Bonne fête Stanislas

J’ai complètement oublié l’anniversaire de mon arrière-arrière-grand-père Stanislas.

Ah shit que je m’en veux.

Mon ami Michel qui souffre d’insomnie à cause de mon blogue m’a mis au courant hier suite à nos échanges de commentaires.

Vous lisez les commentaires?

C’est finalement à cause de toute cette histoire d’Alexander Bennett, déserteur de l’armée de l’Union, et de ses hypothétiques ancêtres que je veux faire revivre pour vous, que j’ai passé à côté de cet anniversaire.

L’enfer est pavé de bonnes intentions je sais, mais oublier l’anniversaire d’un ancêtre, ça c’est impardonnable.

confessional

- Pardon mon Père…

- Oui je sais, je sais, je lis votre blogue tous les jours à 2 heures du matin.
Minimum 5 ans au Purgatoire mon fils, et comptez-vous chanceux…

- Ouf mon Père, je m’attendais à ben plus.

- Sauf que le Ah shit, mon fils, vous donne un autre 25 ans de plus.

 

Le petit Stanislas Migné est né le 16 février 1816 à St-Louis de Kamouraska.

Son parrain était Germain Normandin dit Lajoie et sa marraine était Angélique Migné (je ne partirai pas à leur recherche n’ayez crainte).

1816 naissance Stanislas Lagacé zoom

Stanislas devait être un sapré beau bébé si j’en juge par ses descendants.

Photo3739

Théo

Photo3846

Jujube

Stanislas, l’ancêtre de Théo et Jujube, était le fils d’Antoine Migné et d’Ursule Cordeau dite Deslauriers. Il mariera la belle Onésime Cadieux, Lésime pour les intimes, née le 26 mai au matin en 1822. 

1822 26 mai Onésime Cadieux zoom

Stanislas Migné est devenu avec le temps Stanislas Lagassée et il quitte le Québec pour les États. On le retrouve à Waterbury au Vermont dans le recensement américain.

Recensement

Il quittera le monde des mortels le 26 mars 1900 à Bristol au Connecticut pour devenir immortel sur mon blogue Nos ancêtres.

22 Conlon Street

C’est donc avec un peu de retard que Jujube et Théo te souhaitent bonne fête arrière-arrière-arrière-arrière-grandpapa.

Nous t’aimons tous…