La peur

951e article

J’espère que je ne vous fais pas peur avec mon sens de l’humour.

En tout cas personne n’a participé à mon concours sur Noé Roy. Je vais donc me consoler et garder le prix de consolation.

Votre destin n’était pas au rendez-vous.

Je me demande des fois si je devrais être plus sérieux avec mes billets sur nos ancêtres.

Mon but n’est pas de vous faire peur avec mon délire généalogique, mais de vous donner le goût de partager vos ancêtres avec moi et mes lecteurs comme Denise Desrosiers l’a fait en partageant ses photos d’Aglaé Béland, une petite fille de St-Cuthbert.

Aglaé Béland

Remarquez où ça l’a amené finalement.

Photo3689

St-Cuthbert est à dix minutes de St-Norbert. Aglaé ne sera plus jamais juste un  nom dans un arbre généalogique.

arbre Aglaé Béland

Ça ne vous coûtera pas 300 $  par année pour avoir du plaisir à jouer avec vos ancêtres.

Je suis toujours respectueux de vos ancêtres si vous lisez bien mon blogue bien que je sois un peu pince-sans-rire à l’occasion.

Si je me laisse aller parfois dans mon délire généalogique et mon goût obsessif de visiter les cimetières, c’est peut-être pour vous lancer un petit message subliminal.

piranha

Danger… Piranhas généalogiques!

Quand on commence à s’intéresser à ses ancêtres, et ceux des autres, il devient difficile d’arrêter. Un peu comme des piranhas qui trouvent une proie.

Assez épeurant merci.

Ne cliquez pas de peur de faire des cauchemars.

J’espère que je ne vous fais pas peur avec mon sens de l’humour.

Arrêtez d’écrire mon blogue…?

Ça me fait un peu peur maintenant que je reluque la barre du 1000.

En passant pas encore de nouvelles de la conjointe de mon 2e cousin à une génération, un arrière-arrière-petit-fils de Lillie Lagacé, la soeur de mon grand-père Léo Senior.

J’espère qu’elle n’a pas eu peur…

En passant, le monde a soudainement arrêté d’aller sur le billet Bud Light sur Olivier Quesnel.

Ils ont dû finir leurs 24 caisses de 24 ou tous avoir été bouffés par des piranhas.

BudLightLogo_0

Bizarre…

En passant je suis allé visiter le cimetière de St-Norbert hier en passant dans le coin en suivant mon destin.

 

About these ads

10 réflexions sur “La peur

  1. Bonjour Pierre,

    Merci pour le clin d’oeil, ce matin. Je me suis couchée vers 1 heure et suis debout. J’aimerais savoir si le nom Phaneuf est un dérivé d’un nom autre que québécois ? J’ai rencontré une personne dont c’était le nom et qui me disait qu’elle croyait que son nom était étranger et qu’il aurait été mal prononcé par les Québécois et cela serait devenu PHANEUF.

    Est-ce possible ?

    Quel était le prix de consolation déjà ? Une poutine à St-Norbert ?

  2. Meuhhhhhh non, Denise. Le prix de consolation était un deuxième exemplaire du livre d’un membre de la progéniture de Pierre (dont il est d’ailleurs très fier, à raison). J’ai même essayé de vous aider du mieux que j’ai pu en vous donnant la première et la dernière lettre du prénom, du père de la belle Julia dont je précisais qu’il était un peu court. Plus d’indications que ça, tu meurs! Il est PEUT-ÊTRE encore temps: jetez la ligne à l’eau, il est possible que le poisson morde.

    Pierre: tu n’as pas rencontré la petite pierre tombale de la belle Julia, lors de ton plus récent nowhere au cimetière de St-Norbert, par hasard? Je ne sais même pas si elle y est inhumée. Je n’écarte pas la possibilité du cimetière de St-Cyrille… Mon grand-père serait décédé en 1933 et aurait été inhumé au cimetière Notre-Dame-des-Neiges. La belle Julia, que j’estime être décédée fin des années 1950 ou début des années 1960, se serait-elle remariée… et où aurait-elle abouti? Nouveaux mystères.

  3. Mes gènes sont au lavage.

    Ce que je constate, c’est qu’il y a une orgie d’orthographes parmi ces descendants et que Saint-Germain, Cécile Germain sa femme, Jean Baptiste Germain, Marie Germain, Rose Germain et Magdelaine Germain en 1755 deviennent la veuve (??) Germain Hebert, Magdene Hebert et Bte Hebert huit ans plus tard… À moins qu’on ne parle de deux familles complètement distinctes — ce qui risque d’être le cas.

    • Je ne parlais pas de la famille Germain mais de la famille d’Alexandre Douairon ou Doiron.
      Tu as des racines acadiennes mon cher.
      Un des ancêtres de Julia a évité la déportation, mais pas ses parents ni son frère André et ses soeurs.
      Intéressé par cette histoire?

      • Si je comprends bien, les parents, le frère (inutile de dire que je me fais violence pour ne pas parler du frère André) et les soeurs de la belle Julia ont été déportés? J’aurais des ancêtres illustres du seul fait de leur déportation?

      • Non, on parle des ancêtres Doiron de Julia.
        C’est compliqué à comprendre.
        Jean Doiron est l’ancêtre de Marie-Anne Doiron ou Douairon. Marie-Anne est l’ancêtre d’Émilie Rondeau, la grand-mère maternelle de Julia. Douairon sonnait bizarre et j’ai donc investigué.
        J’aurais pas dû.
        Je vais laisser tomber.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s