John Ritchie fils de…?

John Ritchie fils de…?

Êtes-vous vraiment certain d’avoir retrouvé les bons ancêtres?

Pas sûr à 100 %?

Cépasgrave, le plaisir est de découvrir toujours de nouvelles choses même si on s’est trompé en chemin.

Quand j’ai commencé à me piquer à la généalogie en 2007 avec les photos que mon frère m’avait apportées, j’avais erré assez longtemps avec ma lignée paternelle.

Pierre lagacé. fils de Léo Lagacé Junior, petit-fils de Léo Lagacé Senior…

C’était tout.

C’était tout ce que je savais en juillet 2007.

J’ai vainement essayé de trouver l’acte de mariage de Léo et Juliette.

Rien du tout.

Ni sur BMS ni sur Mes Aieux, ni sur le site des mormons, ni sur Ancestry,…, ni sur Nos Origines, ni sur CGFA, ni sur Planète Généalogie..

Rien du tout.

Puis, j’ai tout compris dans mon voyage astral sur planète Internet.

Léo ne s’était  jamais marié à sa belle Juliette.

Dans les années 20…

La réponse était toute simple.

Il était déjà marié depuis 1912 avec la belle Maria Landry.

Léo disparut de la circulation à St-Hyacinthe dans les années 1920 quand son beau-frère Omer en a eu assez de ses agissements.

Léo a quand même laissé de beaux souvenirs dans la région.

famille de Maria Landry avec sa deuxième mère, la soeur de sa mère…

En 2009, l’acte de décès de Léo Senior me révéla toute la vérité.

C’est Val d’Or Lagacé, le secrétaire de l’association des Lagacé qui me l’avait envoyé.

Je lui dois tout… et vous de même.

Le nom de la mère de Léo était inscrit : H. Alexandre.

On n’invente pas un acte de décès de l’État civil.

À partir de ce document, je pus remonter mon arbre, car H. Alexandre avait marié Stanislas Lagacé en 1862.

Pierre fils de Léo, fils de Léo, fils de Stanislas, fils de Stanislas, fils d’Antoine, fils…

Mais je n’en suis pas resté là…

Stanislas Lagacé, père de Léo Senior?

Pas encore certain à 100%

Qu’en est-il de John Ritchie fils de…? 

C’est comme la quête du St-Graal…

Le St-Graal, on le cherche en titi depuis des lunes.

Il faut le retrouver à tout prix.

C’est comme le fameux acte de mariage d’Edwidge Neveu que Michel Lauzon essaie toujours de retrouver.

Bon je dérape…

Qui est le père de John Ritchie?

À St-Donat?

Oui Sire… Il parait que…

Pas de nouvelles encore d’Edwidge?

Non Sire, mais on cherche en titi…

Qu’en est-il de l’ancêtre de John Ritchie né vers 1797-1798-1799 en Irlande?

On cherche encore…

On cherchera peut-être encore longtemps.

En 2009, Serge avait reçu ce message d’un descendant de John Ritchie.

Dear Cousin,

I am a direct descendant of Frank Ritchie (spouse Victoria Bergeron, brother of William Ritchie, and son of William and Dephine.
William and Dephine had 13 children. William (senior) is the son of John Ritchie as shown in your tree. But, I have his mother listed as Margaret Daily. He had a uncle William, too. John and William are the sons of Sam Ritchie, an Episcopalian clergyman from Scotland who died in Ireland when the boys were young.

Would love to swap information with you.

Joe Ritchie, Florida, USA

Moi, ça ne prend pas grand chose pour m’exciter, mais des fois je me demande si Serge et moi sommes les seuls à être excités de même pour nos ancêtres…

C’est fou la généalogie

C’est fou la généalogie…

Je me demande ce que les gens vont penser quand ils vont chercher sur Google l’expression Comme si on avait élevé des cochons ensemble. 

Ils vont se retrouver sur mon blogue et sur celui de Jean-Roch, cet instit français…

Cliquez ici.

Pour revenir sur le commentaire d’Adrien Simard, celui qui a parti le bal, je l’ai retrouvé…

Bonjour Mr. Lagacé,

Vu que je n’ai pas votre adresse courriel je vous écris sur ce tableau car j’ai une question pour vous, en espérant que vous pourriez m’aider.

Je n’ai pu retrouver le décès de SOPHIE SIMARD née le 18/09/1821 à Baie St-Paul, fille de Éloi Simard et Marie Dubord, Cette SOPHIE a épousé Joseph Lavoie fils de François Lavoie et Monique Simard le 18/01/1842 à Baie St-Paul.

SOPHIE serait décédée entre 1885 et 1895, car au mariage de sa fille en 1885 elle était vivante mais au mariage d’un de ses fils en 1895 elle est inscrite comme «FEUE»

Toutes mes recherches ne m’ont rien données à date.

Merci de votre attention et continuer votre dévouement à cette cause.

Adrien Simard (Mirabel)

Adrien demeure moins loin que Serge.

Bon, voilà une autre affaire réglée.

Revenons maintenant à la famille Ritchie de St-Donat.

Je me demande s’ils ont eu beaucoup de neige hier à St-Donat.

C’est vraiment fou la généalogie, c’est comme écouter Météomédia toute la journée pour découvrir le temps qu’il fera. On peut passer toute sa vie devant la télé ou devant un ordi à chercher ses ancêtres ou ceux des autres.

Je ne suis même pas un descendant de John Ritchie, né en Irlande vers 1797-1798-1799, que je suis quand même tout excité par les découvertes de Serge Ritchie de St-Donat.

