Je ne vous fais pas languir – Prise 2

Fort occupé par les temps qui courent, c’est pourquoi j’écris moins et que je cours plus.

Je ne voulais pas vous faire languir avec mon anecdote au sujet de Wilfrid Bohémier, mais elle attendra.

Qu’en est-il du chemin de La Plaine?

petit nowhere

Chemin de La Plaine?

Cette photo aurait été prise là selon moi.

marielouiselimoges

Marie-Louise Limoges qui a eu une vingtaine d’enfants, 21 je pense, serait photographiée ici avec Hyacinthe. Le petit enfant ressemble comme deux gouttes d’eau à Hyacinthe rendu plus grand.

Hyacinthe Bohémier, fils de Benjamin et Marie-Louise

montage mère et enfant Bohémier

Comme Hyacinthe est né en novembre 1873, la photo serait prise au printemps 1874 à la résidence de Benjamin Bohémier qui était sur le chemin de La Plaine. En 1883, la famille est rendue à St-Norbert comme en fait foi cette photo d’archives.

enfants1883

On voit bien qu’on n’a eu peu le temps pour faire une galerie devant la maison. C’est l’indice qui me permet de dire que cette photo date de 1874 à Ste-Anne-des-Plaines.

marielouiselimoges

Sur le chemin de La Plaine.

cadastres avec modifications Bohémier

L’histoire de la famille Bohémier se retrouve dans ce document écrit en 1985. Je l’avais numérisé quand j’avais rencontré Wilfrid Bohémier en 2008.

Toute une anecdate à raconter!

 

La suite – Wilfrid Bohémier

Cliquez ici.

Je me permets de faire un copier-coller de l’avis de décès.

Souvent les avis de décès disparaissent à tout jamais et on regrette leur disparition.

Wilfrid Bohémier20130726

Wilfrid
Bohémier
1922-2013

Montréal, le 25 Juillet 2013, à l’âge de 91 ans, s’est éteint M.Wilfrid Bohémier (vétéran des Forces armées canadiennes) époux de feu dame Jeannine Lemieux prédécédé de leur fils Pierre. Il laisse dans le deuil ses enfants: Nicole (Jean), Monique, Claude (Jeanne), Denis, son amie de coeur Marie-Paule, autres parents et amis. Le défunt sera exposé au 8005 Notre-Dame est Montréal, le mardi 30 Juillet de 14 à 17 heures et de 19 à 22 heures. Un hommage personnalisé, sur place, lui sera rendu à 20 heures. L’inhumation des cendres aura lieu (date à confirmer) au cimetière Sault-des-Récollets auprès de son épouse et de son fils.

Je vous reviens la prochaine fois avec une petite anecdote concernant ma rencontre avec Wilfrid Bohémier.

Wilfrid
Bohémier
1922-2013

Montréal, le 25 Juillet 2013, à l’âge de 91 ans, s’est éteint M.Wilfrid Bohémier(vétéran des Forces Armées Canadiennes) époux de feu dame Jeannine Lemieux prédécédé de leur fils Pierre. Il laisse dans le deuil ses enfants: Nicole(Jean), Monique, Claude(Jeanne), Denis, son amie de coeur Marie-Paule, autres parents et amis. Le défunt sera exposé au 8005 Notre-Dame est Montréal, le mardi 30 Juillet de 14 à 17 heures et de 19 à 22 heures. Un hommage personnalisé, sur place, lui sera rendu à 20 heures. L’Inhumation des cendres aura lieu(date à confirmer) au cimetière Sault-des-Récollets auprès de son épouse et de son fils.

- See more at: http://salonlfc.com/avisdedeces/26072013/Boh-mierWilfrid#sthash.dasms9fa.dpuf

Wilfrid
Bohémier
1922-2013

Montréal, le 25 Juillet 2013, à l’âge de 91 ans, s’est éteint M.Wilfrid Bohémier(vétéran des Forces Armées Canadiennes) époux de feu dame Jeannine Lemieux prédécédé de leur fils Pierre. Il laisse dans le deuil ses enfants: Nicole(Jean), Monique, Claude(Jeanne), Denis, son amie de coeur Marie-Paule, autres parents et amis. Le défunt sera exposé au 8005 Notre-Dame est Montréal, le mardi 30 Juillet de 14 à 17 heures et de 19 à 22 heures. Un hommage personnalisé, sur place, lui sera rendu à 20 heures. L’Inhumation des cendres aura lieu(date à confirmer) au cimetière Sault-des-Récollets auprès de son épouse et de son fils.

