Georges Dubé, cultivateur, 45 ans

J’étais vraiment excité en décembre dernier.

Enfin j’avais trouvé d’autres cousines et d’autres cousins aux États. Ils étaient reliés à ma grand-tante Lillie Lagacé et à son mari Eugène Dubé qui seraient peut-être sur cette photo.

Who's Who Dennis Lagasse II

C’était leurs grand-parents!

J’ai un attachement sentimental pour Eugène qui était le témoin au mariage de mon grand-père Léo et de Maria Landry le 16 septembre 1912 à  St-Hyacinthe.

Judy Giguere, tout aussi excitée que moi par ses ancêtres, m’avait mis sur une piste avec la famille d’Eugène, et c’est grâce à elle que j’avais retracé la lignée de Georges Dubé, le père de Pierre Dubé que l’on voit ici avec sa femme Emma Sévigny.

Pierre Dubé et Emma Sévigny (collection Dennis Lagasse IV)

Voici ce qu’on trouve dans le recensement de 1871 à Trois-Pistoles. Georges Dubé est là avec son petit Pierre et le reste de la famille.

1871 famille George Dubé 1

Georges Dubé est l’ancêtre de la lignée des Dubé reliée à la famille Lagacé. Ça faisait longtemps que je cherchais le chaînon manquant.

J’avais déjà trouvé ses descendants: Napoléon, Eugène et Joseph. Eugène et Joseph avaient marié des petites Lagacé, des filles de Stanislas Lagacé et d’Henriette Alexandre. 

La famille Dubé était très proche de la famille Lagacé.

On en aurait donc certainement sur cette photo, prise dans les années 1920, et sur la centaine d’autres de mon petit cousin Dennis, mais je n’en suis pas certain.

Who's Who Dennis Lagasse II

Stanislas Lagacé (Dennis Lagasse II) dans le rectangle

Tout excité, j’avais cherché dans le recensement américain de 1940 des traces de cette lignée de Dubé. Un indice m’a amené sur Facebook. J’avais pu retracer deux cousines et un cousin que j’ai contactés. Une cousine m’avait dit que son frère s’intéressait à la généalogie et que je pouvais le contacter.

Ray Dubé, un 2e cousin,  semblait fort intéressé au départ par ses ancêtres. 

Ouin mettons…

Il m’a écrit une fois, puis plus rien.

Pourtant j’avais été prudent et je n’avais pas mentionné la pointe de l’iceberg de mes recherches et mon interminable blogue Nos ancêtres ni sa version anglaise Our Ancestors.

Dommage que son karma, ou le mien, n’ait pas été au rendez-vous, j’aurais pu lui parler du bon roi Dagobert et partager les photos de mon petit cousin Dennis.

Le père de mon 2e cousin s’appelait George tout comme son arrière-grand-père Georges Dubé, cultivateur, 45 ans, résidant à Trois-Pistoles en 1871.

C’était son épouse, Angèle Miville dit Deschênes, qui était la descendante directe de Catherine de Baillon.

Comme on dit en anglais…

Win some, lose some.

Ou comme on dit en français…

La vie continue.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s