Arrêtez-moi quelqu’un – Prise 7

Arrêtez-moi quelqu’un est une nouvelle série de billets en vue d’arrêter d’écrire sur Nos ancêtres et d’écrire sur Nos ancêtres II.

Un peu comme arrêter de fumer.

 

Frozo 003 Aline et Lucille 1956

Ce sont deux petites-filles de Léon Sauvé: Aline et Lucille.

On serait en 1955. C’est ma cousine Jeannine Meloche qui avait cette photo et quelques-unes.

Ma mère et Lucille portaient le deuil.

Leur mère Rosina Quesnel était décédée en février 1955.

Rosina_Quesnel

La photo des deux sœurs fumeuses serait prise en automne 1955 juste à voir les arbres sans feuilles. Mon frère avait fait sa Première Communion en juin et on avait sans doute voulu immortaliser le tout sur pellicule un peu plus tard.

Gilles Lagacé Jeannine Meloche Pierre Cholette

Ma mère ne m’a jamais parlé de Léon Sauvé. Je n’aurais probablement pas porté attention en 1955.

Pierre 032

Pow pow té mort…

J’avais 6 ans et j’étais un petit peu baquet…

59 ans plus tard, et un peu moins baquet, un petit cousin éloigné m’a écrit sur Facebook comment Léon Sauvé était mort.

Léon Sauvé

Tué raide par la deuxième ruade d’un cheval.

La première ruade l’avait raté de peu.

Cette histoire vient de la fille de Léon, la sœur de mon grand-père Euclide, et m’a été raconté samedi sur mon Facebook.

000 Marie-Ange Sauvé soeur d'Euclide

La belle Marie-Ange Sauvé que ma mère appelait ma tante Marie-Ange

Ma mère n’a pas tellement parlé de sa matante.

Je ne raconte pas tout sur mon blogue, de même que je ne vous montre par toutes les photos de mes ancêtres. Ce que je peux partager par contre c’est la joie ressentie par mon lointain petit cousin d’avoir retrouvé de vieilles photos de Marie-Ange, de ses ancêtres et aussi des nôtres.

Arrêtez-moi quelqu’un… – Prise 6

Samedi soir, sur Facebook, j’ai appris comment Léon avait vu la lumière au bout du tunnel.

Léon Sauvé

Je ne savais presque rien sur mon arrière-grand-père Léon Sauvé, encore moins comment il était mort. Je l’ai appris hier de la bouche du cheval sans sombrer dans le sens de l’humour noir.

Je vous en reparle demain pour la suite d’Arrêtez-moi quelqu’un…

Léon_Sauvé

8 septembre 1918

Arrêtez-moi quelqu’un… – Prise 5

Même si je vous avais dit que je partais…

Il restera toujours des faits à découvrir.

Déjà 7 ans presque jour pour jour que mon frère m’apportait ces vieilles photos.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est à ce moment que ma quête pour mes ancêtres et les vôtres a débuté.

Sept ans, dont six à écrire Nos ancêtres et cinq à écrire Our Ancestors.

J’arrêterai quand je verrai la lumière au bout du tunnel.

Hier j’ai appris comment Léon avait vu cette lumière.

Léon Sauvé

En rupture avec le passé : le célèbre « Désormais » de Paul Sauvé

Si l’histoire politique du Québec vous intéresse, cliquez ici.

L’instigateur de la « Révolution des 100 jours »

Pour bien des chercheurs des sciences humaines, l’élection du Parti libéral en 1960 marque le début de la Révolution tranquille. C’est toutefois oublier le court mais significatif passage de Paul Sauvé au poste de premier ministre du Québec que les journalistes ont décrit comme « La Révolution des 100 jours ».

Paul Sauvé

Un autre petit cousin

Ici c’est la page d’accueil.

Grand-papa!

C’est à mon tour de me faire faire plaisir…

Et comment!

Aldama et Euclide

Aldéma Sauvé et mon grand-père Euclide

Mon petit cousin m’a envoyé un diaporama de famille hier.

Pas mal bien fait même si la lignée des Sauvé manque des photos de ma collection.

Aldéma Sauvé 1956 Roger Sauvé

Le plaisir de partager et de nouer des liens avec des gens inconnus pourtant si rapprochés et intéressés par leurs ancêtres.

Je comprends maintenant la réaction de Réjeanne Paiement en voyant la photo de sa maman.

Ida Paiement

Grand-papa!

Aldama et Euclide

Je comprends moins l’attitude de son frère par contre à moins que ma tante ait mal compris ce que Réjeanne lui avait raconté au sujet de cette photo que son frère ne voulait pas partager.

Je ne partage jamais sans permission les photos des autres sauf celle-ci…

Grand-oncle Aldéma!

Aldama et Euclide

et celle-ci…

Grand-maman Rosina!

mariage Aldama Sauvé photo de groupe

En passant je reconnais Horace Leclerc, le mari d’Alma Sauvé, sur la photo…

Bon je me calme.

Horace Leclerc et Alma Sauvé

Mission impossible

En effet…

Mission impossible de lire tous mes articles depuis janvier 2008. Ce n’est pas le but de mon blogue.

Vous n’avez donc à ne pas tout lire.

Je veux juste mettre en ligne des liens vers vos ancêtres comme mon arrière-arrière-grand-père Honoré Sauvé et mon arrière-arrière-grand-mère Julie Leroux et partager des photos de leurs descendants.