- See more at: http://salonlfc.com/avisdedeces/26072013/Boh-mierWilfrid#sthash.dasms9fa.dpuf

Wilfrid
Bohémier
1922-2013

Montréal, le 25 Juillet 2013, à l’âge de 91 ans, s’est éteint M.Wilfrid Bohémier(vétéran des Forces Armées Canadiennes) époux de feu dame Jeannine Lemieux prédécédé de leur fils Pierre. Il laisse dans le deuil ses enfants: Nicole(Jean), Monique, Claude(Jeanne), Denis, son amie de coeur Marie-Paule, autres parents et amis. Le défunt sera exposé au 8005 Notre-Dame est Montréal, le mardi 30 Juillet de 14 à 17 heures et de 19 à 22 heures. Un hommage personnalisé, sur place, lui sera rendu à 20 heures. L’Inhumation des cendres aura lieu(date à confirmer) au cimetière Sault-des-Récollets auprès de son épouse et de son fils.

- See more at: http://salonlfc.com/avisdedeces/26072013/Boh-mierWilfrid#sthash.dasms9fa.dpuf

Wilfrid
Bohémier
1922-2013

Montréal, le 25 Juillet 2013, à l’âge de 91 ans, s’est éteint M.Wilfrid Bohémier(vétéran des Forces Armées Canadiennes) époux de feu dame Jeannine Lemieux prédécédé de leur fils Pierre. Il laisse dans le deuil ses enfants: Nicole(Jean), Monique, Claude(Jeanne), Denis, son amie de coeur Marie-Paule, autres parents et amis. Le défunt sera exposé au 8005 Notre-Dame est Montréal, le mardi 30 Juillet de 14 à 17 heures et de 19 à 22 heures. Un hommage personnalisé, sur place, lui sera rendu à 20 heures. L’Inhumation des cendres aura lieu(date à confirmer) au cimetière Sault-des-Récollets auprès de son épouse et de son fils.

- See more at: http://salonlfc.com/avisdedeces/26072013/Boh-mierWilfrid#sthash.dasms9fa.dpuf

Quelle est la cause de la mortalité? Prise 2

Écrit en 2008 et toujours d’actualité suite à ce nouveau commentaire de Gabriel Aubin émis sur ce billet…

Travail extraordinaire! Comme si nous y étions! Mes ancêtres sont les Bohémier et j’aimerais savoir si vous pouvez situer approximativement leur concession. J’irai faire un tour avec une cousine du Manitoba qui aimerait bien voir ce lieu de ses propres yeux. Elle est une descendante de Benjamin, un des fils de Jean-Marie.

Merci

Gabriel, dont j’ignorais totalement l’existence, avait commenté mon billet Briseurs de coffres-forts.

Voici donc en reprise, le billet original écrit en février 2008 sur mon ancien blogue. La suite de cette histoire suivra sous peu…

Je vais seulement l’éditer un peu pour la forme.

Six années d’écriture de blogues ça forme son homme.

petit nowhere

Début

Voici la raison principale du blogue que j’ai créé pour le Cyber journal SADP il y a quelques jours.

Je suis à la recherche de l’histoire d’une famille. C’est celle du couple Gédéon Bohémier et Euphébronie Clément.

Et pourtant, je ne suis aucunement relié à eux…

En transcrivant le reste du recensement canadien de 1852 à Ste-Anne-des-Plaines, au mois de décembre 2007, j’ai vu le nom de l’institutrice. Comme je suis un ancien enseignant, j’ai tout de suite été attiré par celle-ci. Elle s’appelait Phébronie Clément, selon le recenseur, mais j’ai vu plein d’autres graphies de son prénom dont Euphébronie dans des registres de paroisse en 1870.

Ce que je sais, c’est qu’elle a épousé Gédéon Bohémier.

