Extra!

Voici le dernier numéro de l’Extra du tirage du 6-49 du mercredi 27 mars.

EXTRA

0024986

6!

bingo

6 Lynn Marcil

Je me lance!  J’adore lorsque je deviens un numéro!   surtout si c’est le numéro gagnant… Donc, cette héroïne avait le même prénom que ma mère, soit  ALINE!  J’aimerais alors savoir quel numéro va m’être attribué, question de visualisation mentale entre deux recherches généalogiques. P.S.: J’adore vous lire…

Elle va adorer le roman…

Hurtubise

Ce roman est écrit un peu à la manière d’un conte avec ses personnages aux traits grossis juste ce qu’il faut pour qu’on comprenne bien à qui on a affaire : le maire beau parleur, les deux vieilles commères, le fou un peu rêveur, le taciturne au grand cœur, la vieille originale… Un conte n’est jamais innocent, il cache des douleurs et des leçons. C’est le cas ici car sous des dehors simples, ce récit est riche en émotions avec de l’intimidation, de la violence psychologique, des injustices… Et c’est là la force d’un conte : dire simplement des choses compliquées. Le style choisi par Elise Lagacé fait qu’il émane de la courte année de Rivière-Longue une véritable voix littéraire. Ce roman se lit avec grand plaisir.

Source

About these ads

38 réflexions sur “Extra!

  1. Je suis avec vous depuis plus longtemps…! Bon ok ! J’ai compris, va falloir que je l’achète ! Sniff…sniff..j’gagne jamais rien moi!!!

  2. C’est extra! Cette bonne nouvelle débute fort bien la journée! Je ne gagne jamais à la lotto mais là je viens de remporter le bouquin convoité et je suis convaincue qu’il sera beaucoup plus "enrichissant" qu’un billet de lotto! Désolée pour les autres participants!

    • Je viens de vous écrire…

      Bonjour Lynn,
      Félicitations.
      Ça va me prendre votre adresse.
      Je vous envoie ça à votre domicile.
      Voulez-vous que ma fille vous écrive un petit mot?
      Je la vois dimanche.
      Pierre

  3. TOUJOURS les mêmes, hein Denise?

    (Si le numéro 1 était sorti et que Pierre avait dû remettre le livre à Gérald, je me demande s’il serait allé le lui livrer en mains propres?)

  4. Je chantonne depuis que j’ai appris la nouvelle! Je penserai à vous tous lorsque je m’installerai confortablement pour entreprendre la lecture de ce bouquin! Un chapitre pour Denise, un autre pour michelg, un autre pour migrations…
    Pis, quand j’en aurai terminé la lecture, j’aurai une grosse pensée pour Pierre qui doit être très fière de sa fille!

    • Lynn, je te remercie de tes bonnes intentions…mais ne tournons pas le fer dans la plaie. Pendant que tu liras confortablement assise, moi je serai certainement en train de chercher le livre chez Raffin ou Renaud-Bray. (…en maudissant la loterie qui ne me fait jamais gagner..bon en fin de compte je vais déménager en Ontario, les gens y sont plus chanceux.) So, see you soon !!

  5. "en fin de compte je vais déménager en Ontario, les gens y sont plus chanceux"

    Pas SI sûr que ça, moi (ceci venant de la part d’un émigrant québécois qui a traversé le pont il y aura 34 ans dans un mois…), travail obligeant! Je m’abstiendrai toutefois de REtourner le fer dans une plaie qui suppure encore en ajoutant que j’étais bénéficiaire à l’époque d’une bourse du fédéral qui payait mes études et m’assurait d’un travail à la sortie de l’université. Non. Je ne ferai pas ça. Je ne suis pas méchant de nature. Pierre peut corroborer.

    Mais parlant de tourner le fer dans la plaie, c’est un peu le sentiment que j’ai eu moi aussi après avoir lu le commentaire 14h41 de Lynn, puis celui (4h13) du généralement magnanime Pierre, qui semble inviter Lynn à un nouveau concours prochain et en exclure la délectable Denise et tout le reste du lectorat!

