Ma tante Grite

Est-ce si important de vous parler de ma tante Grite ce lundi matin sur mon blogue?

Ma tante Grite c’est Marguerite Farmer. Je n’ai pas vu souvent cette tante dans ma vie. Elle est la demi-belle-soeur de ma mère. Ma tante Grite est une descendante directe d’André Farmer qui serait né en Virginie vers 1743. 

On a peu d’informations sur cet ancêtre.

Here is what I got.

Andre Farmer was born in Virginia, US around 1743.
Somehow made it to (now) Quebec and married Madeleine Marié around 1772 (likely 28 Dec 1772 with a marriage contract in Les Cèdres, Soulanges, Québec on 7 Jan 1773).
He died 23 Feb 1824 in St-Benoît, Deux-Montagnes, Québec and was buried on 25 Feb 1824 (same location).

They had 12 kids: Geneviève, André, Pascal, Marie-Madeleine, Marie-Anne, Rose-Marie, Marie-Louise Madeleine, Louis, Marie-des-Anges, Catherine-Rose, Véronique and Guillaume.

Also went be the name: Andre Farmet/Phalmar/Falmard/Clément

Parents (Generations from most recent to oldest)
(5) James / Jacques Farmer (1709-1761) Virginia, US
Mary Ann Beasley (1710 ?)

(4) Thomas Farmer (1681) Virginia, US
Agnes Nicolson / Nicholson (1685 ?)

(3) Thomas Farmer (1655 or 1665 ?) Virginia, US

(2) Thomas Farmer (1634 ?) Virginia, US

(1) Thomas Farmer (1594 or 1593 ?) – England

Marguerite a marié un descendant direct de Pierre Paiement, charpentier de navire. Elle a marié Donat Paiement, le demi-frère de ma mère, le 10 octobre 1934.

Ma tante Grite est finalement ma demi-tante.

Donat Paiement et Marguerite FarmerDonat Paiement c’est le petit no 2 sur la photo. Il tient fermement l’ardoise avec l’identification de la classe de mademoiselle Adéline. Je crois deviner Avril sur l’ardoise.

On serait alors en avril 1914.

identification des enfants

On voit le no 2 aussi ici.

donat paiement

Cette photo est un agrandissement de cette photo. Elle provient de la collection de Simonne Paiement.

Donat Paiement Emile Farmer Benjamin Paiement

On voit Benjamin Paiement, le no 10 de la photo de l’école de rang.

identification des enfants

Je n’avais jamais réalisé que la photo des trois violoneux avait été prise en même temps que celle-ci.

La journée du mariage de mes parents!

20 mars 1948

20 mars 1948

Ma tante Grite est à gauche dans la dernière rangée derrière Ida Paiement. Cette photo est précieuse, car toutes les personnes sont identifiées avec mes parents, et mes grands-parents maternels et paternels réunis pour la première et la dernière fois dans leur vie. 

Ma demi-tante Marguerite Farmer est née en 1915. Elle est encore vivante et vit en résidence.

La photo vient de la collection de ma cousine Jeannine qui était le bébé dans les bras de sa maman. Jeannine allait célébrer son premier anniversaire dans trois jours.

Quand j’ai vu cette photo j’ai tout de suite pensé que mon grand-père avait dû chanter comme un rossignol et danser comme il le faisait dans les soirées dans les années 1910 à St-Hyacinthe selon Antonio Landry, le neveu de sa première femme Maria Landry, que j’ai rencontré en 2009.

À moins qu’il aimait mieux cacher cette partie de sa vie…

Est-ce si important de vous parler de ma tante Grite ce lundi matin sur mon blogue?

Je pense que oui, car j’ai des photos des descendants d’André Farmer à partager comme j’en avais d’Aldéma Sauvé.

Aldéma Sauvé