Les Royaux de Montréal: Prise 2

J’ai ajouté à cet article des photos que ma sœur a trouvée dernièrement.

Un retour dans le passé de mon enfance quand j’étais un petit garçon qui aimait le baseball…

Play ball!

Début

On a tous des souvenirs d’enfance qui se réveillent quand le printemps se montre timidement le bout du nez…

Le mois d’avril réveille en moi des images des Royaux de Montréal, surtout un beau dimanche de printemps.

Premier circuit de Jackie Robinson

J’allais souvent seul voir les Royaux.

Je devais avoir tout au plus 10 ans. C’était en 1958 bien après l’ère de Jackie Robinson à Montréal.

Je restais au 7169, rue Chabot, dans un sous-sol.

Frozo 002 7169 Chabot 1 Frozo 002 7169 Chabot 2

Je prenais le tramway de la ligne De Lorimier au coin de Jean-Talon, et je descendais du p’tit char au coin d’Ontario.

Je me rappelle y être allé par un beau dimanche après-midi.

J’avais juste assez d’argent en poches.

Je suis parti comme ça sans avertir personne… pas que j’avais une tête de cochon, juste parce que j’aimais le baseball.

Ça doit paraître dans mon blogue… que j’aime le baseball.

C’est un peu pour ça que j’avais inventé en 2008 toute cette histoire de l’invention du baseball, inventée dans ma tête 50 ans plus tard et que j’avais écrite sur mon ancien blogue.

Tout ça pour vous dire que je m’ennuie à mort des Expos.

Ça me rappelle aussi tellement de beaux souvenirs de mon adolescence et des Expos de Montréal.

Mais ça, c’est une autre histoire.

Revenons à nos Royaux de Montréal…

J’étais donc allé voir les Royaux par un beau dimanche après-midi. Je ne me rappelle pas s’ils avaient gagné ou perdu. Par contre, je me rappelle que j’avais dû revenir à pied, car je n’avais plus d’argent pour reprendre le tramway.

Une bonne petite marche par un beau dimanche après-midi.

Ça doit être pour ça que j’aime maintenant prendre mes marches.

Quand j’entends Play ball !, j’ai plein de beaux souvenirs dans ma tête d’enfant…, mais aussi beaucoup de tristesse.

Play ball…

Fin

Il y a 24 ans, maman quittait ce monde…

 Aline et Gilles

Aline, fille-mère, avec son fils Gilles qu’elle est allée chercher à la crèche…

Ça doit paraître dans mon blogue… que j’aime ma mère.

Aline et Gilles 4091

1921-1989

About these ads

3 réflexions sur “Les Royaux de Montréal: Prise 2

  1. À la même époque, à cette époque depuis longtemps révolue où les parents lâchaient leur(s) enfant(s) lousse dans la nature sans crainte qu’il ne leur arrive quoi que ce soit, il y avait un autre p’tit gars d’une dizaine d’années qui, matin et soir, traversait une bonne partie de la ville, lui aussi seul, en autobus pour se rendre à l’école et en revenir. Et qui adorait ça, au point où certaines fins de semaine, il lui arrivait de reprendre l’autobus pour sillonner à nouveau la ville vers des horizons moins connus.

    Peut-être parce que son père avait été chauffeur d’autobus et qu’il rêvait de suivre sur ses traces.

  2. Merci de partager avec nous tous ces beaux souvenirs et ces belles photos …
    Je suis curieuse… Lorsque vous êtes  » parti comme ça sans avertir personne  » , quel genre d’accueil avez-vous reçu à votre retour à la maison ? « .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s