7 janvier 2013 ! Je tiens parole… ou presque…

Bonne année à tous.

Du moins j’espère, car j’écris ce billet le 16 décembre 2012.

J’espère que les Mayas se sont trompés de date.

la-fin-du-calendrier-maya-fin-du-monde-21-decembre-2012

Trompé ou trompés…?

Toujours difficile d’accorder le participe passé avec le verbe être. Je sais que mon ami Michel va m’écrire et me mettre sur la bonne track.

Je termine une petite traduction. C’est un livre sur les purées pour bébé. Je vous en reparlerai quand le livre sera publié. Je pourrai faire tirer quelques exemplaires et faire un peu de pub pour qu’ils deviennent un best-seller.

Bon, finies les folies comme disait mon 3e cousin Pierre Elliott.

généalogie Pierre Elliott Trudeau

Je sais que notre monde a reviré fou le vendredi 14 décembre 2012. Assez fou en fait pour arrêter de vous écrire pendant trois semaines.

C’est comme si on m’avait coupé mon inspiration frette sec avant l’arrivée du Père Noël.

Rappelez-vous que j’écris toujours ceci le 16 décembre 2012.

Ce billet du Nouvel An est donc une  sorte de catharsis.

La notion de catharsis est à l’origine d’une méthode psychothérapeutique de traitement des états de tension dus à un refoulement : la méthode cathartique, qui consiste à faire tomber les barrières psychologiques du patient par hypnose pour réveiller les souvenirs enfouis, à l’origine de troubles, générant ainsi une décharge émotionnelle à valeur libératrice. (Wiki…)

Je vous reviens avec d’autres rois… après les Rois…

Promis cette fois, à moins qu’on prédise encore la fin du monde.

En passant j’ai conservé pour décembre 2013 la fin de mon histoire du Père Noël de Rivière-Ouelle. 

noel_pere_noel040

On se repogne…

About these ads

4 réflexions sur “7 janvier 2013 ! Je tiens parole… ou presque…

  1. D’une lectrice en France…

    Ah mais oui! Les histoires de même il faut les conserver!
    Tsé les histoires comme le 14 décembre, c’est le pire. Je concède, c’est horrible.
    Mais pendant qu’on s’attarde au pire, qu’on s’attend au pire, qu’on imagine le pire, on savoure pas le meilleur.

    Bonne année!

  2.  »Toujours difficile d’accorder le participe passé avec le verbe être. Je sais que mon ami Michel va m’écrire et me mettre sur la bonne track. »

    Tu sais que, malgré mes 33 années bien sonnées en traduction, j’ai toujours eu la grammaire (qu’elle soit française, anglaise, latine ou grecque) en sainte horreur?

    Pars-moi surtout pas sur les verbes pronominaux réfléchis et non réfléchis: je risquerais de te péter une coche!

    • Chichille… chichille… disait un grand philosophe.

      Je suis dans la purée pour bébés, mais là il prend une tite pause…

      1. Dans une grande casserole, faire fondre le beurre et faire sauter les oignons hachés jusqu’à ce que ce soit bruni.
      2. Assaisonner en sel et en poivre.

  3. Philosophe, philosophe… tu en beurres épais, je trouve.

    D’après ce que je peux voir, tes aptitudes culinaires avoisinent les miennes. D’une certaine façon, ça me rassure. D’une autre, ça me désole.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s