Quand arrêter?

Une autre bonne question à se poser en attendant le printemps.

Quand arrêter une recherche généalogique?

Voici la réponse d’un expert.

N’importe quand, surtout quand vient le temps de faire ses impôts.

impot

Blague à part, on pourrait continuer longtemps dans la recherche des enfants de Clara Doucet, William Junior, Freda, Gladys et Ella Melanson.

Une de mes lectrices a même trouvé le 3e mari de Vera Anita Hiatt qui a marié en premières noces William Robert Melanson en 1924.

Faut le faire quand même!

La généalogie, c’est un puits sans fond comme le puits sur cette photo de mes grand-parents maternels.

000 Euclide Sauvé et Rosina Quesnel 1952

 

Je n’avais jamais remarqué le puits avant de le remarquer en 2011 en écrivant ce billetCe puits me faisait un peu peur, peur de tomber dedans et de me perdre.

C’est drôle des enfants des fois…

On est certainement avant le 4 février 1955 sur la photo, car Rosina Quesnel est morte en 1955.

Rosina_Quesnel

J’avais 6 ans.

Je m’en rappelle comme si c’était hier. J’étais encore un petit enfant tout innocent qui tenait beaucoup à tenir la main de son père.

Euclide_Florent_Pierre_LéoÇa c’est une Pontiac 1952.

Un vrai char de gars…, celui de mon grand-père Euclide, mort en 1977 avec ses bas de laine dans ses pieds.

C’est comme ça que je l’ai revu la dernière fois quand je suis allé le voir à Côteau-du-Lac en 1976 avec ma nouvelle épouse et avec ma mère Aline.

Je le revois encore alité avec ses gros bas de laine. Il était rendu un gros diabétique.

Mon père était aussi un gros diabétique. Il a même perdu ses deux jambes en perdant sa raison de vivre peu à peu.

Mon oncle Florent, aussi sur la photo, nous a quitté l’an dernier au mois d’août. Il souffrait d’Alzheimer depuis plusieurs années, mais il a eu le temps de me raconter plein de choses comme la visite de mon grand-père à mon père quand mes parents étaient de jeunes mariés.

20 mars 1948

J’avais compris entre les lignes ce qu’Euclide avait été faire à Montréal…

Florent nous a manqué beaucoup samedi dernier à la cabane d’Alain mon cousin.

la cabane à Alain

Un repas de famille, un peu comme une sorte de grand-messe familiale pour se retrouver tous ensemble comme tous les ans depuis 2006 et se souvenir des disparus.

Un simple toast porté par mon beau-frère Julien suivi d’un lourd silence…

On n’oublie jamais les gens qu’on aime.

000 Euclide Rosina Florent 1941

Euclide, Rosina et leur fils Florent

Bon, faut que je me grouille et faire mes impôts… faut bien qu’on paie nos F-35.

Pour terminer, un petit concours pour mettre un peu de gaiété dans votre coeur avec le printemps qui retarde.

Le prix à gagner est le livre de ma fille Élise.

Hurtubise

Pour gagner, il faut répondre à cette question.

Quel est le prénom de l’héroïne du roman?

Laissez un commentaire. Je vous laisse tout le reste de la semaine et le week-end pour répondre. 

Je ferai un petit tirage parmi tous les gens qui auront laissé la réponse dans leur commentaire.

About these ads

36 réflexions sur “Quand arrêter?

    • Vous croyez?
      Je crois que vous êtes certain, mais vous avez peur de vous tromper.
      Alors votre réponse est Aline.
      Je l’enregistre.

      Merci de votre participation.

  1. Amélie, Andrée, Aimée, Aurélie, Andréanne, Agathe, Amarinthe, Amable?!?

    Je me rappelle vaguement que ça commence par un ‘A’ et que ça finit par un ‘e’. Heureusement que j’ai jusqu’à lundi: ça va probablement me revenir d’ici là.

    (Ça peut pas être Élyse: ça commence par un ‘E’.)

    (Mes neurones chauffent)

  2. Suis-je bête.

    Ça m’est revenu comme dans un flash.

    ALIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIICE.

    Je dois commencer à me faire vieux: mais, du côté positif, ma fin de semaine vient de se libérer considérablement. La charge commençait déjà à me peser.

    (Tu veux mon adresse, pour m’envoyer mon prix?)

  3. Bonjour
    Je connais la réponse mais je ne la dirai pas !
    Car ma fille m’a acheté le livre à Montréal, alors je laisse une chance aux autres concurrents.
    Ce soir, sur sa recommandation, je vais voir à Châteauroux (à 1 h de route) F. PELERIN, le vôtre
    Allez hop, je mange un peu et j’y vais, avec mon cher et tendre époux.
    Pascale

      • Bonjour
        J’habite à Limoges, soit à peu près 120 km en-dessous de Châteauroux.
        Pierre n’est pas mon cousin, malheureusement.
        Mes ancêtres limousins n’ont pas émigré, en Nouvelle France.
        En revanche mon mari, vendéen, s’est trouvé André RAPIN comme très très lointain cousin parti de Saint-Paul-en-Pareds en 1663 et comme cousin un peu moins lointain, Camille TEILLET qui a épousé une nièce de RIEL.
        Et je n’oublie pas mon gendre, québécois pure souche, qui vit à Montréal avec ma fille!
        Pascale

      • Jocelyne parlait de moi comme cousin et non de vous et moi quoique ça m’aurait fait un petit velours…

  4. Avec la fin de non-recevoir de Denise, c’est peut-être Pascale qu’on devrait inviter à venir manger une poutine: qu’en penses-tu?

