Marie Dépau

Ça ne change pas le monde sauf que…

Une grande découverte!

On connaît déjà ce petit bout de notre histoire du Canada …

Les Frève

François Froebe, fils de l’archiduc Germain Froebe et de Louise Rupelle, est né en 1759 à Mulhausen en Alsace. Enrôlé de force dans le régiment d’Anhalt, il réussit avec quatre compagnons dont Dickner, Phristern et Hurst à fuir la frégate Delight ancrée près de Rivière-Ouelle en 1780.

Recueilli par Antoine Lizotte, il s’engage chez Joseph Francoeur, cultivateur de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et par la suite s’engage sur le bateau de Jean-Baptiste Pelletier qui fait du cabotage sur le fleuve Saint-Laurent.

Abjurant le 2 janvier 1786, il épouse Marie Dépau le 20 février suivant et reconnaît son fils, Joseph-François, né le 10 janvier 1784.

Sauf qu’on ne connaît pas encore l’histoire d’Alphonse Frobe, un descendant de François Froebe, fils de l’archiduc Germain Froebe et de Louise Rupelle…

Et l’âge de Marie Dépau en 1852. 

fiche Alphonse Frobe

Je veux vous parler d’abord de Marie Dépau grâce aux informations contenues sur cette page du recensement de 1852 à St-Georges de Cacouna.

Personne n’avait pris la peine d’indexer cette page.

1852 Marie Dépau

Marie a 93 ans!

Elle est veuve et elle vit avec son fils François Frève et sa femme Angélique Souci…

Toute la famille Frève s’y retrouve dont le petit François, 7 ans, l’ancêtre d’Alphonse Frobe, gérant à Montréal en 1911.

1911 famille Alphonse Frobe

Alphonse  habite au 705, rue St-Denis à Montréal.

705 rue St-Denis

Google Maps Street View

On en trouve des choses intéressantes dans les recensements. Toute information est à valider, mais c’est un bon point de départ pour poursuivre ses recherches comme l’a fait ma nouvelle lectrice qui pitonnait sur Google cette semaine. Elle est tombé par hasard sur mon billet sur les Frève.

Un heureux hasard… et la tentation soudaine de m’écrire un petit commentaire…

Bonjour M. Lagacé,

Je débute la généalogie et j’ai quelque peu de difficultés à me retrouver dans tout cela. Je suis née à Montréal et mon père Yvan Frobe vient de la région de Mont-Joli. Je sais que nous sommes de descendance allemande (ce que j’ai pu retenir des cours d’histoire de mon père dans mon jeune âge), mais je sais aussi que mon père disait que le nom Frobe avait été modifié – qu’ il y aurait eu une sorte de scission pour Freve ou quelque chose du genre. – Mon grand-père Wilfred Frobe était le fils d’Obeline Ross et d’Alphonse George Frobe dont le mariage fut célébré le 28 juillet 1887 à Ste Flavie – il était semble-t-il le fils de François Frobe et d’Honorine Langlais ou Langlois qui s’était épousé en 1856 à Cacouna. Semble-t-il que mon arrière grand-père portait le nom de Freve??? et qu’il avait un demi-frère Gédéon -

Je sais que les Frobe ne sont pas chose courante au Québec, mais mon père a terminé je crois la lignée car nous ne sommes que des filles et le frère de mon grand-père, Fortunat Frobe, a lui aussi eu des filles seulement.

Pourriez-vous m’indiquer vers quel endroit orienté mes recherches afin de faire un voyage au pays de mes ancêtres?

Vous pouvez me répondre à l’adresse courriel… 

Je vous remercie de l’attention que vous apporterez à ma demande et merci à l’avance de m’aider dans ce beau méli-mélo.

Elle ne se doutait sûrement pas de ce qui l’attendait sur son chemin comme Michel. En passant, j’ai oublié de vous reparler de Michelle, la petite Américaine, et de Maria Landry.

Ça va attendre la fin de l’histoire de la famille Frève.

Je suis en train de préparer une grande réunion de famille pour Noël!

santa51