La belle grosse Julie

Je vous avais déjà parlé de mon ancêtre Julie, la femme d’Honoré Sauvé.

Honoré Sauvé et Julie LerouxJ’en avais aussi parlé sur mon blogue Our Ancestors et une lectrice avait ironisé sur sa corpulence.

I feel strongly that Madame Sauve, the round lady in the portrait above, was the foundress of the patissiere Dunkin Donuts in the twentieth century.

Ça m’avait un peu froissé de voir qu’une lectrice inconnue avait eu l’impudence de parler de même de mon arrière-arrière-grand-mère, la mère de Léon Sauvé.

Léon Sauvé

Léon est mon arrière-grand-père, le père d’Euclide Sauvé que l’on voit ici après son remariage avec Blanche Girard. 

000 mariage d'Euclide Sauvé et Blanche Girard 1955Le remariage de mon grand-père Euclide avait causé des remous dans la famille. C’est ma tante Lucille qui aurait comme arrangé une rencontre entre les deux.

Moi j’avais 6 ans à l’époque et les histoires de famille ça me passait 10 pieds (3 mètres et quelques centimètres) par dessus la tête.

Depuis 2007, je ne vois plus ma famille de la même façon grâce aux photos de famille précieusement conservées par ma tante Evelyne.

Je lui dois beaucoup de m’avoir permis de faire revivre sous vos yeux mes histoires de famille comme l’ancêtre de la grosse Julie, Anne-Marie Von Seck.

Hier je vous parlais de Justin. Je ne voulais pas lui manquer de respect sauf que je me demande dans quelle galère il s’embarque et nous embarque. Il y a des choses bien plus importantes dans la vie que la politique.

Des fois, il faut regarder dans notre passé pour nous permettre de faire les bons choix. 

About these ads

7 réflexions sur “La belle grosse Julie

  1. Quelle belle photo du couple Trudeau, ça nous rend Pierre Elliott un peu plus sympathique…On ne peut croire que c’ést le même qui faisait du Quebec bashing et nous a trahi, collectivement, la nuit des long couteaux.

    • Beau comme sa mère…Il a les beaux yeux de sa maman. Des yeux qui avaient attiré Pierre Elliott. Il l’a dit lui-même dans un reportage qui se voulait un portrait intime. "Ce sont ses yeux qui m’ont attiré en premier chez Margaret".

  2. …qui sont les yeux des LAGACÉ d’aujourd’hui…allez dites-le. Les beaux de Julie Leroux sont aussi ceux des Lagacé. Dans le portrait de famille on peut distinguer votre parenté proche par les yeux. Vous avez les mêmes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s