Décès du détective Farah Lajoie [Montréal, 1941]

Pierre Lagacé:

En lien avec mes articles sur l’affaire Delorme…

Originally posted on Patrimoine, Histoire et Multimédia:

Le détective Georges Farah Lajoie a enquêté sur certaines des affaires les plus célèbres de l’histoire du crime au Québec: l’Affaire Delorme (un prêtre accusé d’avoir tué son frère pour toucher l’héritage), le meurtre de l’éditeur J. Antonio Beaudry, pour ne nommer que ceux-là. Voici ce qui a été écrit à son sujet dans La Patrie lors de son décès.

Georges Farah Lajoie. Photo publiée dans My

Georges Farah Lajoie. Photo publiée dans My Version of the Delorme Case (1922).

La Patrie, 3 mars 1941

MORT SOUDAINE DE L’ANCIEN DÉTECTIVE GEORGES FARAH LAJOIE
__
M. Georges Farah Lajoie, ancien membre de la Sûreté municipale et autrefois attaché au bureau du procureur-général, est mort subitement dimanche matin à l’âge de 65 ans. Il habitait au numéro 1569, rue Saint-Denis.

Peu avant 11 heures, samedi soir, M.Lajoie se sentit soudainement malade dans un restaurant situé au numéro 218 est, rue Ste-Catherine. Il fut atteint de paralysie et fut immédiatement…

Voir l'original 305 mots de plus

La Belle Inconnue… Prise 2

Michel en voit une à droite.

Je veux bien mais je ne vois rien, sauf de la végétation.

la Belle Inconnue à droite

Au pied de l’escalier, par contre, j’en vois une très clairement.

la Belle Inconnue

la Belle Inconnue 1

Qui est cette Belle Inconnue qui a dû en faire chavirer des coeurs à Kamouraska au début du XXe siècle? Ce serait le début d’un beau roman historique, mais j’ai peu d’imagination et peu de temps pour m’asseoir et me mettre à écrire.

Cette belle inconnue serait Marie-Louise Ouellet, la fille de Cyrias. Je n’en vois pas d’autre. Elle est présente dans les recensements de 1901 et 1911 avec son père.

Elle serait né selon le recensement de 1901 le 17 janvier 1877.

1901 Cyrias Ouellet

Cyrias Ouellet

Cyrias Ouellet ne peut être autre que l’homme tout en haut de l’escalier.

Cyrias Ouellet maison

Je pense que sa fille Philomène, qui a marié Louis-Thomas Pelletier, est la dame en robe noire. Son fils Charles serait assis dans les marches et son mari Louis-Thomas serait le monsieur au manteau clair et au chapeau noir.

Aucune idée qui est le monsieur à barbe. Quant aux trois jeunes filles je ne m’embarque pas là-dedans.

Parlant de belles inconnues, en voici une dont je vais vous parler la prochaine fois…

Donna pictures 5