Honoré Sauvé et Julie LerouxHonoré et Julie

Léon SauvéLeur fils Léon

000 Marie-Ange Sauvé soeur d'Euclide

Marie-Ange, fille de Léon

Aldéma SauvéAldama ou Aldéma Sauvé, fils de Léon

J’en ai ramassé des informations généalogiques depuis juillet 2007 quand mon frère Gilles m’a apporté quelques photos.

J’étais au rendez-vous…

J’ai eu la piqûre pour la généalogie et ma passion ne faiblit pas après 6 ans…

6 ans!

C’est une bonne partie de ma vie consacrée à nos ancêtres.

J’adore mettre des noms sur des photos dont j’ignore presque tout des gens au départ. J’adore surtout les photos de mariage comme celle-ci dont j’ai abondamment parlée…

famille Hogue vers 1910

et celle-ci… que je publie pour la première et peut-être pour la dernière fois…

1956 Roger SauvéCette photo de mariage faisait partie de la collection de ma tante Evelyne.

Aucun lien?

Détrompez-vous…

 

La belle Julie

Beaucoup de visiteurs sur mon blogue hier…

Ça doit être à cause de grand-papa Bernard.

Nos ancêtres ont tous des histoires cachées comme celle de mon grand-père Léo Senior et de sa belle Juliette.

Bernard Trépanier a sûrement des histoires cachées pour être devenu un être aussi parfaitement retors sans avoir le moindre remords.

bernard-trepanierLe ptit criss…

Ces histoires cachées, il s’agit simplement de les découvrir au fil de nos recherches généalogiques.

1948 Léo Lagacé Seniorcollection de ma cousine Jeannine

La belle Julie en a une également… Elle était la mère de Léon Sauvé, le grand-papa de ma mère qui ne l’a jamais connu.

Léon_Sauvé

Voici des informations trouvées sur Internet l’année dernière qui m’ont appris une parcelle de vie de Julie Leroux.

Paul Leroux, né le 19 décembre 1791, Vaudreuil, décédé le 11 août 1824, Les Cèdres, (à l’âge de 32 ans). Marié le 3 février 1812, Les Cèdres, avec Eugénie Lalonde, née le 11 juin 1791, décédée le 3 octobre 1824, Les Cèdres, (à l’âge de 33 ans).

Enfants

1-      Gabriel, né le 31 mai 1813, Les Cèdres.

2-      Paul, né le 31 mai 1813, décédé le 17 février 1903, Les Cèdres, (à l’âge de 89 ans), aubergiste. Marié le 5 février 1839, Vaudreuil, avec Monique MOREAU, née vers 1814, décédée le 6 février 1891, Les Cèdres, (à l’âge de peut-être 77 ans).

3-      Pierre, né le 20 juillet 1814, décédé le 28 octobre 1891, Les Cèdres, (à l’âge de 77 ans). Marié le 11 février 1839, Les Cèdres, avec Angélique SEDILOT, née le 30 octobre 1816, décédée le 23 novembre 1846, Les Cèdres, (à l’âge de 30 ans). Marié le 28 février 1848, Vaudreuil, avec Marguerite MOREAU, née vers 1810.

4-      Henriette, née le 21 juin 1816, Les Cèdres. Mariée le 22 novembre 1833, St-Polycarpe, avec Louis ANDRE ST-AMAND.

5-      Flavie, née le 30 mars 1818, Les Cèdres. Mariée le 12 octobre 1840, Les Cèdres, avec Charles MARTIN ST-JEAN.

6-      Catherine Zoé, née le 25 novembre 1819, décédée le 3 février 1820, Les Cèdres, (à l’âge de 2 mois). 

7-      Gédéon, né le 14 février 1821, Vaudreuil.

8-      Florri, née vers 1822. Mariée le 9 juin 1843, St-Polycarpe, avec Benjamin ANDRE ST-AMAND, né vers 1820.

9-      Julie, née le 13 juillet 1823, Les Cèdres. 

1823 Julie Leroux

Mariée le 8 novembre 1842, Coteau-du-Lac, avec Honoré SAUVE, né le 7 juillet 1822, Les Cèdres.

Honoré Sauvé et Julie Leroux

10-  Léon, né vers 1824, voyageur. Marié le 6 novembre 1848, Vaudreuil, avec Aurélie LEGER, née le 3 mai 1829, Les Cèdres.

Julie, née le 13 juillet 1823, avait donc perdu son père le 11 août 1824 et sa mère le 3 octobre 1824, probablement décédée à la naissance du petit Léon Leroux. Je n’ai pas trouvé son acte de naissance et ainsi vérifier cette hypothèse.

1824 Paul Leroux décès zoom

acte de sépulture de Paul Leroux 

1824 Eugénie Lalonde décès zoom

acte de sépulture de Eugène (sic) Lalonde

Julie Leroux quittera notre monde le 20 janvier 1907.

Burial Info Julie Leroux Sauve 1907 Jan 28 zoom

Ses fils Léon Sauvé et Isaïe Sauvé signeront comme témoins…

Léon SauvéLéon Sauvé

Isaïe Sauvé

Isaïe Sauvé

Julie Leroux est enterrée dans le cimetière de Ste-Justine-de-Newton, le même cimetière que son arrière-petite-fille Aline qui n’a jamais connu son grand-papa Léon.

image Aline 3

Je me demande bien qui consolait la petite Julie d’un an quand celle-ci avait de la peine…

Elle était probablement inconsolable.