Les Franco-Américains et le 4 juillet [Lowell, Mass. 1890]

Pierre Lagacé:

Je suis toujours en vacances…

Originally posted on Patrimoine, Histoire et Multimédia:

>rue Merrimack, Lowell, Mass. v. 1908. LOC

Rue Merrimack, Lowell, Mass. v. 1908. Library of Congress. A gauche, le magasin Bon Marché, fondé par Frederic G. Mitchell.

Article paru dans Le National (propriété de Benjamin Lenthier), publié à Lowell, Massachusetts, le 4 juillet 1890

LE 4 JUILLET

L’anniversaire de la déclaration de l’indépendance des États-Unis ne saurait nous laisser indifférents. Nous avons, au contraire, le droit et le devoir de nous unir à la nation qui fête le souvenir de sa délivrance.

Nous faisons partie de la grande agglomération qui s’appelle le peuple américain, nous jouissons avec lui des libertés que nous a assurées l’acte solennel du 4 juillet 1776. Par notre nombre, mais surtout par notre industrie, par notre conduite paisible et honorable et par notre soumission aux lois, nous contribuons pour une large part à la grandeur de ce beau pays, sur lequel nos pères ont autrefois régné en maîtres. La force des circonstances, qui…

Voir l'original 248 mots de plus

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s