Les Franco-Américains et le 4 juillet [Lowell, Mass. 1890]

Pierre Lagacé:

Je suis toujours en vacances…

Originally posted on Patrimoine, Histoire et Multimédia:

>rue Merrimack, Lowell, Mass. v. 1908. LOC

Rue Merrimack, Lowell, Mass. v. 1908. Library of Congress. A gauche, le magasin Bon Marché, fondé par Frederic G. Mitchell.

Article paru dans Le National (propriété de Benjamin Lenthier), publié à Lowell, Massachusetts, le 4 juillet 1890

LE 4 JUILLET

L’anniversaire de la déclaration de l’indépendance des États-Unis ne saurait nous laisser indifférents. Nous avons, au contraire, le droit et le devoir de nous unir à la nation qui fête le souvenir de sa délivrance.

Nous faisons partie de la grande agglomération qui s’appelle le peuple américain, nous jouissons avec lui des libertés que nous a assurées l’acte solennel du 4 juillet 1776. Par notre nombre, mais surtout par notre industrie, par notre conduite paisible et honorable et par notre soumission aux lois, nous contribuons pour une large part à la grandeur de ce beau pays, sur lequel nos pères ont autrefois régné en maîtres. La force des circonstances, qui…

Voir l'original 248 mots de plus