    (Est-ce que je me réchauffe, avec Alice? En tout cas, mes neurones, eux, commencent à réchauffer. Dire que j’avais prévu une fin de semaine paisible)

    • Pascale a été invité au petit casse-croûte de St-Norbert, mais elle n’a pas encore accepté.
      Peut-être une petite gêne…

      • Rappelez-moi ça en novembre prochain, un peu avant mon séjour au Québec en décembre et janvier !

      • Pas de chance… le petit casse-croûte est fermé au début décembre.
        On trouvera bien une solution de rechange.

      • … ou un autre ‘local’! Au risque de me répéter et d’en froisser légèrement certains (qu’on s’abstiendra de nommer), 250 km de route pour aller manger une poutine, c’est peut-être un peu beaucoup. Et 250 km de route en plein hiver, c’eut été un peu trop.

        Oui, je sais: plus on avance en âge, plus on devient… anal. :-D

      • Et de la poudrerie en plus sur la route 347 qui mème à St-Norbert et au petit casse-croûte fermé pour l’hiver…

      • Ta mère?!? Qu’est-ce qu’elle vient faire dans tout ça??

        Mais, pour en revenir à l’héroïne, je pense avoir trouvé FINALEMENT: c’est Adéline, non?

        À moins que……….

        mais ça m’étonnerait beaucoup.

        Je persiste et signe avec Adéline.

        (faut assumer ses choix et vivre dangereusement, des fois)

  5. Bonjour cher Pierre,

    C’est Aline bien sûr ! l’héroïne du livre de ta fille si douée ! j’aimerais bien gagner le livre !
    Mais, du coup ton amie Pascale habite pas loin de chez moi ! quelle belle surprise….

    au plaisir cher cousin et tu peux être fier de ta fille
    Ta petite cousine,
    Jocelyne

  6. Je suis arrivée à suivre ;..et j’ai adoré !
    tout comme le millier de personnes avec nous
    Je le recommande fortement,
    si vous le pouvez, allez le voir, c’est un vrai moment de détente et de bonheur !

  7. Hé les tannants ! Oui, Oui, vous deux: les tannants michelg et Pierre ! . "Avec la fin de non-recevoir de Denise" attendez-moi un peu vous deux ! Je viens de louer une maison à Mandeville et maintenant y a rien qui va m’empêcher d’aller manger une "guédille" ou quelques plats de cette haute gastronomie de St-Norbert, puisque je serai dans Lanaudière!!! On verra bien qui sera le premier gourmand de ce haut-lieu gastronomique, au printemps ! Je compte bien arriver avec les perce-neige. OK LÀ!!!! TENEZ-VOUS LE POUR DIT ! !

    • Ils n’ont pas de guédilles… Et puis Michel et moi on n’est pas des tannants…
      En plus on n’a pas peur des petites menaces, mais ça montre que vous avez du caractère.
      Et puis, on ira au cimetière de St-Cuthbert faire un petit nowhere et photographier des pierres tombales.
      Tout une belle journée.
      Il y a une journée où les bernaches atterrissent en arrière du ti casse-croûte.
      Mois les bernaches, j’aime ça… les regarder, pas les manger.

      On se repogne quand j’aurai la date de l’arrivée de ces volatiles.

  8. Ah! J’oubliais, lorsque vous arriverez au Casse-croute, Ne faites pas trop de bruits car je serai assise avec un bon livre que j’aurai gagné : LA COURTE VIE DE RIVIÈRE-LONGUE, dégustant une bonne guédille ou encore une poutine, faisant fi du régime (Allo Docteur : ne lisez pas ça, non non, faites pas des gros yeux, c’est pas ma faute deux tannants m’ont mise au défi !)

    • Je lis toujours les commentaires avant les plus récents, donc mon précédent commentaire n’a rien à voir à celui-ci.
      Quant au docteur, je m’arrange avec lui.
      Quant au livre, je vais vous arranger ça…, un peu de collusion comme je vois à la Commission Charbonneau.
      Je nierai tout ou je ferai mon innocent, ce qui sera facile pour moi.
      J’espère juste que mes lecteurs ou mes lectrices qui participent au concours ne lisent pas ce commentaire.

      • Hé Pierre ! Mes excuses pour : les tannants ! Vous êtes pas si tant pires…que vous n’avez l’air…
        ….Si vous allez à St-Cuthbert, n’oubliez pas qu’Aglaé est native de là. Son père, Narcisse Béland, est surement enterré là. J’ai bien hâte de voir !

      • Je voulais vous faire réagir… Je ne l’ai pas mal pris. Je suis capable d’en prendre et encore plus.
        Pour moi la visite au cimetière est un incontournable dans notre nowhere au petit casse-croûte.
        J’ai une bonne mémoire des noms et pour moi St-Cuthbert est synomyne d’Aglaé Béland.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s