5 janvier 2013

Eh oui!

Je traduis comme un débile depuis le 14 décembre un livre sur les purées pour bébé. Fascinant quand même, mais ça donne une sacrée faim.

comp018

J’ai offert à Pascale Ouvrard une copie de mon livre quand il sera publié, elle qui a participé à mon projet d’écriture sur mon blogue avec ce récent commentaire.

Ça y est moi j’ai choisi mon article préféré de mars 2012 !
Ils étaient tous bien intéressants mais celui à propos de Louis Riel l’était un peu plus pour mon mari qui s’était découvert une parenté avec l’époux de la nièce de Louis Riel.
J’en profite pour vous envoyer de France mes meilleurs vœux de bonheur et de santé, ainsi qu’à tous vos lecteurs, et un peu de douceur pour réchauffer les cœurs !
Pascale

Je  continue donc seul ma revue de l’année avec le mois de mai 2012.

C’est ma série d’articles sur la famille Binette de Verner en Ontario qui a attiré mon attention.

famille Hilaire Binette

Et comment!

Cette photo de famille apparaissait dans cet article écrit en février 2008. Presque cinq ans plus tard, j’ai  retrouvé une descendante de cette famille et elle m’a révélé des secrets de famille.

L’histoire de Lydia et de ses enfants est une histoire triste de misère humaine triste à mourir…

Lydia Binette

À demain, on annonce une vague de chaleur… Des fois je me dis que je n’aurais jamais dû commencer à m’intéresser à nos ancêtres.

La famille Binette de Verner en Ontario

Je termine cette série d’articles par ce petit diaporama.

Toutes les photos proviennent de ce site.

Je peux les utiliser en citant la source.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le matériel disponible ici peut être utilisé à des fins personnelles ou éducatives. L’utilisation de ce matériel devrait toujours inclure le crédit “Collection du Club généalogique du Nipissing Ouest”. Pour toutes autres fins, notamment pour des fins commerciales, on ne peut, sans l’autorisation expresse du Club généalogique du Nipissing Ouest et, s’il y a lieu, des autres titulaires des droits d’auteur, modifier, copier, reproduire, republier, afficher, transmettre ou distribuer le matériel, de quelque manière que ce soit.

La famille Binette sur Internet

J’ai en appris des choses en allant fouiller l’Internet dimanche dernier pour en savoir plus sur la famille Binette de Verner en Ontario.

J’aurais dû le faire en 2008, mais j’étais trop occupé avec mes ancêtres Lagacé.

Je vous ai trouvé cette photo de Marie-Josephte Binette avec son mari Adélard St-Onge. On y voit aussi Aurore Binette avec son mari Raphaël Giroux et leur fille Annette.

Gauche à droite :
Dollard St-Onge, Raphaël Giroux, Marie Binette St-Onge tenant Annette Giroux et Aurore Binette Giroux

Aurore est donc celle-ci sur la photo de 1907.

Quant au petit Hormidas,

j’ai trouvé son acte de mariage.


Certificat de mariage de Marie Ange (Stéphanie) Joly & Hormidas Binette

La famille est maintenant réunie… et elle s’agrandit au fil de mes recherches!

Aldina, Lydia, Aurore
Saül, Hilaire Binette, Mélina Sauvé, Hormidas. 

Voici le site qui contient plein de photos de Verner en Ontario.

Revoici Aurore Binette et son mari Raphaël Giroux. Leur fils Léon Giroux est avec eux.

Raphael, Aurore et Léon photographiés dehors dans la cour à Verner

Sur cette photo, c’est Rosanna Binette (fille d’Hilaire et de Mélina) et son mari Joseph Legault en compagnie de la famille Giroux.

Gauche à droite:
Raphaël Giroux, Annette Giroux, Léon Giroux, Aurore Giroux, Joseph Legault,
Jeanne Giroux, bébé Giroux, Mme Joseph Giroux

La vignette sur le site est erronée.

On a plutôt Joseph Legault, Annette Giroux, Léon Giroux dans les bras d’ Aurore Binette Giroux, son mari Raphaël Giroux avec la valise, Jeanne Giroux, bébé Giroux, Mme Joseph Legault (Rosanna Binette).

Rosanna est la grande soeur d’Aurore.

Le site contient des tonnes de photos et il est une petite mine d’or de renseignements, et pas seulement sur la famille Binette.

Je vous laisse fouiller et je vous reviens avec mes découvertes la prochaine fois.

Lydia Binette

J’avais ajouté ceci hier au début de mon article après l’avoir mis en ligne… C’est mon genre…!

Je trouvais que ça ajoutait une toute nouvelle dimension à mon article et au reste de mes autres articles sur la famille Binette à venir.

Je reprends pour vous une partie de mon article écrit en février 2008 pour vous montrer le chemin qu’on peut faire en quatre ans juste en partant d’une photo.

Et d’une carte mortuaire…

Retrouvées pêle-mêle dans un sac d’épicerie…

Dans un maison du rang Ste-Julie à Ste-Marthe.

1957

N’est-ce pas que ça ajoute une nouvelle dimension surtout  si vous allez payer une petite visite à une vieille matante?

Maintenant l’article d’aujourd’hui. Je vous promets que je n’ajouterai pas d’autre chose.

Lydia Binette est la grand-mère de ma nouvelle 3e cousine qui vit en Ontario.

Elle n’avait pas cette photo ni celle d’Honoré et Julie.

Sa grand-mère Lydia est bel et bien au centre dans la deuxième rangée.

Confirmé !

Elle m’a envoyé plusieurs photos, mais je n’ai pas la permission de les mettre ici ni sur mon site Ancestry.

Je respecte ça.

C’est ce qu’on appelle le lien de confiance…

Ce que je peux vous dire, par contre, c’est ce que j’avais trouvé en 2008 et puis, ce que j’ai trouvé cette semaine en continuant ma petite recherche sur Internet sur la famille Binette.

Lydia Binette (Cédia ou Lédia dans les recensements) a marié Hildège Barrette le 20 avril 1914 en la paroisse St-Jean-Baptiste à Verner en Ontario.

Curieux, je suis donc allé faire un petit nowhere virtuel pour trouver l’église paroissiale.

Tadam…

Collection de la Bibliothèque publique de Nipissing Ouest

Mais ma visite ne s’est pas arrêtée là, bien au contraire…!

Demain, je vous amène voir du beau monde à moins que vous soyez aussi curieux que moi et que vous me devanciez ou que vous alliez lire mon blogue en anglais.