Pierre Lagacé:

Un autre blogueur aimait mon billet sur le bungee.

Originally posted on Elsasser Wurtzle:

mort2b

Dans une société qui aseptise tout dans un universalisme douteux, la mort devient un sujet tabou. Les cimetières, autrefois en plein milieu des villages, se retrouvent de nos jours excentrés. La mort est dissimulée, comme on dissimule la vieillesse… On n’a pas à chercher bien loin, les exemples se bousculent !

Avant l’on mourrait, en son domicile, avec les siens; maintenant on meurt dans la solitude et dans la froide impersonnalité d’une chambre d’hôpital…

La mort est dissociée de la vie, alors que par le passé elle était comprise comme étant "l’autre face" d’une même pièce. Devant cette absurde négation de l’aspect le plus déchirant de la vie, il n’y a plus rien d’étonnant à ce que l’on considère de manière hâtive, le généalogiste, comme un étrange collectionneur de cadavres!

On fuit la mort, elle est malsaine et donc la généalogie n’a que peu d’attraits. Tous les anciens le savent, les arguments…

Voir l'original 290 mots de plus

About these ads

Une réflexion sur “

  1. Je vois ce que tu veux dire… Ce blogue est très pertinent! J’ai même partagé le billet sur Facebook. Un très beau message… Bravo à l’écrivain, et merci à toi de l’avoir partagé! Tu as le bon oeil!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s