J’savais pas dans quoi je m’embarquais…

973e billet

Laconique comme commentaire de mon ancien copain de collège… plus court que celui de Pierre Coulombe sur lequel je reviendrai la semaine prochaine.

petit nowhere

J’savais pas dans quoi je m’embarquais…

Je sais qu’un jour mon ancien copain de collège qui m’a retrouvé après 45 ans écrira un billet sur mon blogue…

Ou…

Je sais, qu’un jour, mon ancien copain de collège, qui m’a retrouvé après 45 ans, écrira un billet sur mon blogue.

Je lui réserve en plus une place d’honneur… le 1000e. Il n’a juste qu’à écrire avec son coeur. J’ai déjà une petite idée de ce qu’il va écrire. Je vous le dirai si j’avais vu juste.

avis de recherche

Il ne savait pas dans quoi il s’embarquait…

Quand j’ai commencé à écrire un blog en janvier 2008, j’savais pas dans quoi je m’embarquais…

On ne sait jamais dans quoi on s’embarque dans la vie et qui on rencontre sur notre chemin.

petit nowhere

Pufffh… puffh..

About these ads

12 réflexions sur “J’savais pas dans quoi je m’embarquais…

  1. Pierre, j’espère que vous allez continuer très très longtemps…maintenant vous le savez dans quoi vous vous embarquiez…pour notre très grande joie..!!!

    • Je faisais surtout allusion à Michel G.
      Moi je suis complètement incontrôlable!
      Faut pas me montrer de vieilles photos.
      Vous verrez demain.

  2.  »Je sais qu’un jour mon ancien copain de collège qui m’a retrouvé après 45 ans écrira un billet sur mon blogue…

    Ou…

    Je sais, qu’un jour, mon ancien copain de collège, qui m’a retrouvé après 45 ans, écrira un billet sur mon blogue. »

    À part les quelques virgules en plus et les quelques points de suspension en moins, je ne vois pas vraiment la différence entre les deux phrases. J’avoue que la  »subliminalité » m’échappe.

    Parlant de subliminalité, me semble que tu deviens de moins en moins… subtil avec le temps, mon Pierre.

    Pis, Bagotte t’a-t-elle accueilli à bras ouverts?

    • Un excès de virgules… Dès fois on voit du monde écrire de même.
      Plein de virgules.
      À couper le souffle.
      Donc aucun rapport.

      Pour Bagotville… quelques fly-by de CF-18 vieillissants.

  3. L’excès de virgules a parfois du bon. Ainsi, la deuxième version est plus ‘correcte’.

    Mais je m’égare.

    Je n’avais pas vu la pointe derrière la double phrase, différemment ponctuée. Je dois être naïf.

  4. Vraiment pas sûr qu’il s’agisse de Lucille Fleury, par contre. Plus j’y pense, moins ça risque d’être le cas. Tu peux toujours poser la question, si bon te semble.

  5. Si c’est du coffre de l’Oldsmobile 1929 dont tu parles, ça ne devrait pas te prendre trop de temps. Ça m’étonnerait qu’il y ait même de la place pour mettre une valise là-dedans…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s