J’aimerais bien vous dire qu’ils vécurent heureux et eurent plein de beaux enfants, mais le destin en a voulu autrement…

Voici le lien direct vers le couple Léon (Gédéon) Bohémier et Euphébronie Clément dans mon site Ancestry Les ancêtres de Ste-Anne-des-Plaines si vous êtes un de mes membres.

En faisant mes recherches généalogiques, j’ai trouvé que trois de leurs enfants sont décédés le 2 et le 4 décembre 1870 à Ste-Anne-des-Plaines : Léontine, Benjamin et Bruno.

On ne mentionne pas la cause du décès dans l’acte de sépulture. On le fait à l’occasion.

Je tente donc ma chance ici et je pose la question :

Êtes-vous au courant de ce qui est arrivé aux trois enfants du couple Gédéon Bohémier et Euphébronie Clément en 1870?

Certains m’ont parlé d’épidémies, mais on n’en recense pas en 1870. D’autres m’ont parlé d’un incendie, mais ce n’est qu’une hypothèse.

On m’a même envoyé des actes de sépulture où l’on voit qu’un autre enfant, Henri Bohémier, est également inhumé le 28 novembre 1870.

On a donc quatre enfants morts en une semaine…

Vous en voulez plus…

Un autre enfant Siméon, baptisé le 9 décembre 1870, est décédé en 1878.

Sauf que, je n’ai pas encore eu d’informations sur la cause du décès.

Il y a sûrement quelqu’un à Ste-Anne-des-Plaines qui serait au courant de cette famille décimée par la mortalité…

Et ce n’est pas fini, car je pense que Gédéon pouvait se faire appeler aussi Léon. J’ai vu ce nom aussi dans des actes de sépultures.

J’ai vu ce prénom dans d’autres actes de sépulture à Ste-Anne-des-Plaines avec celui d’une Philomène Clément, d’une Fébronie Clément et aussi d’une Fébrina!

Je sais qu’il existe un couple Léon Bohémier et Philomène (?) Clément qui ont aussi perdu des enfants…

J’en perds mon latin quelquefois!


Mise à jour :

Léon et Gédéon sont les mêmes finalement… Le couple a eu 21 enfants, dont 15 sont décédés avant d’atteindre dix ans. Les enfants morts dans l’espace de deux semaines ont probablement eu une maladie contagieuse infantile.

Fin

Pour être membre de mon arbre Ste-Anne-des-Plaines, utilisez le formulaire ci-dessous pour me contacter.

Quand cette photo a-t-elle été prise?

Des photos, j’ai en mises des milliers sur ce blogue Nos ancêtres depuis 2008. Tellement que j’ai dû migrer Nos ancêtres sur Nos ancêtres II.

J’avais par contre encore un petit peu de place ici pour ajouter des photos d’un document numérisé en 2008.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je m’étais fait adopter virtuellement par la famille Bohémier en 2008 lors de mes toutes premières recherches sur les ancêtres qui avaient vécus à Ste-Anne-des-Plaines, ma terre d’accueil en 1981.

Il y a toujours un doute lorsqu’on veut mettre une date sur une photo. Prenez celle-ci tirée du document célébrant le centenaire de l’arrivée de la famille Bohémier à St-Norbert au Manitoba en 1883.

marielouiselimoges

Je crois que nous avons ici le petit Hyacinthe, le fils de Benjamin Bohémier et Marie-Louise Limoges que l’on voit sur une autre photo prise dans le document. Elle est datée 1923.

Benjamin et Marie-Louise en 1923

Benjamin et Marie-Louise en 1923

Si c’est le petit Hyacinthe qui est sur la photo, alors nous sommes en été ou au début l’automne 1873 à Ste-Anne-des-Plaines sur le chemin du rang La Plaine, lot 300 selon le cadastre de 1876.

Si c’est le petit Hyacinthe avec sa maman, alors nous ne serions pas à St-Norbert au Manitoba lorsque cette photo a été prise en 1883. La famille a agrandi un ti-peu.

enfants1883

Cette petite famille est arrivée par train, et je sais d’où ils sont partis.

train de Sainte-Anne

Tchou, tchou…

Mon pays ce n’est pas un pays…

Avant de vous parler de cette vieille photo, je voudrais revenir sur les ancêtres de Gilles Vigneault question de clore le dossier.

marielouiselimoges

J’ai beaucoup pensé à Gilles cet hiver.

déneigement à Montréal

Voici le texte trouvé sur site réputé pour ses fromages, Le Québec, une histoire de famille.

