D’une mère à l’autre

991e billet

Cliquez ici

Extrait

Quand elle a commencé à s’intéresser à la lignée de ses ancêtres, Francine Cousteau Serdongs a découvert que les femmes sont pratiquement invisibles dans les arbres généalogiques. Depuis, elle mène sa barque à contre-courant pour sortir nos aïeules de l’anonymat.

Dans une forêt d’arbres généalogiques où foisonnent les lignées de nombreuses familles québécoises, les femmes semblent cachées dans le feuillage. Quand la brise nous dévoile ici et là le nom d’une lointaine aïeule, c’est le plus souvent pour son rôle de «mère de » ou d’« épouse de » celui qui nous a transmis son « nom de famille ». Mais la marque des femmes comme pionnières, puis comme porteuses d’un héritage culturel et familial, passe inaperçue.

Quelle est votre pionnière utérine?

Rosina Quesnel avec Aline (3 mois)

Aline dans les bras de Rosina

Élise Chartrand

la maman de Rosina Quesnel

 lignée matrilinéaire Angèle Lalondela maman d’Élise Chartrand

lignée matrilinéaire Rose Legrosla maman d’Angèle Lalonde

lignée matrilinéaire Marie Lorrainla pionnière utérine de Rose Legros

Cliquez maintenant sur l’image…

343127~1

Eh oui Michel, j’ai aussi trouvé la tienne… grâce à Julia, la mère d’Irène. Un beau voyage dans le temps à bord du navire le Saint-Jean-Baptiste en 1671.

Le Saint-Jean Baptiste (source)

Il semble que plusieurs navires français ont porté ce nom. Celui qui a transporté Damien en 1671 devait naviguer depuis quelques années. En effet, un navire venu en Nouvelle-France en 1662 portait le nom Saint-Jean-Baptiste de Flessingue (2). Le 30 juin 1664, arrive à Québec un Saint-Jean-Baptiste de 300 tonneaux armé de 24 pièces de canon ayant pour capitaine Pierre Le Moine (3). Le 2 octobre 1665, un Saint-Jean-Baptiste, dirigé par Pierre Fillye, amarre à Québec avec à son bord 82 femmes et 130 hommes (4). En 1671, le navire a transporté Damien et le seigneur de la Bouteillerie. Le 31 décembre 1689, un cyclone jeta un navire français appelé Saint-Jean-Baptiste à la côte de l’Ile Bourbon et le broya contre les rochers (5). En 1759, on retrouve un Saint-Jean-Baptiste de 300 tonneaux parmi les bateaux de ravitaillement de l’armée française lors de la bataille des Cardinaux (6).

Les dimensions d’un bateau de 300 tonneaux seraient de 24,69 m. (76 p.) de long, 8,88 m. (27,33 p.) de large et 3,41 m. (10,5 p.) de creux en utilisant la méthode de Georges Fournier décrite dans son livre Hydrographie publié en 1643 (7). Ce type de bateau s’appelait un galion et pouvait être armé ou non selon les besoins.

galion

Catherine Beaudin…

BEAUDIN, Catherine fille de feu Sébastien Beaudin et d’Hilaire Ledeslie, de la paroisse St-Séverin, à Paris, Île-de-France; née vers 1651; sépulture 9 août 1718 Neuville  (66 ans);
sans aucun doute arrivée en août 1671 à Québec dans le Saint-Jean-Baptiste; apporte des biens estimés à 300 livres et un don du roi de 50 livres; elle a 30 ans au recensement de 1681; mariée le 12 octobre 1671 Québec (contrat 09 Becquet) avec Pierre COQUIN dit LaTournelle, soldat de 1665;  famille établie à Neuville; 10 enfants. (FDR : 276; DGFQ : 269)

http://naviresnouvellefrance.com/html/vaisseaux2/fillesduroi/fillesduroiABl.html

Aussi ceci sur le site Migrations…

About these ads

2 réflexions sur “D’une mère à l’autre

  1. Très cher Pierre,
    Depuis près de 2 heures que je parcours votre blogue ainsi que les annexes incluses !! Tellement mais tellement intéressant ce blogue, il nous amène sur de précieux documents qui eux-mêmes nous permettent une lecture de d’autres documents tellement anciens mais combien importants pour notre histoire. Vous vous êtes vraiment surpassé pour la fête des mères.
    C’est toujours un immense plaisir de vous lire et de découvrir par le fait même, des documents dont on nous a parlé mais sans jamais en prendre connaissance. Merci encore une fois et continuez votre travail oh! combien important pour nous qui avons soif de connaissance de notre histoire et de nos origines.

    Denise Desrosiers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s