Les Belles Histoires de Saint-Lazare-de-Bellechasse… Épisode 6

La semaine dernière, la plupart des enfants de Grégoire Bilodeau s’établirent à St-Magloire où le curé Boulet qui fut aussi curé de St-Magloire avant de venir à  St-Lazare, le rencontra… en particulier, l’un d’eux qui s’appelait Charles du nom de l’ancêtre…

Voici la suite…

Or ce Charles Bilodeau, était l’avocat de tout le monde. Il avait appris à lire et à écrire… Charles à Grégoire, comme on l’appelait connaissait son code. Il s’en servait aussi. Nous ne savons pourquoi le Père Boulet l’appelait aussi l’avocat du diable. Nous avons rencontré chez un de ses fils, au lac Frontière, en 1919, ce vieux défricheur. Il avait perdu sa mémoire si heureuse, mais  il conservait très bien le souvenir du passé. Il lisait encore. Cette fois, c’était un livre de prières.

L’autre fils était Vital, mon grand-père. Il y avait aussi des filles, au moins deux. L’une, Geneviève (ma tante Genoff) comme disait notre père, épouse de Simon Boutin, lequel vécut sur une partie de la terre de Léonard Marceau, à la cinquième. On doit voir encore le solage de sa maison. Il partit avec ses enfants pour Buckland. Ses enfants étaient Joseph Boutin, un homme fort intelligent qui occupa des postes de confiance à Buckland et Jean qui eut une nombreuse famille et dont on disait qu’il avait un teint fort jaune.

L’autre fille du vieux Charles fut mariée à un Lacasse de St-Gervais ou de Ste-Claire. Nous n’avons pu retracer non plus que son nom.

Quant à Vital, qui évinça son frère Magloire et obtint la main de Julie Kemneur dit Laflamme, qui était très belle, et très fine, et aussi très rusée. vint s’établir à la cinquième. C’est lui qui  fit souche à St-Lazare.


J’ai trouvé la matante Genoff de monsieur le curé…

Monsieur le curé Bilodeau avait aussi d’autres matantes…

Il y avait Marguerite, Flore, Esther et Angèle. Elles se sont toutes mariées à St-Gervais comme matante Genoff (Geneviève) qui s’est mariée en 1843.

Marguerite a marié Gabriel Audet en 1827. Flore, l’autre fille dont parlait monsieur le curé, a marié Jean Lacasse en 1839, Esther a marié André Goulet en 1841 et Angèle a marié Hyacinthe Rémillard en 1825.

J’ai trouvé les descendants de matante Génoff. En cliquant ici vous aurez la page de généalogie de Geneviève Bilodeau avec ses enfants. J’ai aussi trouvé le Jean Boutin au teint jaune avec sa femme et ses enfants.

En généalogie, le plaisir c’est avant tout le plaisir de découvrir…

Revenez lundi pour avoir encore le plaisir de découvrir.