Il n’est pas de moi bien que je suis un abonné fort peu actif.

fromages d'ici

Généalogie des Vigneault                           

Le nom de famille Vigneault -et ses variantes Vigneau, Vignault ou Vigneaud- fait référence à un vigneron, au propriétaire d’une vigne ou encore à l’un des habitants d’un des nombreux «lieux-dits» portant ce nom.

Sept pionniers Vigneault (cinq hommes et deux femmes) ont traversé l’Atlantique et se sont installés en Nouvelle-France. Parmi eux, il semble qu’au moins deux ancêtres aient encore une descendance à leur nom aujourd’hui : le Limousin François Vigneault dit Tranchemontagne, mais surtout le Poitevin Paul Vigneault dit Laverdure. La majorité des Vigneault du Québec et de l’Acadie descendent de ce dernier.

En 1800, on recensait 168 Vigneault au Québec. Aujourd’hui, ils sont quelque 5100 à porter le nom, ce qui les place au 299e rang des familles les plus nombreuses. On les retrouve principalement au Centre-du-Québec, en Montérégie, sur la Côte-Nord, en Gaspésie et aux Iles-de-la-Madeleine. En France, leur présence demeure modeste. Les orthographes Vignault et Vignaux sont les plus répandues.

 

Les pionniers des Vigneault

Né de l’union de Jean Vignaux et de Renée Brode, Paul Vignaux/Vigneau/Vigneault voit le jour à Poitiers, vers 1641, dans la paroisse de Saint-Cybard de Poitiers. Engagé comme soldat du régiment de Carignan-Salières au début des années 60, il ajoute un surnom à son patronyme et devient Paul Vigneault dit Laverdure.

À bord du navire La Paix, le pionnier s’embarque à La Rochelle dans la compagnie du capitaine Maximy et débarque à Québec le 19 août 1665. Mgr Laval lui-même le confirme quelques jours plus tard, le 31 août. Le 2 septembre, il prend la route du fort de Richelieu afin d’en assurer la reconstruction.

Resté au pays après le licenciement des troupes, en 1668, Paul Vigneault dit Laverdure trouve l’amour dans les bras d’une fille du Roy : la Parisienne Françoise Bourgeois, née dans la paroisse Saint-Paul vers 1646. Fille d’Antoine Bourgeois et de Marie Piedmond, elle arrive en Nouvelle-France en 1669 et épouse le pionnier Vigneault à Sainte-Famille, sur l’île d’Orléans, le 3 novembre 1670. Le couple aura 12 enfants, nés entre 1670 et 1690. L’un d’eux, Maurice, s’établira à Port-Royal et laissera une descendance de souche acadienne.

Le recensement de 1681 nous révèle que Paul Vigneault possède 2 arpents de terre en valeur. La date de sa mort nous est inconnue, mais on suppose que celle-ci s’est produite avant le 19 février 1703, date du mariage de son fils Antoine. Son épouse serait décédée l’année suivante.

Paul Vigneault est notamment l’ancêtre du poète Gilles Vigneault.

 

François Vigneault dit Tranchemontagne

Né de l’union de Gabriel Vigneault et Françoise Bernard, ce second ancêtre naît dans la paroisse Saint-Michel-des-Lions de Limoges, dans le Limousin. Arrivé vers 1700, en tant que soldat des troupes de la Marine, il choisit de demeurer au pays une fois son service terminé. Le 11 janvier 1705, il unit sa destinée à Catherine Laurence (fille de Noël Laurence et Élisabeth Bertault), née en 1676 à Contrecoeur, en Nouvelle-France. Le couple s’établira sur une terre de Saint-Sulpice. C’est là que François s’éteint, le 20 décembre 1761.

 

Recherche : Marcel Fournier

 

Merci Marcel, dorénavant mes hivers ne seront plus jamais les mêmes.