Juste au cas…

Juste au cas où vous auriez ces ancêtres.

peut-être intéressant pour ton amie Mc Nicoll

Lise

Cliquez ici.

Sauf que Jocelyne Nicol n’est pas associée à ces ancêtres.

Du moins je pense…

Sauf que j’ai un petit lien avec Guy…

Après trente années de services, à titre de capitaine-pompier pour le Service des Incendies de Montréal, j’ai décidé de profiter de la vie et de me retirer. Mais un virus m’attendait au détour de la rue;

« la recherche de documents anciens et l’histoire de mes ancêtres. »

Au début, ce n’était qu’un passe-temps, mais rapidement, je me suis pris à mon propre jeu. Depuis ce temps, c’est une véritable passion de traquer le document manquant et de remonter l’histoire de nos ancêtres et de ceux qui me font confiance.

Tout ce qui touche au fantastique et plus précisément au XVIIIe siècle me passionne. Connaître le passé me fait comprendre et apprécier le temps présent et le futur. Pourquoi ne pas partager ma passion? 

Je vous ouvre toutes grandes, les portes de mon univers. Passionné et intrigué par la grande Histoire de notre monde et celle de mes ancêtres, je mets mes connaissances et compétences à votre service. Trouverez-vous ici toutes les réponses à vos interrogations? En majeure partie, oui! Et je pourrai certainement vous guider sur les bonnes pistes pour compléter vos recherches.

Mais, mon univers ne se limite pas qu’à la généalogie! Je veux aussi être le gardien de la mémoire du Clan des McNicoll du Québec. Par les documents, photos, notre analyse d’ADN, nos chansons et le fichier généalogique de nos ancêtres. Tout sera mis en ligne ici pour vous. À vous d’en profiter!

Finalement, mon esprit imaginatif n’ayant de cesse de meubler mes nuits, je me suis permis de traduire en mots la teneur de ces rêves.

 Vous pourrez ainsi, vous procurer mon livre, lauréat du prix Gordon Atkinson 2011;

« L’Odyssée de notre ADN, des Highlands à La Malbaie ».

Deux romans d’aventures sont aussi en processus de création.  Voilà! Je ne veux pas abuser de votre temps. Je vous laisse ici profiter de cet espace virtuel en espérant vous y voir régulièrement.

Je me demande s’il a connu mon père…

insigne capitaine 63