La présomption – Prise 2

Manon Gravel m’a écrit au sujet de ses ancêtres. Elle a partagé plein de choses ce matin, mais elle s’est abonnée à ce blogue.

Macé assez le dire… Je n’écrirai plus sur ce blogue, mais sur Nos ancêtres II.

Je n’ai plus de place pour ajouter des photos.

Place maintenant à la reprise de ce billet écrit sur la présomption…

La pire ennemie du généalogiste.

Il y a bien sûr la folie, mais ça c’est autre chose… qui relève de la psychiatrie.

La présomption comme le cas de Julia Roy soulevé hier. Elle aurait des ancêtres américains et irlandais.

 

Voyez-vous, je ne trouve Julia Roy nulle part sauf en 1891 dans cette page de recensement.

Bien sûr que je la retrouve en 1901 et 1911 avec son mari Arthur Hotte, mais rien ne confirme que la Julia 1891 est la même que la Julia 1901 et 1911.

J’en suis rendu là avec Julia, une des grand-mères de Michel.

Je ne trouverais peut-être jamais la réponse, mais cépasgrave. Vaut mieux présumer pour ensuite se rétracter tout penaud que de rester sur place et attendre que les choses nous tombent du ciel en généalogie.

Je pense que je suis maintenant rendu un expert généalogiste amateur avec une majeure en présomption et une mineure en recensement, et aussi un fort penchant pour l’écriture et le partage…

34 ans d’enseignement ça doit déteindre un ti peu!

Revenons aux ancêtres de mon copain de collège des années 60: Auréa Gravel.

Gravel, ça me disait de quoi.

Ce fut suffisant pour me motiver à retracer cette lignée de mon vieil ami Michel retrouvé après 42 ans…, mais retracer cette lignée ne fut pas si facile.

About these ads

15 réflexions sur “La présomption – Prise 2

  1. OMG OMG OMG… et moi qui croyais que tu m’avais abandonné! (Je me rappelle fort bien que, selon tes propres dires, tu as aussi une expertise en abandon…)

    VRAIMENT étrange car, la première idée qui m’est venue en lisant le début de ce message, c’est que tu m’avais annoncé avec tambour et trompette que tes recherches t’avaient amené à conclure que ma grand-mère était née aux États-Unis. Et tu semblais plutôt formel à l’époque. Je t’avais alors confié être pour le moins sceptique.

    Puis, comme par magie, en lisant quelques lignes plus loin, quelle ne fut pas ma surprise de voir la belle Julia revenir dans le décor!

    Julia et la présomption: quel beau titre d’article… :-)

    P.S.:  »Je pense que je suis maintenant rendu un expert généalogiste amateur ». J’ADORE

  2. Il faut être vigilant quand on lit mon blogue… Le dossier de Julia Roy est clos pour le moment. Je ne perds pas espoir de retrouver de vieilles photos de tes ancêtres. Tu verras l’histoire de Mary Molloy que tu connais déjà, car tu m’as suivi tout l’été sur Our Ancestors.

    Tout un exploit!

    • On a de quoi être fier, car nos bras savent porter l’épée…

      Ça n’a pas de rapport… mais je voulais en parler quand même…

      ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2014/09/04/004-otan-sommet-pays-galles-exercice-militaire.shtml

      Le Canada enverra 14 soldats en Ukraine pour participer à un exercice militaire annuel de maintien de la paix organisé sous commandement américain.

      L’exercice appelé « Rapid Trident », qui s’amorcera la semaine prochaine, se tiendra au Centre international de sécurité et du maintien de la paix à Yavoriv, en Ukraine.

      L’annonce canadienne survient en période de compressions budgétaires au sein de la Défense. Le Canada se retrouve ainsi dans une situation délicate puisque le premier ministre Stephen Harper a déjà indiqué que son gouvernement n’entend pas respecter le niveau de dépenses militaires fixé par l’OTAN, soit 2 % du Produit intérieur brut (PIB).

      Le Canada dépense 18 milliards de dollars par année pour son budget militaire, soit 1 % de son PIB.

      Malgré sa position tranchée en faveur de l’Ukraine, le premier ministre Harper n’a pas été invité à une réunion parallèle sur l’Ukraine organisée en marge du sommet par le président américain Barack Obama. L’Italie, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne participeront à cette rencontre.

    • Nonobstant le bras de fer qui se joue en Ukraine, le Canada est en train de faire rire de lui.

      Nous avions à l’époque une position claire quant au rôle du Canada dans le monde.
      Nos soldats servaient à maintenir la paix.
      On était reconnu comme tel et les gens appréciaient ce rôle à l’étranger.

      On devient la risée du monde maintenant avec ce bouffon comme Premier ministre.

      Je pense avoir été clair sur mon opinion de Harper.

      Désolé pour la montée de lait virtuelle ce matin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s