    Certain(e)s se seront rebellé pour moins, dans l’Histoire. Sûrement un moment d’inattention, Pierre étant sans doute obnubilé par la ponte de son nouveau billet sur grand-papa Bernard (voir billet suivant), et je lui en veux pas au point de lui souhaiter d’avoir Bernard Trépanier pour grand-père.

    Sa cour est déjà pas mal pleine, il me semble.

    • Coudonc Michel, tu lis pas les commentaires des autres que ceux de Denise…

      Bonjour
      Magnifique blogue ! Je fais de la généalogie depuis 18 ans et je vois que vous cherchez les parents de Julia Roy….. Pourriez vous me dire avec qui elle était mariée ? Je pourrais peut-être vous aider!

      Marie-Thérèse Boutin

    • Chichille mon Michel… Tu sais bien que je lui ai écrit un petit courriel personnel…
      Je te tiens au courant. C’est du sérieux. Elle mentionne qu’elle a 18 ans d’expérience en généalogie.

      • Connaissant ton penchant inné pour la discrétion, je ne savais trop. Oui, j’ai lu qu’elle avait effectivement plusieurs années "d’expérience" dans le domaine…

        C’est du sérieux. ;-)

        Et pour répondre à ta question, ma lecture des billets est "ponctuelle"; j’y vais un peu au p’tit bonheur la chance, comme on dit. Je ne suis abonné à aucun des forums.

  6. P.S.: Je cherche toujours désespérément cette maudite photo de la belle Julia que j’ai égarée il y a belle lurette (et dans laquelle apparaissent mon père et ma mère)

      • Michelg, regardez là ou vous êtes sûr qu’elle n’est pas !!! Il y a de grandes chances qu’elle y soit votre photo : entre des pages de livres, dans un dépliant que vous avez conservé en filière, au travers de papiers ramassés à la hâte et classés trop vite, etc..Je parle par expérience; par contre, moi, je déménage et j’ai des boîtes de papiers à vérifier pour trouver d’autres vieilles photos.
        J’ose espérer que j’ai pu vous aider .

      • J’espère que Michel va lire votre commentaire.
        Des fois, il en manque quelques-uns.

  7. Heyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy. On se calme le pompon, Chichille?!

    Merci, Denise. Le seul endroit qui me vienne à l’esprit, c’est ma table de salle à manger, que je n’ai pas VRAIMENT dégagée depuis 2004. Je vais me faire violence bientôt…
    :-D

  8. LA belle Julia?! Photo(s) à l’appui? Ça aura au moins le mérite d’élucider cette source de tiraillements entre nous quant à la provenance de ladite Julia (États-Unis ou Canada/Québec).

    À moins que je ne pêche par un optimisme excessif? :-(

    • Pas de photo, mais dans le recensement de 1891 sous le nom de Julia Rae (sic) à St-Germain-de-Grandtham.
      Marie-Thérèse a tout trouvé sauf des photos.

      • Oui monsieur… À St-Germain-de-Grantham le 1er juillet 1882.
        Ses parents sont Joséphine Coulombe et Noé Roy, le frère d’Adélard Roy, le mari de Rosanna Hotte.
        Tricotés serrés.
        En plus, tiens-toi bien, Noé et Joséphine se sont mariés à St-Norbert le 15 octobre 1872 en face de l’emplacement du ti casse-croûte!

  9. Donc, J’AVAIS raison pour le lieu de naissance (et certains, qui tenaient mordicus à leurs États-Unis….).

    Saint-GERMAIN-de-Grantham… faut le faire.

    Et le ti casse-croûte, c’est la cerise sur le sundae.

    (Rosanna Hotte, la femme d’Adélard qui est le frère de Noé, étant la soeur… d’Arthur Hotte, le futur mari de la belle Julia? Tricotés serrés est un euphémisme)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s