase Alary.

Alors, toute cette présomption fait du sens selon toi?

J’ai tellement hâte que tu m’en donnes des nouvelles…

En tout cas merci à Simon pour cette magnifique photo !

Bonne soirée !

Francine

Demain, je réponds à Francine…

Le beau Roméo

Voici l’explication de Francine…

Le cinquième homme: nous avons fort probablement Roméo (1903).

C’est le personnage qui m’a fait le plus chercher.

Pourtant, son nom était inscrit au dos de la photo, mais j’étais portée à le chercher à gauche de la photo et non à droite.

Je pensais voir une personne grande sur l’image, mais au contraire c’est quelqu’un de petit, car contrairement aux autres, on peut voir ses pieds.


Je me demandais même si nous avions une femme sur la photo.

Une femme en costume deux pièces. Mais les femmes ne portaient pas de robes courtes dans ces années là.

Par contre on dirait une cravate pâle sur une chemise blanche.

Et ce teint foncé …

Ça m’a pris beaucoup de temps à réaliser que c’est un jeune garçon en culottes courtes. Genre « breeches » qu’on appelle.  Pantalons qui arrêtent au-dessous du genou.

Voici d’autres photos de Roméo à différents âges.

Il semble avoir toujours eu le teint pas mal foncé.  Comme plusieurs membres de cette famille d’ailleurs.

Homme à gauche en avant serait grand-père Beauchamp.


Le voici maintenant dans les années trente.


Bizarre!  Il avait l’air aussi vieux sur la première photo que sur cette dernière.

C’est là que j’ai un problème…  Un drôle de problème en tout cas !

Comment peut-on paraître le même âge environ vingt ans plus tard?

Surtout que voici une photo de lui, plus jeune.

Il est né en 1854.  En 1910 il avait 56 ans.

Pas tellement possible sur la première photo.

Alors je me pose la question:

Est-ce bien F. D’Assise Beauchamp sur la photo du Manitoba?

Je pense que non.

Est-ce possible que ce soit Moïse, son père? Et que la note ait été écrite par Émilia Beauchamp, plutôt que sa fille Imelda?

Malgré la ressemblance, si nous rendons la photo aussi brouillée que l’autre, on peut plus voir une certaine différence entre les deux.


Alors Grand-père Beauchamp oui, mais peut-être pas celui auquel on pensait?

Et si ce n’est pas Moïse Beauchamp, je me demande qui ça pourrait être ? Michel Alary le frère de Damase et père de D’Assise, d’Arthur et d’Eugène ???

Sait-on jamais, il est décédé en 1915 je pense.

Ne reste que l’homme à droite en avant …

À demain pour la suite

Francine s’explique…

Voici la suite de l’interminable courriel de Francine…

D’après moi plusieurs hommes de la famille ont vraiment fait le voyage au Manitoba.

Les femmes occupées à prendre soin des familles n’étaient sans doute pas du voyage.

En 1911, mon grand-père D’Assise était bien établi en tant que boulanger si on se fie au recensement.

Il avait même des boulangers qui travaillaient pour lui.  Donc aux alentours de ces années,  il pouvait s’absenter de son commerce.

Bon d’accord disons que ce n’est pas encore certain pour l’instant  que ce soit en 1911 ou avant car

Damase ne ressemble pas à la photo sur le site des ancêtres de Ste-Anne-des-Plaines.

Voici quand même mes présomptions …

Le premier à gauche serait Mathias Alary (1895-1949) fils d’Arthur.


Comme il ressemble à Roméo !

Mais…, si nous sommes en 1910-1911, Roméo aurait environ sept ou huit ans. Donc on l’élimine pour l’instant.

Mathias lui, aurait seize ans. Il semble plus vieux sur la photo, mais quand on y regarde de plus près

on remarque l’allure encore enfantine dans la posture, soit le ventre légèrement projeté vers l’avant.

Dans ces années là, on peut pas s’attendre à voir un ado en « jeans » et souliers de course.

Mathias est le beau-fils de D’Assise, mais il est aussi son neveu, soit le fils de son frère Arthur.

Juliette ayant épousé son cousin germain, Roméo et Mathias sont donc aussi des cousins.

Bon je sais, jusqu’à maintenant je ne t’ai pas convaincu.

Mais, je t’en prie, attends mes autres explications …

Le deuxième homme serait Arthur Alary (1871-1939)


Arthur étant le père de Mathias, je pense que la confusion viendrait de là.

Si nous sommes dans les années trente… Roméo ne ressemblerait pas à cet homme sur la photo.

Mathias? Peut-être! Sauf que si on regarde les photos suivantes…

Voici Roméo, Yvette, (un inconnu), Juliette et Mathias dans les années 20.

Et voici une photo de Mathias, Juliette, Yvette et Roméo probablement dans les années 30.

Roméo et Mathias en 1931

Toujours pas convaincant c’est bien certain, car Mathias ressemble énormément à son père au même âge.  Et en plus il ressemble à Roméo.

Le troisième homme serait Eugène Alary (1870-1951).


J’ai hésité entre Eugène et Alfred mais, voici le montage comparatif.

Pouvons-nous affirmer qu’il s’agit d’Eugène?  Très ressemblant en tout cas.

Eugène né en 1870 aurait 40-41 ans environ si nous sommes en 1910-1911.

Et je pense pas qu’il ait 60 ans, ce qu’il aurait si nous étions dans les années trente.

Le quatrième homme serait D’Assise (1877-1943).

Voici maintenant la preuve que nous ne sommes pas dans les années trente, car voici ci-dessous deux photos de D’Assise en 1931.

