No 5

Malheureusement je n’ai aucune idée qui serait la fillette no 5 à côté de Maria Lalonde.

identification des enfants

Aucun indice à part qu’elle serait âgée elle aussi d’environ 7 ans comme Maria et qu’elle était sûrement une petite voisine de certains enfants sur la photo. Je pourrais filtrer le recensement de 1911 de Ste-Marthe et trouver les filles qui répondraient à ces critères, mais elle pourrait aussi avoir demeuré ailleurs qu’à Ste-Marthe en 1911 et je perdrais mon temps précieux et le vôtre.

La tentation est fort grande par contre de me mettre à sa recherche quand même et je risque de vous revenir avant la fin de cette série de billets.

Passons donc au no 6, la petite Sureau ou Sureault sur la photo.

Ici aucun problème, car mon cousin l’a clairement identifiée comme étant Lucienne Sureault.

fratries 1915 école de rang

Bizarrement la petite Lucienne devient Lucien dans le recensement de 1911.

1911 famille Sureau

Pas trop fiable monsieur l’énumérateur André Farmer. On retrouve heureusement les deux sœurs de «Lucien»… Ivonne et Cecile!

Faut avoir l’œil ouvert avec les recensements!

détectiveLes trois petites filles nos 6, 8 et 13 sont les enfants d’Osias Sureault et de Célina Ménard.

identification des enfants

Osias est l’oncle de celui qui avait hébergé mon arrière-grand-mère Élise Chartrand à la fin de sa vie.

Élise Chartrand

J’en avais parlé sur mon blogue question de parler du bon vieux temps.  

C’est le genre de choses qu’on préfère ne pas dévoiler au grand jour comme ma recherche généalogique sur celui qui aurait mis le feu à l’église de Sainte-Anne-des-Plaines le 27 octobre 1843

Il ne faut surtout pas réveiller les morts…