Surtout la photo de Frank Ritchie Senior.

Je l’ai envoyé à un de ses arrière-arrière-petit-fils sur Facebook.

Pas de nouvelles.

Pas intéressé, ou bien il est mort de joie…!

Ses ancêtres, comme ceux de Serge, viendraient en plus d’Écosse.

Ah shit, on vient de manquer la sortie pour St-Donat…
Me semble qu’on avait parlé d’Écosse non! 

Décidément, Serge et moi on a dû élever des tas de cochons ensemble dans nos vies antérieures…

Je ne vois pas d’autres explications.

Maintenant, je comprends mieux l’excitation que ressentait ma 3e cousine Sandy qui avait retrouvé en 2010 un vrai descendant du frère de son arrière-arrière-grand-père Pierre Lagacé.

Bibi…

Bon on repart mon p’tit Pierre…

Coudonc Stanislas, étais-tu excité de même quand tu étais jeune…?

Sauf que… on n’est pas sorti du bois de St-Donat avec les ancêtres de Serge Ritchie. On dit de John Ritchie qu’il est né en Irlande. C’est écrit dans tous les recensements canadiens depuis 1852.

Serge a de son bord ramassé plein d’informations contradictoires sur l’origine des ancêtres de John Ritchie sur le site Ancestry.

Ils se trouveraient en Écosse.

Moi je veux bien…

J’ai toujours aimé les Écossais.

Il faut donc démêler tout ça.

J’en ai vu d’autres, et à deux, on devrait bien arriver un jour au pays de ses ancêtres, l’Irlande ou l’Écosse.

Moi j’aime bien l’Écosse…

On se revoit lundi.

Promis.

Robert, fils de Frank, fils de Frank, fils de William, fils de John Ritchie, fils de…?

Je vais vous parler de la famille Ritchie de St-Donat en lien avec le sous-marinier américain Robert Ritchie.

Robert Ritchie était le fils de Frank Ritchie Junior et d’Edna Lagasse.

Il est donc mon 3e cousin. 

Sa mère Edna Lagasse était la nièce de mon grand-père Léo Lagacé Senior.

Si vous ne me suivez pas, cépagrave…

Revoici la photo de Robert Ritchie mise sur un site qui rend hommage à tous les sous-mariniers américains morts durant la Deuxième Guerre mondiale.


Robert Ritchie 1921? – 1945

Cette photo a été envoyée à ce site par le neveu de Robert.

Robert Ritchie était à bord du sous-marin SS-332 Bullhead, le dernier navire perdu en mer lors de la Deuxième Guerre mondiale.

Je vous en avais parlé avant Noël.

Son père Frank Ritchie Junior était le fils de Frank Ritchie Senior qui était le fils William Ritchie et de Delphine Mireault.

Voici la photo de Frank Ritchie Senior.

Frank Ritchie Senior 1869 – ?

Son père William Ritchie était fils de John Ritchie, un Irlandais né vers 1798 et de Margaret Nulty ou McNulty née vers 1800.

Voici un portrait de William Ritchie né en 1830 en Irlande.

William Ritchie 1830-1894

Toute la famille serait arrivée ici dans les années 1840 et aurait atterri à Grosse-île.

On n’est pas encore tout à fait certain des parents de John Ritchie, mais on en sait plus sur Margaret Nulty.

Vous pouvez aller sur ce site…

En 2010, je n’avais dans mes fichiers généalogiques que le nom Ritchie comme information sur le mari d’Edna Lagasse, la fille de Stanislas Lagacé III, le frère de mon grand-père.

Souvent, en généalogie, ce n’est que bien plus tard qu’on trouve plein d’information sur des gens dont on savait peu de choses au départ.

Parlez-en à ma 3e cousine Sandy qui cherchait depuis 25 ans qui pouvait bien être ce Dennis Lagasse, le frère de son ancêtre Pierre Lagacé.

On parle encore de nous mon petit Pierre…

On s’y habitue à la fin Stanislas…

Edna Lagasse portait le prénom d’Odna dans l’avis de décès que j’ai fait paraître pendant le temps des fêtes.

Cliquez ici pour vous remettre dans l’esprit ou si vous êtes curieux.

Edna m’est apparue dans mes recherches la première fois en 2010 dans l’avis de décès de son père Stanislas III, mort électrocuté en 1922.

Photo de la tombe de Stanislas Lagacé III prise en septembre 2011 à Bristol, Connecticut 

Dans l’avis de décès, on avait le nom de Mrs. Edna Ritchie de New Britain tout comme le nom de mon grand-père Léo Senior qui se faisait aussi appeler Joseph Philippe Léo Lagacé.

C’était assez pour piquer ma curiosité à l’époque.

C’est avec les nouvelles photos numérisées récemment par Robin, la femme d’un autre petit cousin éloigné en Californie, que j’ai essayé d’en connaître plus sur le mari d’Edna.

Je sais vraiment pas quelle mouche m’a piqué pour faire ça.

J’ai bien fait…

Voici le résultat de mes recherches préliminaires en utilisant les recensements et le site Family Search des mormons.

Puis là, il est arrivé quelque chose de merveilleux, comme un cadeau de Noël descendu du ciel…

Un descendant encore bien vivant de William Ritchie qui m’a écrit quelques commentaires sur ce blogue.

En plus, il voulait absolument me téléphoner.

Serais-tu intéressé que l`on discute par téléphone suite à l`article sur la Famille Ritchie de Saint-Donat de Montcalm,Québec, Canada……

Je ne me suis pas fait tirer l’oreille…

On se repogne…