Pierre Lagacé:

La passion de l’histoire

Originally posted on Patrimoine, Histoire et Multimédia:

La Goutte de lait était un programme visant

à offrir aux mères des conseils sur l’alimentation et l’hygiène, et à leurs enfants une ration de lait de bonne qualité, éliminant la propagation de bactéries souvent mortelles à cette époque. Source: Bilan du siècle

Plusieurs Gouttes du lait furent établis à Montréal, particulièrement au cours des années 1910. La Patrie fait justement la promotion de ce programme dans son édition du 28 décembre 1901.

La Patrie,  28  décembre 1901.

L’OEUVRE DE LA GOUTTE DU LAIT
__
SON IMPORTANCE, SES RÉSULTATS AU POINT DE VUE PHILANTHROPIQUE ET NATIONAL
__

"La Patrie" recevait, ces jours derniers, la lettre suivante:

Arctic, Rhode Island
16 décembre 1901

Au directeur de "La Patrie",
Montréal, P.Q.

Cher monsieur,
Vous trouverez ci-inclus mon chèque pour le montant de $25,00 comme contribution à l’oeuvre que vous avez fondée sous le nom de la "Goutte du Lait" Veuillez employer…

Voir l'original 610 mots de plus

About these ads

3 réflexions sur “

  1. Lorsque ma fille était petite, je devais me rendre dans le sous-sol de l’église afin de voir une nutritionniste qui venait rencontrer les mères et les nourrissons et donner des conseils. Je me rappelle car on m’avait ramenée à l’ordre de façon assez vive lorsque j’ai dit que je nourrissais ma fille au sein et que je ne la faisais pas manger car trop petite. Elle avait près de 3 mois à ce moment-là. La philosophie de cette nutritionniste à l’époque était qu’un bébé devait manger petit à petit dès l’âge de 3 semaines. Mais moi je suivais les conseils de La ligue de l’Art Maternel même si, nourrir son enfant au sein n’était plus ou pas encore la mode comme maintenant.

    Aujourd’hui il y a des nutritionnistes qui vont dans des paroisses ou arrondissements afin d’inciter les jeunes mères défavorisées à allaiter les enfants. Quel changement !!

    Ma mère a refusé d’allaiter ses enfants au grand dam de ma grand mère, dans les années 30. 40, 50 (nous sommes une grosse famille). C’était mon grand-père paternel qui avait une beurrerie comme on disait à l’époque, qui fournissait le lait frais à ma mère. Cela n’a pas empêché la mort de ma petite soeur en 1939.

    • On devrait encourager l’allaitement maternel.
      Même en 2013 l’aide pour soutenir (sans jeu de mots) l’allaitement maternel est encore déficient… La preuve, ma fille et ma belle-fille n’ont pas eu le support (sans jeu de mots) nécessaire. Mais elles ont persévéré comme Mahée Paiement. Bon disons que je dérape un peu, mais sa publicité cible une certaine catégorie de jeunes mères.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s