1931

1931

Photo devant chez lui, identifiée comme avoir été prise en 1931, qui me vient de mon cousin Roland.

Et la deuxième, au mariage d’Imelda en 1931, me vient de Simon.

1931

Ce sont ces photos qui m’ont le plus guidée concernant l’âge de la photo du Manitoba.

Le cinquième homme: nous avons fort probablement Roméo (1903).

C’est le personnage qui m’a fait le plus chercher.

On regarde ça demain…

On ne pourra pas dire que Francine n’est pas tenace…

Francine, la petite fille de d’Assise Alary, m’a envoyé un très long courriel…

Tellement long que je dois le scinder…

Voici la première partie.

Bonjour Pierre,

J’étais contente quand j’ai vu la photo du Manitoba comme photo mystère sur ton blog. J’étais justement en train de préparer un courriel pour t’expliquer pourquoi je ne suis pas d’accord pour dire que cette photo a été prise dans les années trente.

J’ai fais énormément de recherche sur cette photo, car elle m’intriguait vraiment.

Pour commencer, parlons de la note écrite derrière la photo:

Photo prise au Manitoba
Roméo    Mathias   –   D’Assise
et en avant grand-père Beauchamp

Étant donné que Damase Alary, l’oncle de D’Assise est allé vivre au Manitoba, et y est décédé en 1911, on se dit tout de suite que le but du voyage était sans doute d’aller faire une petite visite à ce membre de la famille.

Donc je me disais que ça devait être Damase à côté de grand-papa Beauchamp.

Quand nous mettons les noms sur une photo nous avons l’habitude de les mettre de gauche à droite.

Roméo n’avait que 8 ans quand Damase est décédé en 1911.

Roméo n’aurait pas eu l’air de ça à huit ans ou avant.

Alors, moi aussi j’ai pensé que c’était dans les années vingt ou trente.

Sauf que, si Damase est décédé en 1911 ça ne peut plus être lui à côté de grand-père Beauchamp.

Et la raison d’aller au Manitoba ne serait plus la même.

Ça serait pour visiter la famille de Damase.

Pourquoi ne pas se faire photographier avec elle alors?

Quelque chose ne fonctionnait pas.  Les noms marqués à l’arrière de la photo ne correspondaient pas et l’année que la photo a été prise semblait m’échapper, etc.

Alors j’ai cherché, cherché…

Je pense bien avoir trouvé…  du moins en partie.

Je m’explique…

On retrouve Francine demain avec son explication.

La famille Duclos

À la demande de Stéphane Nantel, cousin de Jean-François Groulx, mon jazzman préféré, et l’arrière-petit-fils de Delphis Groulx, je vais parler de la famille Duclos de Sainte-Anne-des-Plaines.

Je n’ai pas de photos à vous mettre, mais ça ne saurait tarder.

Faire de la généalogie sans photos, c’est comme manger de la poutine sans crottes de fromage.

En passant, en parlant de poutine, Nicole et moi écoutons religieusement les documentaires Les rois de la patate à la chaîne Historia.

Nous comptons nous rendre prochainement à Granby Chez Ben, on se bourre la bédaine.

Dans un épisode, des gens de Warwick et de Drummondville avaient l’air pas mal sûr que la poutine était inventée dans leur patelin.

Ils ne lisent sûrement pas mon blogue et mon histoire de l’invention de la poutine.

Comme quoi nul n’est prophète dans son pays.

Assez de poutine et passons à la famille Duclos.

Actuellement, sur mon site de généalogie, le patriarche de la famille Duclos est Jean Duclos, époux d’Esther Bélisle.

Le couple s’est marié ici le 15 octobre 1822. Leur fils Jean Duclos a marié Agnès Francoeur dit Lapierre le 28 janvier 1862 en la paroisse Sainte-Anne.

Voici l’acte de mariage.

Comme d’habitude, en cliquant sur l’image vous pourrez lire l’acte de mariage original…

Vous lirez que la mère de Jean est Esther Rothure Bélisl.

Le gouvernement a passé une loi exigeant que les gens se branchent et choisissent un seul nom.

Esther est donc devenue plus tard Esther Bélisle. Quant à Agnès Francoeur dit Lapierre, elle a choisi Francoeur. C’est du moins ce qu’on voit dans l’acte de mariage de son fils Camille qui se marie le 9 février 1891 à Olivine Gagnon la fille de Charles Gagnon et Léocadie Léveillé.

Camille et Olivine sont les parents d’Aristide Duclos et Yvonne Duclos.

Aristide est l’ancêtre de Stéphane.

Yvonne quant à elle a marié Anatole Lauzon le fils de Louis Lauzon et Adéline Lauzon.

J’ai finalisé la généalogie de Stéphane en complétant les liens vers son ancêtre Arnould Duclos.

Arnould est le père de Jean Duclos qui a marié Jeanne Poutré dit Lavigne le 23 mars 1693 à St-Pierre-de-Sorel. On voit aussi le nom de Marie et Marie-Anne Poutré et même Poudret!

J’ai aussi trouvé qu’Arnould Duclos et Isabelle Joannes venaient du diocèse de  Montauban, en Guyenne, en France.

Avec tout ça, j’espère que Stéphane prendra le temps de bien digérer toutes ces informations.

En tout ça, moi ça me donne le goût d’une bonne poutine…

La vraie histoire de la poutine…

http://nosancetres.monblogue.branchez-vous.com/2008/5/26/

http://nosancetres.monblogue.branchez-vous.com/2008/6/2/

http://nosancetres.monblogue.branchez-vous.com/2008/6/8/

http://nosancetres.monblogue.branchez-vous.com/2008/6/15/